Pardonner comme acte de libération personnelle

LE PARDON, A QUOI SERT-IL ET COMMENT L'OBTENIR ?
Pardonner comme acte de libération personnelle

Dernière mise à jour : 19 juillet, 2022

Pardonner consiste à abandonner la douleur

Si quelque chose nous a beaucoup blessé, c’est parce que la personne qui nous a blessé compte pour nous ou parce que le fait lui-même a enlevé en moi des principes rigides qui les font vaciller.

Il y a de nombreuses occasions où nous entendons des gens dire « Je ne te permets pas de dire ou de faire certaines choses », comme si le fait de ne pas vouloir les laisser se produire les empêchait de se produire. C’est curieux car cette expression est également généralement utilisée une fois que le grief s’est déjà produit.

Le pardon est utile, il ne doit jamais être compris comme un acte de vulnérabilité devant l’autre, mais de souplesse avec moi-même, mes émotions et mes priorités, puisque le ressentiment nous ancre dans le passé, ne nous permet pas d’avancer et nous accroche à la douleur avec une telle force qu’en s’appuyant sur elle on laisse passer la vie sans en faire partie.

Certaines personnes s’accrochent à cet inconfort causé par le souvenir de ce qui s’est passé pour ne plus s’impliquer émotionnellement avec d’autres personnes, comme si ce bouclier pouvait servir à quelque chose de bien, mais cette défense ne suppose qu’une dalle entre lui et ses opportunités. Si vous optez pour cette option, vous vous retrouvez seul avec votre ressentiment et votre douleur, inconscient du monde et de tout ce qui y est agréable.

Femme ayant de la difficulté à pardonner

Lorsque je rencontre des personnes qui présentent ce problème, l’image d’un maçon construisant un mur me vient à l’esprit, posant brique après brique automatiquement chaque fois que l’occasion se présente devant lui de rencontrer quelqu’un qu’ils considèrent comme ayant la capacité de leur faire du mal à nouveau.

Ils deviennent experts dans l’art de poser des briques, si nombreuses qu’ils construisent mur sur mur, rendant leur « cercle de confort » toujours plus petit, déchirant et solitaire.

Tant de lutte pour éviter la souffrance et en vain, puisque ce mur ne fera jamais cesser les émotions d’être à l’intérieur, en fait le sentiment qu’il donne est qu’il vous emprisonne dans une spirale de l’angoisse qui vous éloigne du présent et avec elle d’un avenir meilleur, c’est le passé qui compte et la tristesse l’emporte.

Laissant de côté les conséquences d’une vie basée sur la douleur, revenons au pardon, une erreur très courante est de supposer que la personne qui m’a fait du mal doit purger sa culpabilité tant que je me souviens qu’il m’a fait du mal. Des énonciations pour ceci que nous trouvons également dans notre culture populaire, « je pardonne mais je n’oublie pas.

CLÉS DU PARDON

Femme aux yeux fermés essayant de pardonner

D’où vient la douleur ?

– À quel point cette personne est importante pour moi.
– De ce que cette personne a fait.
– Du contraste entre ce qui s’est réellement passé, avec ce que j’aurais aimé qu’il se passe.

Nous n’avons entre les mains que le présent pour agir, c’est pourquoi il est bon de se poser ces questions pour en comprendre d’où surgit tant de tristesse, pour ensuite opter pour la voie pratique, lutter pour mes propres intérêts, arrêter mettre des briques qui se dressent entre ce que je veux réaliser et ce que j’ai maintenant.

Le pardon implique d’agir en fonction de ce que nous voulons réaliser pour nous-mêmes et non en fonction de ce que quelqu’un d’autre nous a fait ou que quelqu’un d’autre devrait ressentir.

Si cela était facile, il ne vous serait même pas nécessaire de lire cet article, il s’agit donc de prioriser ce que vous souhaitez promouvoir à chacune de vos actions.

Si ce que vous faites vous éloigne ou vous rapproche d’une vie digne d’être vécue pour moi, et si cela élargit ou rétrécit votre cercle de confort.

Tout pour pouvoir agir indépendamment de ce que vous ressentez maintenant, être courageux pour continuer, car si la vie et le temps suivent leur cours, que ce soit vous qui dirigez le cours.

Cela pourrait vous intéresser ...
Trois conseils pour vous pardonner
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Trois conseils pour vous pardonner

Se pardonner, c'est se comprendre et se permettre d'aller de l'avant. Ne vous ancrez pas sur vos erreurs passées ; apprendre et agir en conséquence...