Si tu comptes m’aimer, aime-moi pour de vrai

10, septembre 2017 dans Emotions 3591 Partagés

Je ne veux plus de relations ratées, je ne veux pas de peurs qui entravent mon chemin, je ne veux pas d’amour à moitié ou de demi-décisions. Je ne veux pas uniquement des mots. Je ne veux pas de doutes irrationnels. Si tu comptes m’aimer, aime-moi pour de vrai. Si tu veux, donne-moi du courage mais ne me mens pas car les prix que tu voudras fixer seront trop hauts.

Aime-moi entièrement. En étant quelqu’un qui ne cherche rien, qui a déjà tout, mais qui, en étant avec moi, trouve quelque chose de plus. Aime-moi pour de vrai, profondément et avec sincérité. Pas à cause d’un besoin, mais parce que tu l’as choisi en toute liberté. Je ne suis pas là pour t’enchaîner. Aime-moi pour de vrai.

Aime-moi pour de vrai

L’amour, c’est ça : ne pas essayer mais se lancer. Oser. Tout affronter, jouer le tout pour le tout après avoir pris la décision, se risquer. Des fois, on gagne ; d’autres fois, on perd. Mais, ce qui est sûr avec l’amour, c’est que si l’on ne prend pas de risques, on perd à tous les coups.

Si tu comptes m’aimer, je te préviens, même si tu le devines sans doute déjà, tout ne sera pas rose. Il n’y aura pas que des papillons dans le ventre, des sourires et des promenades main dans la main. Il y aura des moments compliqués où nous devrons nous agripper l’un à l’autre et nous unir, d’autres où nous devrons prendre nos distances pour réfléchir, et d’autres où nous aurons besoin de nous entraider.

Même s’il y a des moments où je ne le mériterai pas, je te serai reconnaissant-e d’être là pour prendre soin de moi – en fait, je t’en serai encore plus reconnaissant-e les jours où je le mériterai encore moins -, m’aider à me relever et me pousser à continuer. Si c’est le cas, je signe tout de suite le contrat pour que cela soit réciproque quand tu en auras besoin. Si tu comptes m’aimer pour de vrai, tu ne le regretteras pas.

couple qui s'aime

Si nous prenons la décision, nous acceptons les conséquences qui vont avec

Si tu as décidé de m’aimer, faisons face aux attentes, aux rêves, et nous négocierons avec les déceptions quand nous les croiserons sur notre chemin. Découvrons de nouvelles aventures à vivre et achetons beaucoup d’encore pour écrire une histoire qui n’accepte pas la souffrance. Et aussi pour écrire des lettres qui parleront de peur, mais nous vaincrons cette dernière.

Si tu comptes m’aimer, voici ce que je veux : que tu m’aimes. Pas seulement que tu me le dises, mais que tu le fasses. Je ne veux pas de mots sans actions qui leur donnent du poids car sinon, ils s’envolent. Je veux sentir, tous les jours, que tu m’aimes, que j’ai quelqu’un à mes côtés en qui je peux avoir confiance. Je veux savoir que nous marchons dans la même direction, avec le même objectif. Je veux être sûr-e que, même quand tu n’es pas là, tu es quand même à mes côtés. 


Si tu as décidé de me prendre par la main pour que nous commencions une histoire ensemble, accroche-toi bien dans les nids-de-poule et profite des virages pour être plus près de moi.


Si tu comptes m’aimer, je t’aimerai aussi

Avant de demander, et même après, je fais une chose : je donne. Ainsi, si tu comptes m’aimer, je promets de t’offrir de l’amour, je te promets d’être là à chaque instant. Je promets de ne pas t’envahir mais d’être près de toi, je promets de t’offrir de l’action pour ne pas que tu t’ennuies et de t’apporter de la paix quand tu auras besoin de calme. Je te donnerai mon souffle quand tu auras besoin de respirer.

Je m’engage à te combler quand il te manquera quelque chose, à te laisser tranquille quand tu n’en pourras plus, à travailler chaque jour pour que la magie ne disparaisse pas, à faire la paix au lieu de chercher à avoir raison, à savoir communiquer avec raison et non avec impulsion, à t’offrir des étreintes rassurantes et des sourires qui apaisent.

mains d'un couple

Ce contrat a besoin des signatures des deux parties et la mienne se trouve juste à côté de la dernière lettre. Si tu veux bien, nous écrirons les clauses nous-mêmes ; la première page est pleine de promesses, et la seconde est emplie de demandes. Je te propose d’écrire la troisième ensemble.

Si tu comptes m’aimer, c’est parce que j’ai démontré que je pouvais le faire et que tu voulais le faire aussi. Si tu comptes m’aimer, ce sera amusant parce que notre connexion nous emmènera loin, très loin. Alors, si tu veux m’aimer pour de vrai, je le ferai aussi. Si nous allons nous aimer, commençons à écrire notre histoire ensemble.

A découvrir aussi