Les 11 meilleurs livres de Carl Jung

21 novembre 2017 dans Psychologie 86 Partagés

Les livres de Carl Jung nous conduisent vers une sphère qui va bien au-delà de la simple analyse du comportement humain. Il fut le pionnier de la psychologie profonde et, dans sa prolifique oeuvre, on retrouve une merveilleuse alchimie entre la psychanalyse, la spiritualité, la religion, la philosophie et le monde de l’onirique. Peu de personnalités ont suscité autant d’intérêt que ce grand analyste de la psyché.

On dit de Jung qu’il n’avait pas besoin de beaucoup plus de cinq minutes pour impressionner n’importe quelle personne. C’est ce qu’a expliqué Graham Collier, pilote de la RAF pendant la Seconde Guerre Mondiale et professeur de philosophie à l’Université de Géorgie, qui a eu l’opportunité de connaître le célèbre psychanalyste suisse quand il avait 75 ans. Il raconte avoir été impressionné par son regard ironique, presque malin, et par les silences respectueux qu’il gardait toujours en attendant la réponse de son interlocuteur-trice.

« La vie non vécue est une maladie dont on peut mourir; »

-Carl Gustav Jung-

Le docteur Collier explique aussi que, pendant une partie de sa vie, Jung a fait l’expérience d’une certaine sensation de rejet de la part de la communauté scientifique, après avoir publié plus d’un livre sur l’étude de la conscience et avoir creusé des concepts qui se situaient davantage dans des champs spirituels que des champs analytiques. Malgré tout, ses théories suscitaient un tel intérêt que la BBC voulut faire de l’audience en mettant face à face Jung et un politique travailliste assez critique, pour que tous deux débattent dans un programme appelé « Face to Face ».

Le résultat de cette réunion télévisée fut tout simplement étonnant. L’aplomb, le naturel, la conviction et le charme de Jung furent tels que la simple entrevue prévue se transforma en conférence improvisée. Ce politicien, John Freeman, qui avait accepté l’invitation pour donner une version critique de ses théories, fut tellement captivé qu’il établit avec lui une amitié durable. En fait, il fut celui qui poussa Carl Jung à écrire l’un de ses livres les plus connus : « L’homme et ses symboles ».

Nous pourrions sans doute expliquer beaucoup plus d’anecdotes, comme ses infinis voyages, sa relation complexe avec Freud ou sa grande influence sur notre littérature, notre cinéma et notre culture en général. Cependant, une façon d’arriver à connaître Jung se fait à travers ses livres et cet impressionnant héritage dans lequel il vaut la peine de se plonger de temps en temps, afin de naviguer dans ses théories, ses symboles, ses réflexions personnelles et dans cette personnalité qui a sans aucun doute marqué pour toujours l’histoire de la psychologie.

L'homme et ses symboles de Carl Jung

Les meilleurs livres de Carl Jung

L’oeuvre de Jung est assez ample et contient aussi bien des autobiographies que des livres d’essais et de réflexions personnelles. Nous pouvons même retrouver la correspondance qui s’est faite entre Jung et Freud de 1906 à 1913, à travers laquelle nous pouvons approfondir le développement du mouvement psychanalytique et la relation entre ces deux grandes personnalités.

Bien, mais dans cet article sur les meilleurs livres de Carl Jung, nous cherchons avant tout à citer les travaux les plus représentatifs de son oeuvre ; les néophytes et les plus expert-e-s se régaleront avec chacune de ses lignes, de ses concepts et de ses théories.

1. L’homme et ses symboles

Nous avons précédemment expliqué l’origine de ce livre. Après leur interview à la BBC, un célèbre politicien demanda à Jung de faire connaître au grand public une partie de ses conceptions théoriques, de la façon la plus simple et didactique possible. C’est ce qu’il fit, et ce livre fut en fait le dernier des livres de Carl Jung, l’oeuvre posthume qu’il écrivit avant sa mort en 1961.

