La tendresse parfaite consiste à tolérer les défauts

16 septembre 2017 dans Emotions 75 Partagés
couple

La tendresse parfaite réside, d’une certaine façon, dans la tolérance des défauts. Dans la vie hors du monde idéal des contes de Disney, du dévouement inconditionnel, des idéalisations et des responsabilités aveugles.

Ce n’est pas une tendresse qui s’offre à moitié, ni une tendresse dépendante, agressive, passive ou victimisée. Cela constitue, sans aucun doute, un grand défi. Il est difficile de construire un amour qui met de côté l’idéalisation ou qui, au moins, concède le poids nécessaire aux attentes.

Il est important de souligner que, lorsque nous parlons de tolérer, nous ne faisons pas référence à la maltraitance, à l’agression ou à tout autre type de comportement destructeur. Ceci est intolérable dans tous les cas et c’est pour cela que nous devons clairement condamner tous ces comportements.

démonstration de tendresse

Tomber amoureux-se, c’est aimer les coïncidences et aimer, c’est tomber amoureux-se des différences

Tomber amoureux-se, c’est aimer les coïncidences et aimer, c’est tomber amoureux-se des différences. C’est à cet amour stable que nous conférons le qualificatif de véritable, ce qui lui permet d’aller bien au-delà de l’entichement et de conduire la relation à l’acceptation.

Ces défauts que nous pouvons tolérer se définissent comme des petites étourderies ou différentes habitudes (par exemple : ne pas descendre la poubelle quand il le faut, laisser une lessive étendue, donner priorité à d’autres choses alors qu’il s’agit de choses insignifiantes, laisser le dentifrice ouvert, etc.).

La combinaison de désaccords ne peut définir une relation, car sinon nous parlerions plutôt d’un cauchemar. Il est donc important, au moment de choisir avec qui nous allons partager notre vie, d’examiner ce qui est sain ou ce qui ne l’est pas.


Si nous ne réalisons pas cet examen de manière correcte, certains défauts seront probablement fatals pour la stabilité du sentiment et de la relation.


couple qui tolère ses défauts

Chaque échange construit le couple

Sous bien des aspects, les conflits au sein d’un couple obéissent simplement à différentes habitudes et/ou priorités. En ce sens, nous devons faire un effort car ces différences sont réconciliables.

Il n’y a pas de vision meilleure que l’autre en ce qui concerne les choses qui ne font pas de mal à notre “moi” interne ou à nos attentes à long terme. L’endroit où nous laissons traîner nos chaussettes n’est ni un sujet transcendant, ni un thème important.

En amour, nous devons parler d’égal à égal ; cela veut dire que nous devons prendre conscience de l’obligation de tolérer ces manifestations avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord et qui ne sont pas transcendantes.

D’une certaine façon, les expériences partagées nous construisent en tant que personnes réunies par un sentiment. Voilà le véritable engagement. Pour le maintenir, nous devons constamment examiner nos besoins, et ce dès le début, en évitant de déposer la responsabilité de notre inconfort dans les défauts que nous voyons chez l’autre.

mains d'un couple

Les sentiments, à la différence des passions, persistent au fil du temps et ne se brisent pas facilement. Aimer quelqu’un pour sa beauté n’est pas de l’amour, c’est de l’entichement. L’aimer pour son intelligence n’est pas de l’amour, c’est de l’admiration. Cependant, l’aimer sans savoir pourquoi, c’est de l’amour.


Disons que le temps construit l’amour de deux personnes qui travaillant, acceptent et réussissent à aimer leurs différences et leurs particularités. Cela va bien au-delà du fait de tomber amoureux-se et crée entre les deux la magie d’être accepté-e-s inconditionnellement.


L’amour équilibre nos impulsions vers nous-mêmes et vers l’extérieur. C’est le nœud qui maintient l’agilité des projets que nous partageons. La force la plus intense et invincible est celle qui nous unit à la compréhension, à l’acceptation.

Cela inclut une valorisation et une reconnaissance de la personne, de son espace personnel, ainsi qu’une liberté, une confiance et une communication. Grâce à cela, nous pourrons parler de projets communs, de joie parce qu’on est aux côtés de la personne que l’on aime, et de générosité.

couple plein de tendresse et de tolérance

Pourquoi ? Parce que nous vivons dans un monde où les relations de couple sont de plus en plus conflictuelles : nous recherchons la perfection, sans nous rendre compte que, par nature, nous sommes imparfait-e-s.

Par conséquent, si nous prenons cela en compte, nous comprendrons que seul l’amour imparfait enveloppé dans “la tendresse parfaite” pourra nous sauver de notre tristesse. Et heureusement que c’est comme cela.

Le couple parfait n’existe pas. En fait, être “un bon couple” ne signifie pas ne pas avoir de problèmes, mais savoir y apporter une solution. Aimer signifie, d’une certaine façon, être amoureux-se de nos différences. Regarder les bons et les mauvais côtés de l’autre personne, sans anesthésie.

Là où nous aimons et là où nous sommes aimé-e-s, voici le plus bel endroit du monde. Car c’est là que résident la tendresse, les mélodies, la confiance, la sincérité, le courage, le toi et moi, le demain, le toujours, le je suis heureux-se si tu l’es. Car là où il y a de l’amour, le cœur écoute sa chanson préférée.

A découvrir aussi