Surmontez votre anxiété avec des émotions positives !

· 13 décembre 2015

“Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours”
Mahatma Gandhi

Lorsque quelque chose d’important est sur le point de se produire (ou lorsque l’on espère que cela se produise), l’anxiété tente souvent de pointer le bout de son nez, de façon plus ou moins intense.

Comment freiner cette sensation? Avec des pensées positives, bien sûr ! Ne laissez pas l’anxiété affecter votre vie quotidienne, continuez de profiter de la vie et surtout du moment présent, car comme son nom l’indique, c’est un véritable présent de la vie.

L’anxiété, ce désir de voyager dans le futur

S’il existait une machine à remonter le temps qui nous permettrait de nous téléporter et de connaître le lendemain, qu’est-ce que l’on serait plus détendu !

Cependant, il est également vrai que nous ne profiterions de rien, car ce qui compte encore plus que d’atteindre un but en lui-même, c’est le chemin parcouru pour y arriver.

Imaginez un objectif quelconque (se marier, être diplomé, la naissance d’un enfant) : par exemple la destination de vos vacances.

À peine vous vous trouvez dans le mode de transport de votre choix pour vous y rendre (faire une demande en mariage, commencer des études, tomber enceinte) que vous souhaitez déjà mettre un pied sur la plage ou être à la montagne !

Qu’arrive-t-il lorsque l’on prend l’avion, le train ou la voiture ? On veut que le trajet passe le plus vite possible (surtout si cela se compte en heures) ! Cependant, le voyage fait également partie des vacances.

Ainsi, l’organisation du mariage, les révisions pour un examen, ou l’évolution d’un bébé dans le ventre d’une mère sont de jolis moments dont il faut profiter, car après, ils ne se dérouleront plus de la même manière.

Bien sûr, vous pouvez vous remarier, faire d’autres études ou avoir un deuxième enfant, mais ce ne sera jamais la même chose.

Si l’on apprenait à dominer l’anxiété, tous les voyages seraient beaux, amusants et nous en profiterions au maximum. Lorsque l’on est anxieux ou nerveux, cela signifie que nous avons un « excès » de désir en lien avec le futur, car nous pensons que le moment présent n’est pas important, et qu’il s’agit juste d’un passage menant à cet autre destin que l’on attend.

voyage-demain

En réalité, le bonheur disparaît à partir du moment où vous faîtes le choix de ne pas profiter du moment présent.

Je serai heureux quand je me marierai, quand j’aurai mon diplôme, quand le bébé sera né. Pourquoi ne pas être heureux maintenant, pendant que vous faîtes la liste des invités, que vous lisez vos cours ou que vous vous rendez à une échographie ?

L’anxiété est un mécanisme inconscient que nous utilisons pour nous préparer à quelque chose qui peut représenter une menace.

Cela signifie que nous pensons que ce qui se passe aujourd’hui ne correspond pas à ce que l’on recherche, contrairement à ce qui se passera demain. L’excès d’anxiété peut se transformer en pathologie chronique, ou encore nous faire devenir anxieux en permanence, pour tout.

Se ronger les ongles, trop fumer, se plonger dans la nourriture, ne pas réussir à dormir, avoir des problèmes de concentration au travail ou à l’école, ne pas faire attention à ce que les autres nous disent, une chute de cheveux, des cernes, ou la tachycardie, sont autant de symptômes révélant un problème d’anxiété.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) révèle qu’en 2020, l’anxiété, la dépression et le stress représenteront les trois facteurs essentiels au moment de comprendre comment une maladie s’est développée.

Juste en-dessous se placent les problèmes cardiovasculaires, en matière de fréquence et de risque. Toutefois, la majorité d’entre-eux ont de forte chance de se développer à cause de ces trois états.

Rappelons qu’en soi, ils ne sont pas négatifs. Le problème se pose lorsqu’ils deviennent très intenses ou lorsque qu’ils perdurent dans le temps.

Les médecins affirment que toutes les anxiétés ne sont pas mauvaises, il suffit juste de savoir réguler la dose.

A l’inverse, un faible niveau d’anxiété peut être négatif, car cela empêche de maintenir l’intérêt pour ce que vous faites et d’avoir une vision portée vers le futur. Vous êtes alors incapable de planifier quoique ce soit et n’avez pas de buts.

Alors, comment gérer son niveau de stress ? Tout d’abord, en comprenant que tôt ou tard, le futur pointera le bout de son nez. Ensuite, en se souvenant que ce que vous faîtes aujourd’hui vous aidera pour demain. Enfin, profitez de chaque instant du moment présent.

N’oubliez pas que rien ni personne ne pourra vous rendre le temps que vous avez perdu. Alors, à quoi cela sert-il de penser à demain si vous ne profitez même pas du moment présent ?