Perdre c’est également gagner

29 juin 2018 dans Développement personnel 0 Partagés
perdre

Nous naissons pour être des gagnants ! Nous naissons pour réussir ! C’est, du moins, ce qui nous est enseigné pendant que nous grandissons. Nous avons appris que perdre est négatif. Nous nous sentons donc mal lorsque nous sommes confrontés à une perte.

Par ailleurs, nous associons l’échec au fait d’être moins valide et avec le besoin croissant de manquer de quelque chose. Nous le relions même à des émotions telles que la tristesse, la honte ou la colère… Le fait est que cela revêt toujours des connotations négatives pour nous. Dès lors, comment perdre peut-il être bon pour nous ?

Il sera évidemment difficile de penser que nous pourrions en obtenir quelque chose de bon si nous ne voyons que son côté négatif. Cependant, bien que cela semble étrange, le mot perdre vient toujours avec sa contrepartie : gagner. Chaque fois que nous perdons quelque chose, nous gagnons autre chose. Nous développerons davantage cette idée ci-après.

« Si tu pleures pour avoir perdu le soleil, les larmes ne te laisseront pas voir les étoiles. »

Rabindranath Tagore

femme venant de perdre

Le yin et le yang

Vous avez probablement vu le symbole du yin et du yang d’innombrables fois. Ce dernier conserve une connotation très intéressante. La théorie du yin et du yang est un élément primordial du courant philosophique du taoïsmeIl se réfère à la dualité qui caractérise tout ce qui existe dans l’univers.

Ainsi, selon cette philosophie, rien n’est entièrement pur et permanent car il existe toujours une dualité. Nous dirions par exemple que l’été est l’opposé de l’hiver, mais l’un ne peut exister sans l’autre. Il arrive en outre que nous ayons une journée fraîche au milieu de l’été et que le contraire se produise en hiver. Autrement dit, les deux états coexistent.

Dès lors, rien n’est totalement bon ni totalement mauvais. De sorte que nous sommes face à une interprétation erronée lorsqu’on nous enseigne que perdre est absolument mauvais. Perdre nous montre toujours quelque chose de nous-mêmes : percevoir ce que le succès nous apportera. Par conséquent, cette dualité existe même en cas d’échec.

Que gagnons-nous en perdant ?

Si nous réfléchissons à ce qui se passe pour que se produise une perte, nous bénéficierons d’un apprentissage. Perdre implique toujours un changement, une transformation du fait et de nous-mêmes. Par conséquent, de ce point de vue, perdre devient une victoire. Mais qu’obtenons-nous ? Des connaissances. Nous n’affronterons certainement des situations similaires de la même manière. Nous gagnons également la capacité à faire preuve de souplesse, à introduire de nouvelles stratégies qui nous rapprochent de l’objectif que nous voulons atteindre.

Cela ne signifie cependant pas que gagner ou perdre nous sois indifférent. Il s’agit plutôt de ne pas rester bloqués dans ce qui s’est passé car nous avons perdu. Nous devons repenser la situation et profiter de l’occasion pour évaluer ce qui s’est passé afin de pouvoir utiliser une autre stratégie.

homme ayant peur de perdre

L’important est le chemin

« Gagner est secondaire, l’important est de s’amuser » est une expression très commune que nous avons presque tous entendue. Nous ne l’avons cependant pas intériorisé. De sorte que nous n’apprécions pas le fait de perdre.

Nous sommes tous influencé par ce que nous avons appris sur l’aspect négatif de perdre. La meilleure façon de changer cela est de décider de modifier la perception de ce concept. Il ne s’agit pas d’une utopie ou une négation de la réalité. Il s’agit d’accepter le fait d’avoir perdu quelque chose et de se concentrer sur la découverte de ce que cette expérience nous a laissé. Ceci va au-delà du résultat obtenu.

Quelle est l’utilité de savoir perdre ?

Si nous acceptons que la perte fait parfois partie de la vie, qu’elle est dans une certaine mesure nécessaire pour que nous puissions gagner dans le futur, nous serons capables de percevoir ce mot avec une connotation moins négative. Nous commencerons dès lors à en faire un usage productif.

perdre c'est gagner

Il est parfois nécessaire de perdre pour pouvoir gagner. L’esprit nous ouvre un espace pour nous interroger sur le fait et nos actions lorsque nous parvenons à surmonter le sentiment de colère généré par le fait de perdre. Cela nous permet de voir les choses différemment, avec davantage d’amplitude.

Briser la barrière nous amenant à nous défendre face à la honte et à la colère que nous ressentons en perdant, ouvrira la voie à la croissance personnelle. N’oublions pas que nous pouvons profiter de l’échec pour grandir.


A découvrir aussi