Ceux qui ne vivent pas et ne laissent pas vivre – Insécurité personnelle

7 juillet 2015 dans Emotions 0 Partagés

Vous avez sûrement déjà rencontré ce type de profil à un moment de votre vie, et peut-être même plus d’une fois. Ce sont des personnes avec lesquelles il est difficile de coexister, de travailler et même d’établir une amitié saine.

A un moment donné, elles sont accessibles et permissives et quelques secondes plus tard, elles lèvent un mur infranchissable, impossible alors d’obtenir quoique ce soit d’elles.

Qu’y a t-il derrière ce type de personnalité ? Une forte insécurité personnelle? de la jalousie? ou tout simplement une forte envie de compliquer la vie de ceux qui les entourent ?

Il est difficile d’établir une relation avec ces personnes, car elles  réveillent même parfois le pire de nous même. Cependant il faut les accepter et les respecter tel qu’elles sont.

Il faut également ajouter que la relation avec ce type de personnes se complique d’autant plus lorsqu’elles sont nos conjoints et se comportent comme les personnages de l’oeuvre classique de Lope de Vega, « Le chien du jardinier« .

Que peut-on faire ? Quelles stratégies peut-on employer dans ces cas là ?

Oui mais non… L’insécurité personnelle

« Oui, mais non… » « Aujourd’hui ce que tu me dis et fais me semble bien mais demain je le verrai d’une toute autre manière, car d’une façon ou d’une autre cela m’oblige à me décider et je ne suis pas prêt pour cela ».

Nous avons tous expérimenté au moins une fois ce type de situations dans lesquelles, d’un seul coup, notre confiance, et nos espoirs s’effondrent comme un château de carte.

L’insécurité personnelle apparaît dans de nombreuses situations de notre vie personnelle. Nous allons analyser les cas les plus communs :

– L’insécurité face à l’éducation des enfants : les parents qui basent leur éducation sur des normes peu solides, qui changent souvent d’approche, finissent par projetter chez leurs enfants l’insécurité qu’ils ressentent.

Par exemple, des parents qui promettent à leurs enfants qu’en leur rendant service, ils pourront se rendre à cette sortie ou à cette fête. Mais plus tard, ils font marche arrière et leur refusent ce droit qu’ils avaient octroyé.

– L’insécurité au niveau du couple : Dans ce cas on pourrait expliquer d’innombrables situations qui vous paraîtront peut-être familières.

On peut commencer avec ces personnes qui se sont montrées un jour totalement accessibles, ouvertes à un engagement, à des plans futurs et qui peu de temps après ont totalement changé d’opinion et n’offrent plus que des excuses pour échapper à tout engagement.

Il est aussi assez habituel de rencontrer des personnes qui ont mis un terme à leur relation, décision prise tout du moins par l’une des deux personnes, mais qui ne coupent jamais les liens, ce qui génère encore plus de souffrance.

– Nos amitiés : Nous avons tous un ami qui a toujours besoin de notre opinion ou d’un conseil pour faire quoique ce soit.

Il est toujours proche et nous sollicite souvent, cependant, lorsque les choses ne se passent pas comme il le souhaitait, il nous en rend responsable.

Ces personnes montrent à la fois une dépendance et un certain détachement, c’est à dire un mélange qui peut, bien souvent, se camoufler avec la tendresse et ensuite la jalousie.

insécurité personnelle 420x420

Comment se protéger des personnes qui ne vivent pas et ne nous laissent pas vire ?

Comment établir une relation avec les personnes qui nous « attrapent » entre les filets de leur insécurité personnelle ?

Nous ne pouvons pas rompre toute attache avec elles, car elles font partie de notre vie. Le plus recommandé est donc d’apprendre à vivre avec elles.

– Comprenez tout d’abord que vous ne pouvez changer une personne d’un jour à l’autre.

Au lieu de trouver une solution à « son problème », commencez tout d’abord par vous protéger en évitant que cette personne vous manipule.

Gardez bien en tête vos valeurs, vos limites et ce que vous êtes prêts à permettre ou non.

– Exprimez clairement ce que vous ressentez à chaque fois que ces personnes changent d’opinion ou lorsqu’elles ne sont pas claires avec leurs sentiments. Montrez leur que leurs actions et leurs mots, ont des conséquences.

– Gardez bien en tête que les personnes peu sûres d’elles générent souvent des « émotions négatives ».

Il ne faut alors surtout pas vous rendre responsable de leurs actions. Si vous êtes en couple avec ce type de personne, ne vous attribuez pas ses hauts et ses bas, ne vous laissez pas gagner par leurs montagnes russes émotionnelles des « aujourd’hui je t’aime mais demain non ».

Mesurez donc bien jusqu’où vous êtes prêts à aller avec cette personne et ce que vous êtes prêts à accepter.

– Une personne sûre d’elle ne doute pas à chaque instant, et ne traîne pas les autres au milieu de leurs insécurités et de leurs dilemmes personnels.

Si vous pensez que vous êtes en train de perdre votre temps, éloignez-vous. Mais si vous appréciez vraiment cette personne, faites lui voir ce que son comportement génère, toujours d’une manière constructive, ouverte et ferme.

A découvrir aussi