Savoir écouter

13 avril 2015 dans Psychologie 18 Partagés

Parler est un besoin, écouter est un art (Goethe)

Savoir écouter est un élément indispensable pour communiquer efficacement.

Entendre et écouter

Entendre et écouter sont deux attitudes très différentes. Quand la journée se termine enfin, nous avons entendu beaucoup de choses, mais finalement, nous n’avons que très peu écouté.

Entendre est une action qui ne requiert pas notre attention profonde, car nos oreilles captent simplement une succession de sons qui viennent de notre entourage. Cependant, lorsque nous faisons l’effort d’écouter, toute notre attention est dirigée vers le son ou le message en question, c’est-à-dire qu’il existe une intention. Tous nos sens sont alors concentrés sur ce que nous recevons.

Apprendre à écouter

Selon un proverbe oriental, « Personne ne met plus en évidence sa maladresse ou sa mauvaise éducation que celle qui commence à parler avant que son interlocuteur n’ait fini« .

Lorsque nous sommes dans une échange de conversation avec une autre personne, il arrive parfois que nous (ou notre interlocuteur) ayons du mal à écouter l’autre. Nous ne prêtons presque plus attention, mais nous préparons ce que nous allons dire une fois que l’autre aura terminé de parler.

Ces incontinences verbales finissent par bloquer le dialogue, car si nous voulons tous parler en même temps sans écouter ce que disent les autres, le dialogue disparaît pour laisser place à une juxtaposition de monologues.

Savoir écouter est une attitude difficile, car elle exige un contrôle de soi permanent, ainsi que des efforts d’attention et de compréhension pour bien capter le message de l’autre. Nous devons diriger notre attention vers notre interlocuteur, en entrant dans son domaine d’intérêt et son cadre de référence.

Le dialogue exige une attitude silencieuse pour favoriser une écoute attentive. L’écrivain et orateur J. Krishnamurti affirme que « écouter est un acte de silence ». Tant que nous ne ferons pas taire notre dialogue interne, et que nous ne prêterons pas attention à notre interlocuteur, nous n’apprendrons jamais à écouter. Seule une attitude d’écoute attentive permet de féconder les paroles que l’autre prononce.

Il est quasi impossible d’être d’accord avec notre interlocuteur si nous n’ouvrons pas grand nos oreilles pour l’écouter. C’est pourquoi une personne qui se sent écoutée verra que vous lui attribuez l’importance qu’elle mérite, et vous en sera reconnaissante, ce qui créera un climat de respect, d’estime et de confiance.

L’écoute est une aptitude qui requiert de l’ouverture, de la transparence, et l’envie de comprendre. Le dialogue provient d’un équilibre parfait entre savoir écouter et savoir parler.

N’attendez plus, apprenez à écouter et pratiquez cette aptitude !

C’est là un exercice salutaire, enrichissant et solidaire, surtout dans une société où beaucoup de personnes ont besoin d’être écoutées. 

C’est seulement lorsque nous sommes capables d’écouter l’autre que nous ouvrons la porte à la communication.

Image avec l’aimable autorisation de Soohyuk kim

A découvrir aussi