Dis moi comment tu parles, je te dirais qui tu es (8 types de personnalités)

· 10 novembre 2015

« J’écoute et j’oublie Je vois et je me rappelle Je fais et je comprends »

Proverbe chinois


Il est bien connu que notre personnalité influence directement notre manière de communiquer. Puisque nous sommes des animaux de tendences, il est important de connaître les schémas les plus communs afin de savoir comment agir face à chaque type de personne.

Ces définitions nous aident à apprendre comment réagir face à des communiquants nocifs qui pensent avoir toujours raison.

Comme nous allons le voir ci-dessous, la patience, l’assurance et l’empathie sont des attitudes typiques qu’il nous faut toujours conserver face à ce type de personnes.

Les types de personnalité

1. L’indécis

Ils sont souvent en proie au doute, ils sont peu sûrs d’eux, et ils ont besoin d’une grande attention et de temps pour bien nous comprendre.

Ce sont des personnes qui cherchent à avoir plusieurs options au moment d’agir pour éviter de regretter quoique ce soit. Par exemple, elles comparent beaucoup de produits au supermarché avant de décider lequel acheter.

Il peut être compliqué d’entrer en relation avec ces personnes. Il ne faut pas imposer un point de vue ou montrer trop d’assurance, car elles y attacheront de l’importance et cela freinera leur développement.

Le mieux est de créer un climat de tranquilité et de confiance avec des mots qui favorisent la coopération, l’empathie et l’écoute.

Il faut éviter de les faire se sentir étranges à cause de leur indécision. Il ne faut pas être trop concrets ni se perdre dans les détails, car il est probable que ces personnes se concentrent sur des points qui ne sont pas si importants.

2. Le silencieux

Il ne nous offre aucune information sur ses émotions positives ou négatives. Ces personnes gardent tout pour elles, et font de même pour leurs opinions.

Elles réfléchissent beaucoup sur la situation dans laquelle elles se trouvent, elles nous observent et analysent quelles sont nos caractéristiques principales.

L’attitude qui facilitera la relation avec ce type de personne est de se montrer empathique et aimable. La meilleure manière pour qu’elles perçoivent que nous nous intéressons à elles, est de poser des questions fermées, qui favorisent la réponse « oui » ou « non ».

Le fait que ces personnes parlent peu voire pas du tout, peut nous faire penser qu’elles ne nous écoutent pas et nous pousser à élever la voix.

Cela peut vite devenir désagréable et il faut l’éviter à tout prix. D’autre part, si elles se lancent à faire un commentaire, il vaut mieux ne pas les interrompre.

3. L’égocentrique

Il s’agit d’une personne qui pense qu’elle sait tout et qui nous fait croire qu’elle a une opinion ferme et fondée sur n’importe quel thème possible.

Elle se montre supérieure, elle n’accepte pas les conseils et essaye de toujours contrôler la situation.

Ces personnes n’aiment que les compliments et font constamment référence à leurs grandes connaissances sur le sujet de la conversation, en dépréciant ce que les autres disent.

Au moment d’entrer en relation avec eux, il vous faut être très objectif et concret. Il est impératif de se montrer sûr de soi, empathique et en attitude d’écoute pour faciliter une bonne intéraction.

Si vous considérez que cela est au-dessus de vos forces, retirez-vous de manière subtile sans fermer entièrement la porte.

Evitez d’arriver de manière brutale dans une conversation, de chercher la dispute ou de vous montrer impatient.

L'Ego

 

4. Celui qui réfléchit

Ce type de personne tend à rechercher une grande quantité d’information sur le thème traité.

Au moment d’entrer en relation avec lui, il est nécessaire d’être patient et d’apporter l’information dont on dispose de manière objective et complète.

Il est important de les laisser penser et il faut s’adapter à leur rythme si vous souhaitez une communication fluide.

Il faut éviter d’être pressé, car ces personnes sont mauvaises conseillères et hors contexte si elles se voient obligées à opter pour une option ou une autre, si elles sont forcées à parler ou si vous les rendrez trop nerveuses.

5. Le bavard

Ce type de personne aime parler de quoi que ce soit, il se fiche du thème traité. Il peut sauter d’une conversation à une autre de manière infinie, et il faut donc lui prêter une attention constante.

Ces personnes s’intéressent à tout et prennent en compte ce que les autres ont à dire. C’est donc pour cela qu’au moment d’entrer en contact avec eux il est important d’aller droit au but.

Il est nécessaire de faire en sorte que l’enthousiasme ne retombe pas et de ne pas se montrer fatigué ou abattu.

6. Celui qui cherche la dispute

Nous nous trouvons une fois de plus devant un type de personnalité qui peut facilement nous noyer.

Ce type de personne, de par leur goût pour le désaccord, peuvent être difficiles à supporter, nous faire douter ou bien nous faire porter le chapeau.

Face à ces personnes qui nous enveloppent tel un nuage toxique avec leurs airs de supériorité et de grandeur, il ne faut pas perdre son calme.

Il est important de rester ferme et d’apporter des informations qui renforcent nos opinions pour que celles-ci ne soient pas englouties sous l’ego de notre interlocuteur.

Il est déconseillé d’entrer dans une discussion polémique ou de montrer ses points faibles. Il ne faut pas non plus se laisser impressioner par le sarcasme ou les critiques personnelles que peuvent nous adresser ces personnes.

7. Le timide

Les personnes réservées n’ont pas l’habitude de regarder leur interlocuteur dans les yeux, et elles mettent une grande distance entre elles et les autres.

L’attitude qu’elles adoptent est bien souvent renfermée et elles se montrent peu sûres d’elles. Il leur est difficile de poser des questions par peur du ridicule ou à cause de leur nervosité.

Il est possible d’augmenter la sécurité de ces personnes en apportant et en renforçant tout les éléments positifs. Vous pouvez leur donner des conseils et offrir votre aide afin que votre interlocuteur se sente à l’aise et libéré.

La clé pour réussir à bien communiquer avec ce type de personne est un environnement tranquille, qui favorise le contact visuel progressif, et la communication non verbale qui n’envahisse pas l’intimité de l’autre.

Il est tout à fait déconseillé de regarder fixement l’autre, car cela implique un certain défi qui pourrait être mal perçu par l’autre.

8. L’incrédule

On se trouve à nouveau face à un type de personne qui vampirise la communication. Elle maintient une attitude défensive de manière constante, elle exagère le négatif et minimise le positif.

Ces personnes ne sont pas disposées à changer d’avis, elles n’ont aucun intérêt pour les discussions polémiques et tendent à accuser leur interlocuteur de tentative de manipulation.

Il est important d’être très objectif au moment de leur parler afin de ne pas laisser de doutes à de mauvaises interprétations.

Etant donnée leur tendance à faire une montagne de n’importe quoi, il faut être prudent, sûr de soi, et empathique.

Il vous faut donc rester tranquille et ne pas les laisser seuls car cela leur permettrait de renforcer leur idée quand au manque d’attention dont les autres font preuve à leur égard.

 

Crédits Image de nuvolanevicata