J’aime les gens qui sont là à temps et non pas quand ils ont le temps

· 9 mai 2016

Le temps est un sculpteur qui emporte avec lui la jeunesse et nos rêves inachevés et qui compte nos jours. Nous nous inscrivons en lui et nous évaluons en même temps quelles sont nos priorités.

Nous savons aussi qu’il n’est pas toujours possible de répartir le temps tel que nous le souhaiterions. Par exemple, nous aimerions passer plus de temps avec nos enfants plutôt que sur notre lieu de travail.

Cependant, sans parler de l’obligation professionnelle, nous pouvons évoquer cet autre temps si relatif que nous pouvons dédier aux personnes qui comptent pour nous.

Pour ce qui est important pour nous, il n’existe ni temps ni barrière ni colère. Un cœur noble sait donner la priorité aux choses en fonction de ce qu’il est et de sa bonté naturelle.

De nombreux parents manquent à leurs enfants quand ces derniers ont besoin d’eux. De nombreuses personnes ont ressenti le manque de quelqu’un qu’ils considéraient comme un frère et qui, un jour, ne s’est pas montré présent quand ils ont eu besoin de lui.

En fait, il ne s’agit pas “d’être ponctuel”, mais d’être là pour ceux qui le sont pour nous et de savoir qu’il y a des moments où on a vraiment besoin de nous.

Il ne suffit pas non plus d’être là, mais “d’être présent” en toute sincérité, affection et ouverture d’esprit. Jamais par pure obligation.

Parfois, le manque de temps est un manque d’intérêt

image 2

Nous avons tous quotidiennement des obligations, et nous devons tous respecter et reconnaître qu’à certains moments, il n’est pas possible de tout abandonner pour se rendre auprès de quelqu’un.

On peut parfois très bien déterminer si en réalité il s’agit d’un “manque d’intérêt” et non d’un manque de temps.

Une amitié se termine toujours pour deux raisons : soit l’un des deux fait preuve d’un intérêt égoïste, soit l’on voit apparaître cette brise fraîche qui fait naître le manque d’intérêt.

Vous avez certainement ressenti vous-même une telle sensation. Cependant, nous pouvons aussi arrêter de consacrer du temps et de montrer de l’intérêt à certaines personnes qui finalement, ne comptent pas tant que ça pour nous.

Découvrons à présent les 3 principes qui construisent ces relations positives pour lesquelles le temps a véritablement du sens.

Le principe de la réciprocité

Je consacre du temps à ceux qui font partie de ma vie, qui m’enrichissent et qui m’offrent des émotions et des leçons positives qui favorisent mon développement personnel.

  • La réciprocité repose sur le fait de savoir remercier ceux qui me font du bien et sur l’obligation libre et sincère de donner quand on reçoit.
  • La réciprocité repose aussi sur la reconnaissance. Je reconnais les membres de ma famille comme un pilier important dans ma vie et je leur consacre du temps parce qu’ils le méritent et parce que je les aime.
  • Dans la réciprocité, il n’y a pas d’égoïsme. Ce sont des sentiments libres que l’on offre parce qu’ils font partie de nous. C’est une force intérieure qui, en plus de nous faire arriver à temps, nous permet de savoir “deviner” quand on a besoin de nous.

Le principe de la sincérité

Ce que j’offre est sincère. Personne ne me contraint ou me manipule pour me forcer à tout laisser tomber et le rejoindre. Je le fais parce que ce fil invisible qui m’unit aux autres est comme une artère qui me stimule et qui me guide.

  • Les personnes sincères vivent dans une conscience totale. Elles savent très bien ce qu’elles veulent et qui doit faire partie de leur vie.
  • Nous entourer de personnes sincères a un effet positif. À tout moment, nous savons que leurs paroles et leurs actions sont sincères. Les tromperies et l’égoïsme n’existent pas. Elles savent très bien qui elles sont et ce qu’elles veulent dans la vie.
  • La sincérité est une valeur qui construit les relations positives.
image 3

 

Le principe de la liberté

Aucune relation, qu’elle soit affective, familiale ou amicale, ne peut vivre sous la contrainte. Si on choisit de consacrer du temps à quelqu’un, on le fait en totale liberté et parce qu’on l’a décidé ainsi.

Une amitié te permet à tout moment d’être toi-même. Un bon père donne de la liberté à son fils pour qu’il puisse choisir une voie une fois qu’il y est préparé.

Tout ce que l’on ne fait pas libre de tout sentiment n’est pas sincère. Quand quelqu’un nous appelle parce qu’il a besoin de nous et qu’on ressent une certaine contrainte ou un chantage implicite, nous ne le rejoignons pas de bon cœur.

Nous ne pouvons pas nous sentir vraiment proche de quelqu’un qui nous contrôle ou nous dirige.

Vous êtes libre de choisir à qui vous voulez et à qui ne voulez pas consacrer du temps. C’est votre cœur qui devra en juger, mais n’éprouvez pas de remords si vous ne consacrez pas vos heures et vos journées à ceux qui ne vous méritent pas.

Il faut vivre sa vie totalement épanoui, sans souffrance et sans chantage.

En général, nous arrivons à temps quand une personne que nous aimons vraiment a besoin de nous. Il est vrai que quand quelqu’un compte pour nous, nous devinons que nous devons être auprès de lui avant qu’il le demande.

La vraie amitié n’a pas besoin de mots. Et il n’y a pas de distance assez lointaine pour deux cœurs qui battent au même rythme.
image 4