Le « sexting » est un jeu dangereux

13 juillet 2015 dans Psychologie 1 Partagés

La création d’Internet a bouleversé nos vies, et personne ne peut le nier. La technologie est présente dans tous les aspects de notre existence. Vous ne pourriez pas lire cet article si la toile n’avait pas été inventée !

Les utilisateurs de ce réseau sont principalement des jeunes, qui sont connectés en permanence, qui partagent des photos ou des commentaires sur les réseaux sociaux, qui prennent des selfies et qui discutent sur WhatsApp.

D’un autre côté, Internet a donné naissance à de nouvelles méthodes de communication, de connaissance et de contact. Ce réseau a d’ailleurs crée de nombreux couples, mais ce phénomène va encore plus loin que cela.

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler du terme « sexting ». Il s’agit tout simplement de la fusion de deux mots, sexe et texting (le fait d’envoyer des messages avec un téléphone portable), qui recouvre une réalité de plus en plus présente dans notre société.

Le « sexting » ne consiste pas seulement à envoyer des messages érotiques, qui est la forme la plus « innocente » de cette pratique. En effet, ce phénomène entraîne de nombreuses personnes à envoyer des photos ou des vidéos à caractère sexuel. 

La mécanique est la suivante : une personne se filme avec un smartphone, une tablette ou une webcam pendant qu’elle se dénude et adopte des postures sensuelles (voire pendant qu’elle se masturbe ou durant un rapport sexuel avec une autre personne).

Elle envoie ensuite ce qu’elle vient de filmer ou de photographier. Elle peut même être regardée en direct par des personnes qui se connectent sur Internet.

Si pour beaucoup d’entre nous le « sexting » est une pratique amusante, pour flirter avec quelqu’un d’autre, il peut provoquer des conséquences assez dangereuses.

Si la vidéo, ou la photo, est envoyée à une personne que l’on a connue seulement par l’intermédiaire du web, il est possible que celle-ci ait des intentions peu louables.  

Le « sexting » est devenu une véritable tendance chez les adolescents, qui ne comprennent pas les dangers de cette pratique.

Les parents ignorent bien souvent son existence, et ne peuvent prévenir leurs enfants des effets pervers de ce phénomène. Les jeunes ne sont pas conscients de ce que peut entraîner le « sexting », et ne prennent aucune précaution.

Si cette pratique peut se limiter à un simple jeu sensuel ou érotique, elle peut dépasser le cadre privé et mettre en danger la personne qui envoie une photo ou une vidéo.

Ces médias sont archivés et peuvent être diffusés de manière massive et incontrôlée. Des milliers de personnes peuvent en prendre connaissance en l’espace de quelques minutes, et il est impossible de savoir qui aura accès à ces fichiers (Une personne de notre famille, de notre travail, etc)

 Sexting-420x279

Nous allons vous énumérer les risques les plus dangereux du « sexting » :

1- La perte de privacité : lorsque le fichier est envoyé, vous ne pouvez plus avoir de contrôle sur sa diffusion. Il peut tomber entre les mains de n’importe qui.

2- Des troubles psychologiques : le fait de montrer son intimité à des personnes extérieures peut provoquer des problèmes comme la dépression, l’exclusion de son cercle social, etc.

3- Le harcèlement virtuel si vos camarades de classe, ou vos collègues de travail découvrent les photos ou les vidéos sexuelles que vous avez envoyées, ils peuvent tout révéler, vous humilier et inonder la toile de commentaires négatifs.

4- L’extorsion : le fichier peut être utilisé pour faire chanter la personne impliquée, en l’obligeant à faire certaines choses pour que ses parents, ses professeurs ou ses amis ne prennent pas connaissance de l’existence de cette vidéo ou de cette photo.

De plus, ceux qui pratiquent le « sexting » ont davantage de risques de tomber dans les griffes d’un sexopathe, d’un pédophile ou d’un dépravé sexuel.

Il est donc très important de faire attention à ce phénomène. Ce n’est pas un simple jeu, car l’intégrité physique et psychologique d’un adolescent peut s’en trouver altérée.

Que doivent faire les parents ? En premier lieu, ils doivent prêter attention à l’utilisation qu’adoptent leurs enfants de tous les types de dispositifs électroniques.

Il faut leur parler des dangers auxquels leurs comportements peuvent les exposer. Il faut surtout être attentif aux éventuels changements d’attitude des adolescents, qui peuvent révéler que quelque chose s’est passé.

Pour tous les jeunes qui pratiquent le « sexting », rappelez-vous que rien de ce que vous publiez sur Internet n’est privé. Une fois que vous appuyez sur le bouton « Envoyer », il n’y a plus de retour en arrière possible.

Le « sexting » n’est pas une conduite dangereuse en soi, mais elle est entourée par une série de facteurs qui peuvent la rendre dommageable.

Il est donc important de faire attention à ce phénomène et d’être prévenant. Comme le dit le proverbe populaire : « mieux vaut prévenir que guérir« .

A découvrir aussi