Qu’est-ce-que la résilience ?

· 19 novembre 2015

“La tendresse est plus forte que la dureté,
l’eau est plus forte que le rocher,
l’ amour est plus fort que la violence

Hermann Hesse 

Pourquoi Hermann Hesse pense-t-il que la tendresse est plus forte ou plus résistante que quelqu’un qui se montre dur et rigide ? Si nous prenons le temps d’analyser cette phrase de l’écrivain suisse, nous concluons qu’il se référait en réalité à la résilience.

La résilience est la capacité que nous avons tous à nous adapter et à affronter les situations les moins favorables. Il s’agit d’un concept bien connu en psychologie, mais peu exploré par l’être humain en général.

La résilience est un outil que tous les humains possèdent, sous différentes formes selon chacun.

C’est la clé qui permet d’affronter les mauvaises périodes et de survivre. Une merveilleuse invention de la nature grâce à laquelle, même en tirant sur la corde de nos émotions, cette dernière ne lâche pas.

Cependant, il semblerait que certaines personnes aient plus de facilité à résister ou à affronter les épreuves. Peut-être que l’effort est le même, mais pas l’attitude.

La résilience fait partie d’un mécanisme complexe dans lequel de nombreux autres facteurs influent, comme l’attitude que l’on adopte face à un problème.

C’est peut-être pour cela que certaines personnes semblent affronter avec plus de facilité les situations conflictuelles ou désagréables.

 

resistencia

Après différentes études menées par la psychologie moderne, voici les conclusions que l’on a pu tirer sur les caractéristiques de ces personnes qui font preuve de résilience :

1. Elles sont capables de détecter la cause des problèmes

Ces personnes mettent en place les stratégies nécessaires pour éviter que la situation problématique ne se répète. Cela implique une analyse de soi, car souvent la cause du conflit ne provient pas de l’extérieur, mais de l’intérieur.

2. Elles savent gérer leurs émotions

Elles sont capables de contrôler leurs pensées. Nous pensons et ensuite nous ressentons.

Ce contrôle leur permet de ne pas se laisser abattre par tout ce qui porte une charge négative, et qui, au final, génère des émotions négatives.

3. Elles restent calmes, même dans les situations les plus stressantes

Nous traversons tous des moments plus ou moins difficiles dans nos vies, et il est important de savoir rester calme lorsque ceux-ci se présentent.

Les personnes qui font preuve de résilience sont capables de rester calmes et tranquilles lorsqu’elles sont dans une situation de chaos ou de confusion passagère.

4. Elles sont réalistes

Nous avons beaucoup parlé de l’optimisme, générant l’idée globale que le fait d’être positif implique de nier certains aspects de la réalité, qui sont en fait inévitables et bien présents dans la vie de beaucoup de personnes.

Être réaliste est la meilleure façon de décrire l’optimisme caractéristique des personnes résiliantes.

5. Elles ont confiance en elles

Elles ont confiance en leur valeur et leur capacité à surmonter les adversités.

Si nous pensons être capable de surmonter un obstacle, on le deviendra.

 

confiance

6. Elles font preuve d’empathie

Les personnes capables d’affronter correctement les problèmes savent lire et décrypter les émotions des autres, comprendre ce qui se passe autour d’elles et elles agissent en conséquence.

7. Elles sont capables de se motiver elles-mêmes

Tout le monde est différent. Certains sont motivés par les challenges et d’autres par les opportunités de changement.

Les personnes résiliantes savent chercher de nouvelles façon d’obtenir des satisfactions dans leurs vies.

Elles gardent toujours un haut niveau de motivation et sont capables de détecter et d’attirer les choses positives dans leurs vies.

8. Elles ne se demandent pas « pourquoi ? » mais « comment? »

L’une des caractéristiques clé des personnes qui ont tendance à baisser les bras facilement face aux problèmes, est qu’elles se laissent envahir par des sentiments de reproche, et se demandent en permanence pourquoi cette situation négative qui les angoisse ne leur arrive qu’à elles.

Elles se focalisent sur le « pourquoi », contrairement aux personnes résiliantes qui emploient leur énergie à comprendre comment gérer ou sortir de cette situation conflictuelle.

Si après avoir lu ces caractéristiques vous pensez ne pas faire partie de ces personnes, il est important de ne pas oublier que la résilience est présente en chacun de nous.

La différence entre celles qui le sont plus et celles qui le sont un peu moins, réside dans les aspects clé à mettre en pratique.

Si vous essayez d’aborder les choses d’un autre point de vue, les problèmes ressembleront moins à des drames et plus à des défis de la vie. Selon les circonstances, vous pourrez même profiter.

La clé ? La volonté de changer.