Les yeux sont le miroir de l’âme

23 septembre 2016 dans Psychologie 3398 Partagés

Nos yeux ne mentent pas : ils sont le miroir de notre âme, la facette véritable de toute la panoplie de visages que nous sommes capables de mettre en place.

La meilleure manière de connaître une personne est donc de la regarder dans les yeux et d’observer tout ce qu’ils nous disent sur sa situation émotionnelle.

Nos yeux, tout comme nos gestes, nous trahissent face aux autres et disent de nous bien plus que nos propres paroles.

De fait, le langage non-verbal peut commencer par un simple regard et se terminer en une série de mouvements, qui constituent les meilleures informations que nous puissions transmettre aux autres sur nous-mêmes.

Le miroir de l’âme : une autre manière de nous regarder

De nombreuses études ont révélé que lorsque nous rencontrons une personne pour la première fois, ses yeux peuvent nous transmettre toute une série de sensations : méfiance ou confiance, sécurité, bien-être, peur, etc.

Nous savons qu’il s’agit là de la vérité, c’est comme si nous devenions capables de traverser le filtre que constitue le corps et d’atteindre l’âme des autres, tout simplement en regardant à travers leurs yeux.

“L’âme peut parler avec les yeux,
et embrasser avec le regard. »

-Gustavo Adolfo Bécquer-

couple-se-regardant-dans-les-yeux

Certains experts, dont les travaux portent sur l’étude des visages et de leurs expressions, ont observé que si les yeux sont le miroir de l’âme, comme le dit le dicton populaire, c’est qu’ils constituent la partie la plus sincère du visage.

Nous n’avons pas de contrôle sur nos yeux, à la différence de notre bouche par exemple : si nous aimons quelque chose, nos pupilles vont se dilater involontairement et vont trahir une sensation.

Elles peuvent également se contracter pour envoyer un signe de rejet.

Le langage corporel de nos yeux

Parmi toutes les informations que nous pouvons transmettre par nos yeux, nous allons dresser une petite liste qui va vous étonner.

Nous allons voir, dans la suite de cet article, pourquoi les yeux sont le miroir de l’âme.

Le bonheur

Lorsque nos yeux se plissent, qu’ils se rident et qu’ils brillent plus que d’habitude, c’est que nous nous sentons particulièrement bien.

Il n’est pas nécessaire de voir une personne sourire pour nous rendre compte qu’elle est heureuse, car son regard nous le dit.

L’attention

Si nous faisons face à des yeux grand ouverts et à un regard qui nous semble pénétrant, c’est que la personne assise en face de nous est attentive à ce que nous disons ou à ce que nous sommes en train de faire.

Si elle est suspendue à ce que nous disons, nous devons regarder tous ses autres moyens de communication non-verbale pour savoir si elle nous juge positivement ou négativement.

La tristesse

Si les yeux sont le miroir de l’âme, nous pouvons deviner grâce à eux l’émotion que nous ressentons le plus et que nous souhaitons le plus dissimuler aux autres.

Lorsque nous ressentons de la tristesse, nos paupières se lèvent, tout comme le contour intérieur de nos sourcils.

La colère

Lorsque nous sommes en colère, nos yeux sont soulignés par des sourcils qui s’arquent et par une expression extrêmement sérieuse. Il est même possible que nous froncions entièrement nos sourcils.

L’incertitude ou l’évaluation

Lorsque nous écoutons quelqu’un, nous plissons nos yeux pour indiquer que nous sommes en train d’évaluer ce qu’elle dit, que nous doutons de la véracité de ses propos ou que nous ne comprenons pas vraiment ce qu’elle nous raconte.

Fermer légèrement les yeux peut également être un signe de fatigue.

Le désir sexuel ou l’effort cognitif

Lorsque nous ressentons du désir sexuel envers quelqu’un ou que nous faisons un effort cognitif important, nos pupilles se dilatent, comme nous vous l’avions dit tout à l’heure, et nous nous retrouvons à découvert face à l’autre.

Nous ne pouvons pas éviter ce phénomène. Nous avons souvent besoin de nous frotter les yeux car il s’humidifient et que nous ressentons de l’inconfort.

“Cela m’atterre, me fragilise, me tue de savoir
que le plus beau ce ne sont pas tes yeux, mais ta façon de me regarder. »

-David Sant-

Yeux-tristes

Le « visage social »

Comme nous l’avons vu jusqu’à présent, l’expression « les yeux sont le miroir de l’âme » semble avoir une base scientifique réelle.

Cependant, cela va encore au delà de tout ce que nous vous avons dit. Selon l’étude de certains psychologues et d’autres scientifiques, issus de diverses branches de l’étude du langage humain, tout au long de notre développement, et ce jusqu’à nos 40 ans à peu près, nous développons une série de « visages » que nous adaptons aux différentes situations communicationnelles que nous devons affronter.

C’est ce que l’on appelle un visage social : c’est très significatif car, par exemple, dans les moments tristes comme dans les moments heureux, nous gardons la même consistance.

Teresa Baro affirme à ce sujet que nous ne sommes pas des menteurs, mais que nous vivons dans une société qui exige des patrons de conduite que nous devons adopter pour pouvoir survivre.

Nous ne sommes pas des menteurs car nous ne pouvons pas l’être, nous avons simplement la faculté d’adapter nos expressions faciales, tout comme celles transmises par notre regard, de manière volontaire.

Nous ne pouvons pas empêcher nos yeux de refléter ce que nous ressentons, car ils sont le miroir de notre âme.

“La pire trahison que tu puisses te faire à toi-même est de ne pas faire quelque chose qui fait briller tes yeux »
-Anonyme-

A découvrir aussi