La motivation est essentielle si l’on veut s’améliorer

13 janvier 2017 dans Psychologie 0 Partagés

La motivation est la clé pour comprendre pourquoi nous, les êtres humains, sommes tenaces dans notre poursuite de certains objectifs qui ne donnent aucun résultat à court terme. Elle est la condition nécessaire pour parvenir à atteindre nos buts, pour devenir meilleur-e-s. Or, comment réussir à se motiver ? La motivation est, pour résumer, ce qui fait qu’un individu agit et se comporte d’une certaine façon. C’est un terme générique qui s’applique à une longue série d’impulsions, de désirs, de besoins et d’aspirations.

La majorité des auteur-e-s distinguent normalement deux principaux types de motivation : l’intrinsèque et l’extrinsèque. La conduite motivée intrinsèquement a pour objectif l’intérêt personnel pour la réaliser.

La motivation extrinsèque donne un rôle prépondérant à ces facteurs motivants de la conduite qui viennent de l’extérieur et qui ne sont pas corrélatifs de manière naturelle à la conduite qu’ils récompensent. Par conséquent, la motivation intrinsèque est celle qui nous guide. En plus, avec ce type de motivation, la récompense est immanente à la propre action, ce dont le sujet peut tirer profit.

Dans la société occidentale actuelle, nous vivons dans une constante évolution de circonstances externes qui, bien souvent, nous submergent dans l’inertie. Le chemin de l’inertie nous fait nous laisser porter par les circonstances et nous finissons ainsi par agir de manière déshumanisée. Vivre sans motivation nous fait entrer dans un monde qui nous rend mécaniques et où nous nous oublions nous-mêmes, ainsi que nos véritables motivations.

motivacion-768x355


L’inspiration provient des autres, mais la motivation nous appartient.


Qu’est-ce qui nous motive ?

Réfléchissons : qu’est-ce qui nous pousse à agir d’une manière ou d’une autre et quels sont les véritables motifs qui nous mènent sur le chemin que nous empruntons ? Connaître les raisons qui nous guident nous servira à savoir réellement ce qui nous pousse à prendre certaines décisions ou pourquoi nous faisons ce choix et pas un autre.

Nous agissons parfois de manière erronée ou nous regrettons nos actes car nous n’avons pas réfléchi aux véritables motivations qui donnent une impulsion à nos décisions. Connaître nos motivations, c’est nous connaître en tant que personnes, c’est le chemin qui mène à la connaissance de soi et qui nous fait devenir meilleur-e-s.

Choisir de vivre en étant motivé-e-s, c’est choisir une existence plus satisfaisante. La motivation, c’est ce qui nous stimule, ce qui nous pousse à nous battre pour nos rêves, malgré tout ce à quoi nous devons faire face pour les concrétiser et en faire une réalité.

Bien évidemment, on ne peut pas toujours être motivé-e-s et rares sont les chemins recouverts de pétales de rose, mais c’est dans la motivation que se trouve la clé de la différence entre les personnes qui réussissent tout les projets qu’elles se fixent tandis que d’autres se résignent à vivre la vie qu’elles ont, même si elles n’en sont pas satisfaites.

images


« La religion de tous les hommes devrait être de croire en eux-mêmes »

-Krishnamurti-


Nous pouvons apprendre de la façon qu’ont les sportif-ve-s de se motiver

La motivation dans l’activité sportive est un facteur déterminant pour la bonne pratique de l’activité physique et pour l’accomplissement d’objectifs dans le sport de compétition. Les processus intellectuels, physiologiques et psychologiques qui décident, activent et dirigent notre comportement dans l’activité physique sont semblables dans leur forme à ceux qui fonctionnent avec d’autres types d’activités.

Nous sommes tous des êtres compétitifs par nature, bien que certains le soient plus que d’autres. Dans ce cas, le travail du psychologue est de tirer profit de ce trait de nature humaine et de l’alimenter. Ce processus aide à maintenir la motivation à court terme, il faut donc le combiner à des stratégies qui fassent perdurer la motivation dans le temps.

Une forme contrastée scientifiquement pour garder la motivation pendant de longues périodes est la visualisation. Tous les jours, au moins pendant 5 – 10 minutes, il est bon de visualiser le processus et les résultats souhaités pour que notre esprit puisse préparer certains automatismes de la tâche sur laquelle nous nous concentrons.

 Ceci est très utile, aussi bien pour l’activité physique que pour tout autre objectif, surtout lorsque nous parlons de nouvelles tâches ou de tâches auxquelles nous n’avons pas fait face depuis longtemps. D’un autre côté, la visualisation est une façon d’entraîner la focalisation de l’attention.

motivacion-2

De façon générale, pour motiver une personne – de la même manière qu’un-e sportif-ve – à améliorer son rendement, il faut évaluer son effort et les expériences antérieures accumulées. Beaucoup de sportif-ve-s, sans le savoir, se motivent pour un faible rendement ou un rendement inférieur à celui qu’iels pourraient développer avec les capacités dont iels disposent.

Ces résultats entraînent souvent de la rage et de la tristesse parce qu’ils supposent de briser un travail dur, constant et bien réalisé. Un effort qui peut être détruit par un manque de motivation, mais aussi par un excès de cette dernière. Ainsi, d’une manière ou d’une autre, la motivation est un facteur pertinent dans le résultat final et son contrôle peut faire pencher la balance en notre faveur ou non.

A découvrir aussi