Vivre ou survivre

· 30 mars 2015
Nous devons tous vivre l’instant présent, saisir toutes les opportunités pour commencer un nouveau projet, pour fermer des chapitres de notre vie, pour ouvrir de nouvelles portes et de nouveaux cycles. Pour en terminer définitivement avec les choses qui ne nous permettent pas d’être heureux, de vivre avec intensité et passion.
Il est absolument indispensable de nous obliger à mettre un terme aux étapes douloureuses de notre vie dans lesquelles nous sommes emmêlés, et dont nous avons du mal à voir l’issue.
Vous venez de terminer une relation ? Vous devez quitter votre pays ? Vous êtes dans l’obligation de changer d’appartement ? L’unité de votre famille a volé en éclats ? Vous venez d’être touché par une grave maladie ? Vous avez connu un deuil, un abandon ?
Même si nous passons notre temps à essayer de donner du sens aux choses qui nous arrivent, à chercher des explications aux événements de notre vie, tout cela ne nous apporte que de la frustration, voire de l’angoisse.
Notre santé mentale dépend exclusivement de notre faculté à tourner la page d’épisodes douloureux de notre existence, et à continuer notre chemin. Nous ne pouvons pas vivre le présent dans la nostalgie du passé.
Ce qui fait partie du passé ne peut plus être réécrit, et nous devons nous en détacher. Nous ne pouvons pas être des enfants ou des adolescents pour l’éternité, nous ne pouvons pas aimer indéfiniment quelqu’un qui ne nous aime pas. Nous ne pouvons pas travailler dans des entreprises qui ne prennent pas en compte nos compétences. Les choses se passent et nous devons les laisser partir.
C’est pour cela qu’il est souvent très sain de procéder à des changements dans son environnement, de jeter tout ce qui a été accumulé, de détruire des souvenirs désagréables, d’offrir de nouvelles choses. En somme, de se détacher des éléments nocifs de notre existence, et de se fixer des nouveaux buts qui nous permettent de vivre au lieu de survivre.
Perdre et gagner sont deux cycles interdépendants de la vie humaine. Mais pour gagner, il faut savoir vivre l’instant présent. Personne ne peut vous rendre le passé. Accumuler du ressentiment, de la frustration et de la colère ne fera qu’empoisonner votre corps et votre esprit d’une amertume nocive.
Ne laissez pas des portes ouvertes pour vous laisser une chance d’y retourner. Pourquoi le feriez-vous ? Pensez-vous vraiment qu’une relation qui a échoué peut renaître de ses cendres ? Que des mots durs lancés pour blesser peuvent être retirés ? Que des amitiés détruites peuvent se relever de tous les dommages qu’elles ont subies ? Toutes ces portes que vous maintenez ouvertes pour de mauvaises raisons, doivent être fermées. Et vous seul pouvez le faire.
Faites-le dès maintenant, affrontez ces choses qui vous font mal. Lancez-vous sans orgueil, sans rancœur, car vous avez le pouvoir de décider ce que vous voulez pour vous-même. Vous n’êtes pas la même personne qu’il y a deux jours, deux mois ou deux ans. Vous avez le pouvoir de changer les choses.
Il ne reste plus qu’à tirer un trait sur toutes ces choses qui vous font du mal. Éloignez-vous de ce qui ne fait déjà plus partie de votre vie. Rien ni personne n’est indispensable.
Nous sommes nés seuls, sans aucune étiquette sur le dos, et nous devons nous séparer de toutes ces choses négatives qui nous collent à la peau.
Nous avons dans notre esprit et dans notre cœur des habitudes, des besoins, des liens avec les autres. Nombre d’entre eux sont terminés, débarrassez-vous en pour renaître à nouveau. Fermez des portes, ouvrez-en d’autres, oxygénez votre esprit, et éliminez de votre vie tout le négatif.
Faites tout le nécessaire pour que vous puissiez vivre votre vie, et non pas seulement lui survivre.