Ainsi, dans « L’homme et ses symboles », la première chose qui attire notre attention est la présence de plus de 500 illustrations. Grâce à elles, nous nous plongeons dans la théorie du symbolisme et dans l’importance qu’ont les symboles dans nos rêves, à travers l’art et même dans notre comportement quotidien.

« Je ne suis pas ce qui m’est arrivé. Je suis ce que j’ai décidé d’être. »

-Carl Gustav Jung-

2. Les archétypes et l’inconscient collectif

Indispensable. C’est l’un des livres les plus intéressants de Carl Jung, qui définit sans doute l’un de ses thèmes les plus controversés : les archétypes.

Il s’agit d’un ensemble d’essais où l’on aborde l’inconscient collectif comme tel et la nature de l’archétype : cette expression psychique des structures héritées de nos semblables qui, sans aucun doute, constitue la pierre angulaire d’une grande partie de l’oeuvre de Jung.

fresque

3. Les relations entre le Moi et l’Inconscient

Comme nous le savons déjà, Carl Jung fut le fondateur de l’école psychologique analytique. Ce livre est sans doute la meilleure représentation de ce point de vue et, en essence, le reflet d’une petite partie de l’histoire de la psychologie.

À travers ses pages, Jung nous fait découvrir une conception beaucoup plus novatrice que celle que Freud nous avait offerte jusqu’alors à propos de la psyché. Ses recherches continues et révisions sur le thème nous apportent par exemple une vision plus riche sur l’inconscient, en établissant une dualité entre l’inconscient collectif et son influence dans l’inconscient individuel.

4. La synchronicité, principe de relations acausales

« La synchronicité comme principe de relations acausales » est un petit bijou que Carl Jung a écrit avec Wolfgang Pauli, un prix Nobel de physique et l’un des pères de la mécanique quantique. Dans ce livre, nous pouvons approfondir l’un des concepts les plus intéressants et connus de Jung. Nous parlons bien sûr de la synchronicité.

Jung a parlé pour la première fois de cette idées dans les rencontres du cercle d’Eranos qui étaient organisées chaque année à Ascona. Un livre, un essai ou un article sortaient toujours de ces réunions. Elles avaient lieu dans les années 50 et le psychiatre suisse exposa devant ses collègues et le reste de la communauté académique une chose qui fut aussi polémique qu’intéressante : une partie des choses que nous prenons pour des hasards ne serait en réalité pas due au simple hasard mais à quelque chose que Jung appelle la synchronicité…

Le livre approfondit cette idée et Jung relie ce concept à un autre tout aussi important dans son oeuvre : l’intuition.

ballet

5. Les complexes et l’inconscient

Il s’agit de l’un des livres de Carl Jung qui représente le mieux son oeuvre et qui nous permet d’effectuer une excursion fabuleuse dans le monde de l’inconscient. Même si une grande partie de l’essai est consacrée aux rêves, nous pouvons « pister » une partie de nos complexes et de ces comportements limitants que nous affichons souvent dans notre vie consciente.

Jung cherchait à interpréter les rêves mais pas de la même façon que Freud, c’est-à-dire identifier les pulsions sexuelles classiques héritées de l’enfance. Bien au contraire, il cherchait à tracer une « carte du présent » et du contexte dans lequel vivaient ses patient-e-s pour comprendre la raison de ces comportements et souffrances émotionnelles.

C’est sans doute l’un des livres les plus indispensables de Carl Jung pour comprendre son héritage.

6. Conflits de l’âme infantile

Il est possible que certain-e-s lecteur-trice-s soient surpris-es de voir apparaître le terme « âme » dans un livre de psychologie. Il est nécessaire de rappeler que, dans l’oeuvre de Carl Jung, ce concept est très présent.

