Mindfulness pour les enfants : apprendre à gérer les émotions

23 novembre 2017 dans Psychologie 144 Partagés
Mindfulness pour les enfants

Le Mindfulness pour les enfants nous offre toute une série de possibilités pour améliorer le plus tôt possible leur attention, pour exercer leur cerveau à l’empathie, au calme et à la gestion émotionnelle. Par ailleurs, initier nos enfants au monde de la méditation facilite le fait qu’ils puissent mieux se connecter avec eux-mêmes. Le but est qu’ils soient plus habiles lorsqu’il s’agit d’évoluer dans tout type d’environnement, et surtout au quotidien.

Nous savons déjà que l’utilisation de la pleine conscience dans notre vie quotidienne nous offre de multiples avantages dans notre monde complexe d’adultes. Ces dynamiques dans lesquelles nous sommes impliqué-e-s – tant au travail qu’à un niveau personnel – laissent une trace en nous, augmentent nos états de stress et d’anxiété, là où la méditation et chacune des stratégies offertes par le Mindfulness sont utiles, cathartiques et efficace.

Offrons à nos enfants un espace sûr, sans stress, sans angoisse. Apprenons-leur où se trouve leur centre grâce au Mindfulness, rapprochons-les d’un espace de calme où ils pourront mieux comprendre leurs émotions.
Partager

Dès lors, si ces techniques nous sont utiles, pourquoi ne pas initier les enfants au Mindfulness ? Nous devons préciser qu’il existe déjà de nombreuses écoles à travers le monde qui ont introduit cette pratique dans les salles de classe. Les exercices de respiration, de méditation et de pleine conscience qui sont inclus quotidiennement dans la routine des petits enfants facilitent les succès importants qui se produiront au fur et à mesure de leur développement.

Cependant, il est nécessaire que ce types d’exercices s’établissent en tant que coutume dès le plus jeune âge. Nous savons tou-te-s, par exemple, à quel point il peut être compliqué de mener à bien une séance de relaxation la première fois dans une classe d’école secondaire. En revanche, ces petits enfants qui, dès l’âge de 3 ou 4 ans considèrent déjà comme normal certains aspects tels que faire face à certains stimuli ou se concentrer sur leur propre respiration, peuvent progresser dans le développement d’autres compétences.

Voyons à présent comment et de quelle manière nous pouvons les initier à cette pratique si répandue et qui offre de si bons résultats.

Mindfulness pour les enfants

Mindfulness pour les enfants : avantages et défis actuels

Les avantages du Mindfulness pour les enfants sont acceptés par les pays disposant d’un modèle éducatif pertinent tels que le Royaume-Uni, le Canada, les Pays-Bas, les États-Unis ou l’Australie. Ces pays ont pour objectif  de l’inclure dans les plans d’enseignement, de sorte que d’ici 2020, il soit présent dans tous les centres. Actuellement, le Mindfulness est progressivement introduit dans les écoles maternelles : l’intention est de profiter de l’âge où le cerveau de l’enfant est beaucoup plus réceptif à ces pratiques.

Si nous demandons à quel âge il est préférable de commencer le Mindfulness, la réponse présente une légère nuance qu’il est nécessaire de prendre en considération. L’âge de 3 ans est incontestablement l’une des étapes les plus appropriées pour le faire, mais nous ne devons pas oublier que si nous voulons obtenir des résultats nous devons être constant-e-s jusqu’à ce que la nouveauté se transforme en habitude, il sera dès lors simplement nécessaire de continuer par inertie. Approfondissons un peu plus le sujet.

Je m’intéresse au monde

Le Mindfulness pour les enfants a pour objectif principal d’éveiller leur curiosité, leur attention. Parvenir à ce que leur capacité d’étonnement n’expire jamais, tout comme leur intérêt à se connecter avec l’extérieur depuis un intérieur plus détendu, réceptif et confiant.

Je suis plus attentif-ve à ce qui m’entoure

En outre, cette capacité à mieux concentrer leur attention sur certains stimuli améliorera leur concentration. Quelque chose de tout à fait essentiel dans ce monde si surchargé de stimuli et de stimulants, alors que les plus jeunes manquent de filtres raisonnables et stables pour gérer cette avalanche sensorielle et perceptive.

Je comprends, je contrôle et je canalise mes émotions négatives

Par ailleurs, comme l’avons préciser antérieurement, le Mindfulness va au-delà d’une simple compilation d’exercices pour s’installer en nous en tant que mode de vie. Ses techniques, sa philosophie et son approche favorisent peu à peu des changements suffisamment important en nous pour offrir de nouvelles perspectives.

Les enfants, quant à eux, pourront très tôt gérer leurs émotions négatives, comprendre l’origine de leur colère ou de leur tristesse afin de les canaliser de manière adéquate. Ceci améliorera au maximum leurs compétences sociales, leur façon d’interagir, en évitant par exemple les situations de violence et d’agressivité dans le cadre de l’école.

