5 types de vampires émotionnels

21, octobre 2015 dans Psychologie 10 Partagés

Ils sont dehors, ils nous attendent, ils nous attirent pour ensuite nous vider. Nous les aimons bien, nous avons plus confiance en eux qu’en n’importe quelle autre personne. Nous en attendons toujours plus et nous en recevons toujours moins. Ce sont eux, les vampires émotionnels. Ils ne recherchent pas notre sang, ils veulent notre énergie émotionnelle.  

De la même manière que le reste des liens que nous développons tout au long de notre vie, les liens émotionnels grandissent d’une manière ou d’une autre, selon la façon dont ils sont alimentés.

Naturellement, si nous leur donnons à manger de la tristesse, de l’envie, des plaintes et des colères constantes, ce que nous ferons, c’est créer des liens peu sains.

Il y a des relations qui peuvent être très préjudiciables pour nous, et qui génèrent des drames aux dimensions énormes, jusqu’à atteindre notre bien-être émotionnel.

Il y a des personnes qui, intentionnellement ou non, peuvent nous rendre déprimé, embrumé, énervé ou qui nous anéantissent. 
Partager

Ce qui est sûr, c’est que sans stratégie efficace d’auto-défense pour se maintenir à flots, les victimes des personnes toxiques développent des comportements et des symptômes peu sains (manger à l’excès, s’isoler, changer facilement d’humeur, se sentir fatigué en permanence…).

On les appelle de différentes manières : les personnes toxiques, les vampires, les prédateurs émotionnels, les parasites etc.

En vérité, même si cette classification n’a pas de base scientifique, certaines personnes nous épuisent et nous font rentrer dans un état de résignation et de chagrin qu’il nous est difficile de dépasser.

Dans cet article, nous allons définir 5 types de personnes qui intoxiquent nos émotions, en suçant nos énergies comme des vampires et en nous guettant comme si elles étaient des prédatrices.

1- La personne passive-agressive 

Ces personnes expriment de la colère avec un sourire sur le visage ou avec une inquiétude excessive, mais elles restent toujours calmes. Ce sont des expertes dans le maquillage et l’adoucissement de l’hostilité.

Nous avons tous utilisé cette technique une fois, mais certaines personnes en abusent, provoquant ainsi une perte de nos moyens devant elles.

La meilleure auto-défense est de diriger son comportement en maintenant pleinement ses convictions, en créant des limites et en les appliquant.

Nous méritons d’être traité avec amour et sincérité, et nous ne devons pas permettre que l’on nous parle “comme si on nous pardonnait tout».

passif-agressif-420x400

2- La personne narcissique

Tout tourne autour d’elles, car elles pensent qu’elles sont le nombril du monde. Elles sont égocentriques, vaniteuses et avides d’admiration et d’attention.

Elles peuvent être des personnes intelligentes et enchanteresses, jusqu’à ce qu’elles se sentent menacées dans leur position de gourou, d’exemple à suivre ou d’autorité intellectuelle.

Etant donné que leur devise est «moi d’abord», le fait de se mettre en colère et/ou d’exprimer de manière assertive ses besoins, n’aura aucun effet sur elles.

Etant donné qu’elles manquent d’empathie ou qu’elles la cachent bien, elles peuvent avoir des difficultés à comprendre l’amour inconditionnel qui se trouve en dehors d’elles-mêmes.

La meilleure auto-défense est de profiter de leurs qualités mais tout en étant clair concernant nos expectatives envers elles.

Alors, ne les laissez pas vous aplatir ou vous faire sentir inférieur, comprenez que leur narcissisme est leur besoin. 

Vous pouvez obtenir leur coopération dès lors que vous faites appel à leur propre intérêt et que vous leur montrez à quel point leur sollicitude les mettra en valeur.

narcissisme-420x243

3- La personne furieuse

Ce vampire s’occupe d’accuser, d’attaquer, d’humilier, de critiquer et de créer des conflits.

Il est accro à la dispute, au ressentiment et à la punition des autres. Il vous congèle et vous donne des coups, en vous cassant en mille morceaux à cause de sa colère.

La meilleure auto-défense est de protéger son estime de soi pour que leur colère ne ressorte pas. Prenez du temps, créez des pauses et respirez.

Essayez de rester neutre et équilibré face aux attaques de furie et ne répondez pas tant que vous ne vous sentez pas recentré.

De cette manière, vous obtiendrez que la personne se sente désarmée, en la laissant ainsi se confier pour ensuite exposer sa vision, et pour qu’elle reconnaisse et comprenne votre position.

Ainsi, nous réussirons même à avoir de l’empathie pour elles en nous demandant quelle est la douleur qui les fait se comporter de cette façon.
Partager

furieux1-420x290

4- La personne martyre

Les martyres sont les rois et les reines du drame. Ils savent comment vous faire du mal en appuyant là où ça fait mal, sur les boutons de l’insécurité et en ravivant vos blessures.

La meilleure auto-défense est de laisser derrière nous l’idée que nous devons être parfait.

Tout le monde commet des erreurs. Si vous vous sentez vraiment coupable de quelque chose, alors isolez-vous et pleurez si nécessaire.

Vous pouvez également répondre à leurs attaques avec une déclaration positive comme la suivante : “Je comprends ton point de vue, mais quand tu dis …, tu me blesses. J’aimerais que tu arrêtes de le faire». 

predateur-420x326

5-La personne jalouse et cancanière

Ce sont les personnes entremetteuses, celles qui se délectent en parlant des autres dans leur dos, en nuisant à leur réputation et en diffusant des rumeurs malicieuses.

La meilleure auto-défense est de ne pas s’inquiéter de ce que la personne dit de nous et de ne pas prendre ses commérages comme une attaque personnelle.

L’attitude adéquate est de continuer à avancer et de l’ignorer. De plus, si nous faisons partie d’un groupe et que nous commençons à parler de quelqu’un, le mieux est de changer de thème et de ne jamais partager de commérages.

Cependant, il faut leur faire comprendre que vous savez ce qu’elles font et que cela ne vous semble pas correct.

Vous pouvez leur dire quelque chose comme “Vos commentaires sont blessants. Comment vous sentiriez-vous si on disait cela de vous ? S’il vous plait, arrêtez de parler de moi ainsi». 

jalousie-420x166

Identifiez les personnes qui provoquent en vous de la douleur émotionnelle, et créez vos propres mécanismes d’auto-défense pour qu’elles n’entament pas votre bien-être psychologique.

Prendre de la distance et s’éloigner des personnes compliquées améliore la santé.

A découvrir aussi