En fait, comme l’expliquait Jung lui-même dans sa propre autobiographie, aucun médecin ne pourra réussir à soigner son/sa patient-e s’il ne réussit pas d’abord à se rapprocher et à prendre contact avec son âme.
Partager

Cette idée nous donne déjà une piste sur le point de vue intégral qu’avait Jung à propos de l’être humain ; par ailleurs, il concevait l’enfance et la jeunesse comme les périodes les plus importantes de l’être humain, auxquelles il fallait prêter beaucoup plus d’attention. Ainsi, les possibles conflits, carences et préjugés vécus dans le contexte familial d’un enfant et la propre personnalité des parents déterminent sans doute le bien-être ou les possibles problèmes psychologiques futurs de ce-tte petit-e.

Curieusement, la fille de Sigmund Freud a consacré sa vie à ce même but, fournir une assistance psychologique à tous ces enfants qui présentaient des traumas. Un domaine que Freud lui-même a négligé et n’a jamais terminé de développer.

enfant

7. La psychologie du transfert

Sur ce site, nous avons déjà parfois parlé du très intéressant concept de transfert, une idée toujours très présente dans le courant psychanalytique ou psychodynamique.

C’est l’un des livres les plus représentatifs de Carl Jung sur le sujet, qui établit une équivalence intéressante entre l’alchimie et le transfert entre le/la patient-e et son/sa thérapeute. Comme nous le savons déjà, dans la pratique quotidienne de la psychothérapie, ce phénomène peut apparaître ; la personne en arrive à projeter ses émotions et ses expériences sur le/la professionnel-le lui-même, ce qui rend tout progrès difficile dans le processus de guérison.

Dans ce livre, Jung intègre une fois de plus ses figures symboliques pour expliquer la dynamique et le lien qui se construit parfois entre le médecin et son/sa patient-e.

8. Energie psychique et essence du rêve

Il s’agit d’un livre composé de six essais intéressants. Dans ceux-ci, nous apprenons à connaître à la perfection ce qu’est la « psychologie profonde », qui représente l’authentique pierre angulaire de Jung. Dans un premier temps, il faut bien rappeler que pour le psychiatre suisse, tous les phénomènes psychiques sont en réalités des formes d’énergie.

« La principale fonction des rêves est d’essayer de rétablir notre équilibre psychologique. »

-Carl Gustav Jung-

Dans le premier essai, par exemple, qui s’intitule « Sur l’énergétique de l’âme », il nous offre une introduction intéressante pour mieux comprendre certaines dimensions de notre personnalité, comme l’extraversion ou l’introversion. Plus tard, dans « Considérations générales sur la psychologie du rêve » et « L’essence du rêve », il approfondira cette herméneutique onirique ; profanes et expert-e-s pourront mieux comprendre ses concepts les plus représentatifs.

Par ailleurs, et en tant que fait curieux, il faut signaler que ce volume s’achève par l’essai « Les fondements psychologiques du spiritisme », à travers lequel l’auteur nous explique, avec son habituelle clarté, des considérations objectives que la psychologie de Jung maintient à propos de ce thème et que, sans aucun doute, il est intéressant de prendre en compte.

attrape-rêves

9. Écrits sur la spiritualité et la transcendance

Carl Gustav Jung ne croyait pas en Dieu, il croyait en la spiritualité et en la façon dont chacun de ses aspects définit et trace l’essence de nos cultures et, en définitive, l’humanité elle-même.

Il s’agit d’un livre aussi personnel que passionnant. C’est une lecture parfaite pour un week-end, à travers laquelle on peut en comprendre un peu plus sur cette vision si ample de la psychologie analytique érigée par Carl Gustav Jung, qu’il nous a laissée comme fabuleux héritage. S’il y a une idée qu’il a toujours crue, c’est que, pour comprendre les personnes à partir de leurs racines, nous ne pouvons pas négliger le plan spirituel ainsi que tous ces phénomènes et traditions qui, selon lui, constituent la base même de la vie psychique.

