L’apprentissage de l’amour

24 novembre 2015 dans Curiosités 6 Partagés
“Je ne veux pas seulement t’apprécier, mais t’aimer et respecter ce que tu es.”
(Walter Riso)

Tout au long de notre vie, nous adorons et aimons de nombreuses personnes : famille, amis, relations de couple… Mais connaissons nous vraiment la différence entre adorer et aimer ?

Le terme “adorer” implique un certain degré de possession et d’attachement, alors que l’amour est un sentiment plus libre.

Le philosophe Paul Hudson, écrivain et chef d’entreprise américain, a rédigé un article dans l’Elite Daily, dans lequel il explique les 10 différences entre aimer une personne et être amoureux d’elle.

Selon lui :

Être amoureux, c’est vouloir maîtriser une part de l’autre personne. C’est vouloir que cette personne soit une partie de votre vie et une partie de vous, parce que celle-ci est merveilleuse. Lorsque vous tombez amoureux de quelqu’un, vous ressentez la pulsion intense de consommer cette personne de toutes les façons possibles.”

aimer-et-adorer

Un amour sain

Walter Riso, psychologue argentin, affirme que la présence de trois facettes de l’amour est nécessaire pour vivre un amour sain :

  • Eros. L’amour passionnel, le désir sexuel, la passion. Il s’agit de l’aspect égoiste de l’amour, dans lequel nous souhaitons posséder l’autre. C’est un amour incomplet, auquel il manque quelque chose. C’est l’amour que définit Platon.
  • Philia. C’est l’amitié dans le couple. Ce qui est important, c’est la réciprocité, le fait de passer de bons moments ensemble et avoir confiance. Tandis qu’Eros décroit avec le temps, Philia se renforce avec les années.
  • Agapé. Il s’agit de l’amour désintéressé, celui que l’on ressent lorsqu’une personne se sent mal, ou qu’elle est heureuse.

Ainsi, il n’existe pas qu’un seul amour dans une relation de couple mais trois types d’amour qui doivent fonctionner ensemble : Eros, Philia et Agapé.

Si l’un d’entre eux est absent, l’amour sera incomplet, ou nous rendra malheureux car une partie manquera à l’appel.

Aimer, c’est tout un apprentissage

Au cours de notre vie, on nous a appris à mémoriser, à être des professionnels productifs, mais surtout : à gérer nos émotions et à aimer.

“L’amour, c’est l’absence d’égoïsme”
(Erich Fromm)

Borja Vilaseca, écrivain, conférencier et chef d’entreprise, soutient que tout commence par la connaissance, puis vient ensuite la compréhension. Seul cet ordre permettra d’accepter, pour pouvoir aimer.

Nos pires ennemis sur le chemin de l’apprentissage de l’amour sont :

– L’égo, l’amour excessif et immodéré qu’une personne ressent pour elle-même. L’égo empêche d’apprendre, car la personne pense déjà tout savoir. Elle se sent supérieure et ne peut pas aimer les autres.

L’égo peut se manifester à travers la colère lorsque vous n’obtenez pas ce que vous voulez, à travers le contrôle des autres, la prétention de se croire au dessus des autres et la haine qui vous empêche de voir tout le bon qu’il y a chez les autres.

Se voiler la face. Il s’agit de se mentir à soi-même quotidiennement en se disant que tout va bien alors que ce n’est pas le cas.

Nous nous efforçons de croire des choses, sans nous rendre compte qu’il existe un décalage immense entre ce que nous pensons et la réalité.

– La lâcheté. Le fait d’être lâche nous limite et nous empêche d’être ce que nous voulons être.

Il est vital d’être courageux, de se confronter à ce que nous sommes et de continuer notre chemin avec détermination. Il est important d’oser être ce que vous êtes réellement.

aimez-vous

– Le manque d’humilité. Il est fondamental de reconnaître nos erreurs et de toujours en tirer des leçons. Notre humilité au moment d’accepter nos erreurs nous aidera à aimer ce que nous sommes et à aimer les autres.– Le manque de persévérance. Lorsque l’on vous dit que vous êtes fou de vouloir faire quelque chose, écoutez-vous, ce que vous dit votre coeur, et ce que vous ressentez au plus profond.

Ne vous découragez pas, car en étant persévérant vous obtiendrez tout ce que vous voudrez.

– La peur. Elle nous empêche de voir, de décider et de faire ce que l’on voudrait vraiment. En amour, on a peur que l’autre nous fasse du mal et qu’il nous rejette.

Cependant, l’amour est toujours un risque à prendre, et chaque situation vous permettra de tirer des leçons et de grandir.

Rappelez-vous que pour aimer les autres, il est essentiel de vous aimer d’abord, de vous accepter et de ne pas vous mentir.

La relation que nous avons avec les autres personnes est un fidèle reflet de la relation que nous avons avec nous-même.

Aimer quelqu’un, ce n’est pas accuser, juger ou critiquer. Aimer, c’est la sagesse, c’est comprendre l’ignorance et l’inconscience.

“Si l’oeil n’est pas bloqué, sa conséquence est la vision. Si le mental n’est pas bloqué, sa conséquence est la sagesse. Si l’esprit n’est pas bloqué, sa conséquence est l’amour.”
– Proverbe chinois –
A découvrir aussi