Mindfulness pour les enfants

« Le Mindfulness est un outil pour aider nos enfants à acquérir plus d’humanité. A ne pas devenir seulement des travailleurs et des consommateurs, mais à cultiver le plus tôt possible les capacités de présence dans le monde et de prendre conscience de la beauté et de la fragilité de ce dernier. « L’enfant est le père de l’homme », écrivit le poète anglais Wordsworth. Personnellement, je suis persuadé (absolument, et pour l’instant je ne dispose d’aucune preuve ou étude pour le corroborer!) que le Mindfulness peut aider nos enfants à devenir de meilleurs adultes ».

-Christophe André, psychiatre à l’Hôpital Sainte-Anne de Paris-

Mindulness pour les enfants : des stratégies utiles et amusantes pour les initier

Une chose importante que nous devons clarifier en premier lieu est que le Mindfulness pour les enfants ne se limite pas à leur apprendre à méditer, à se détendre ou à respirer. Cela va beaucoup plus loin. Nous ne pouvons pas oublier que le Mindfulness est également liée à l’alimentation, au travail, à la façon dont nous interagissons, au sport même…

Voyons donc quelles stratégies nous pouvons développer pour faire en sorte que cette philosophie s’intègre à leur mode de vie. Les exigences sont au nombre de deux : rendre simple et amusant. Voici quelques-unes des stratégies que nous pourrions utiliser avec des enfants de 3 à 6 ans.

Je suis Superman ou Wonder Woman

  • Nous commencerons par dire aux enfants qu’ils doivent adopter une position de « pouvoir », comme s’ils étaient des super-héros : debout, le dos droit, les bras sur les hanches et, surtout, les yeux fermés.
  • Ils deviendront des super-héros capables de développer leurs sens au maximum.
  • Dans un silence rigoureux ils entendront tout les sons qui les entourent pendant 5 minutes. Il est bon qu’ils soient attentifs et détendus pour ouvrir leurs radars à n’importe quel son, aussi petit soit-il…

Mindfulness pour les enfants

J’apprends à respirer avec mon animal en peluche

Rien de mieux que d’utiliser leur animal en peluche pour qu’ils apprennent à respirer en suivant les directives suivantes :

  • L’heure du coucher est presque toujours un moment sensationnel pour leur apprendre à respirer de manière détendue.
  • L’enfant doit mettre son animal en peluche ou sa poupée sur son abdomen.
  • Maintenant, il doit prendre l’air par le nez en comptant jusqu’à 4, mais en observant comment l’abdomen se lève et avec lui, son animal en peluche.
  • Il doit ensuite contenir cet air pendant 3 secondes, puis expirez par la bouche en regardant le jouet en peluche s’enfoncer.

Le climat et mes émotions

« Calme et attentionné comme une grenouille » est un livre sensationnel d’Eline Snel. Il propose des stratégies intéressantes pour que les parents initient les enfants à la méditation. Une proposition intéressante que l’auteur-e nous offre pour leur apprendre à reconnaître leurs émotions, est de relier certains états, tels que la tristesse, la colère ou la joie, avec le climat.

  • Pour cela, nous les encourageons à jouer au jeu des météorologues.
  • Ils doivent fermer les yeux et se demander « quel temps fait-il en moi ? Si je suis ensoleillé-e, je vais bien, si je suis pluvieux-se, je suis triste, si je suis un orage, je suis en colère ».

La marche « pour nous rendre compte… »

Le Mindfulness pour les enfants ne se limite pas à les faire asseoir dans la position du lotus en méditant. Nos enfants sont des êtres actifs et réactifs, des personnes avides d’expériences, d’une insatiable curiosité, ayant besoin de contact, de jeux, d’interactions continues. Par conséquent, nous devons adapter le Mindfulness à leurs besoins quotidiens et à leur rythme de vie.

Un exercice très efficace que nous pouvons réaliser quotidiennement avec eux lorsque, par exemple, nous les emmenons ou les ramenons de l’école, lorsque nous marchons avec eux main dans la main ou lorsque nous faisons du shopping, est de jouer au jeu de « Je me rend compte de…, je vois que…, je découvre que… »

Il s’agit seulement de les encourager à être réceptif-ve-s à tout ce qui les entoure et tout ce qui arrive même si cela peut paraître insignifiant. « Je me rends compte qu’au loin on entend comment quelqu’un qui rit », « je me rends compte que le monsieur qui est passé semble triste », « je me rends compte qu’au loin on entend les petits d’un oiseau appeler leur mère depuis le nid », « je me rends compte qu’un nuage a caché le soleil … « 

Pour conclure, nous sommes conscient-e-s qu’il existe beaucoup, beaucoup plus d’exercices de Mindfulness que nous pourrions enseigner à nos enfants. Trouvons ceux qui conviennent le mieux à leur âge et à leur façon d’être. Par ailleurs, n’oublions pas d’être le meilleur exemple pour eux, une référence de calme, d’équilibre et d’affection intemporelle.

Snel, Eline (2013). Calme et attentionné comme une grenouille. Madrid : Kairós.

Vara de Rey, P .. Mindfulness pour les enfants. Barcelone : ​​Planète.


A découvrir aussi