Par ailleurs, nous devons comprendre que les livres de Carl Jung, et en particulier ce dernier, « Écrits sur la spiritualité et la transcendance », sont le reflet d’un esprit toujours ouvert, d’un regard toujours réceptif et sensible qui essaye de regarder un peu plus loin pour donner un sens à la réalité de l’âme humaine.

Ce livre est une anthologie, un voyage à travers l’anthropologie, la religion, l’art et la spiritualité, qui ne laissera personne indifférent.

Carl Jung

10. Souvenirs, rêves, pensées

Nous sommes en 1957 et Carl Jung a 81 ans. C’est le moment parfait pour qu’une personne entreprenne un projet aussi cathartique que pertinent, qui n’est rien d’autre que d’écrire le récit de sa propre vie. Jung le fit avec l’aide de sa collègue et amie Aniela Jaffé. À travers ces pages, nous connaîtrons par exemple sa vie au cours de ses années de formation, sa relation tendue mais productive avec Freud, et chaque voyage, chaque conversation, chaque découverte et expérience qui ont donné forme à ce qu’il appelle « le fond de son âme ».

Il faut aussi dire que le/la lecteur-trice ne va pas simplement lire un livre de souvenirs ou de réflexions personnelles de quelqu’un qui se trouve déjà à l’automne de sa vie, au crépuscule de son existence. Pas du tout. Jung en profite une fois de plus pour poser les piliers de ses théories, de sa conception de l’esprit humain, de son idée de l’inconscient, du rôle du symbolisme ou des principes de la psychothérapie.  

Il s’agit donc de l’un des livres de Carl Jung qui nous aidera le mieux à approfondir ses pensées et son travail personnel en tant que psychologue.

11. Le livre rouge

Nous avons gardé pour la fin de notre liste l’un des livres les plus précieux et compliqués de Jung. Nous parlons du Livre rouge. Le fait qu’il soit si spécial est dû à plusieurs raisons. L’une d’elles est que son auteur a mis plus de 15 ans à le terminer ou, du moins, à considérer qu’il renfermait tout ce qu’il souhaitait transmettre.

Un autre point qu’il faut détacher est que ses héritier-ère-s ne voulaient pas le voir publié. C’est pour cela qu’il ne le fut pas avant 2009, date où nous avons enfin pu disposer de cette oeuvre parfois étrange, serpentine et énigmatique, qui fascine autant qu’elle inquiète. Le Livre rouge ou Liber Novus narre et illustre es terrifiantes visions que Jung a eu entre 1913 et 1916. Son but, à travers ce livre, était de comprendre ces images, d’en détailler les symboles associés.

image spirituelle

Le Livre rouge, par conséquent, n’est pas un livre philosophique, scientifique, religieux ou littéraire. C’est un travail inclassable avec des tons prophétiques et mythiques qui admet de multiples interprétations, qui requiert de multiples points de vue pour être compris et même apprécié. En fin de compte, il s’agit d’une perle qui mérite d’être lue une fois que nous connaissons un peu mieux tout le corpus théorique de Jung.

« À un certain endroit, à un moment précis, il y eut une Fleur, une Pierre, un Cristal ; une Reine, un Roi, un Palais ; un Aimé et une Aimée, il y a longtemps, sur la Mer, sur une Île, il y a cinq mille ans… C’est l’Amour, c’est la Fleur Mythique de l’Âme, c’est le Centre, c’est le Soi-Même… »

-Extrait du Livre rouge

Pour conclure, et même s’il y a beaucoup d’autres livres écrits par Carl Jung, ainsi que davantage d’essais, d’articles et de travaux, ces 11 suggestions nous offrent sans aucun doute une excellente représentation de cette figure indispensable et inoubliable qui mérite bien un peu de notre temps. Après avoir lu ces livres de Carl Gustav Jung, nous obtiendrons assurément quelque chose d’aussi enrichissant que passionnant.

A découvrir aussi