Éduquer signifie aider à développer le cerveau à travers les émotions

6 février 2017 dans Psychologie 434 Partagés

Nous souhaitons tous, en tant que mères, pères ou éducateur-trice-s, mettre au monde des enfants heureux-ses, compétent-e-s et capables de rendre le monde meilleur. Pour y arriver, il est nécessaire d’aborder l‘éducation d’un point de vue plus émotionnel, proche et intuitif.

Approfondir les mécanismes neurologiques des enfants est un outil efficace qui nous sert de point de départ adéquat. Loin de voir ce thème comme un vaste univers hors de notre portée, nous devons nous en approcher avec la curiosité de celleux qui ont à leur portée la méthode la plus adéquate pour renforcer au maximum les aptitudes des plus petit-e-s.


« Éduquer n’est pas donner une carrière pour vivre, mais calmer les âmes pour les difficultés de la vie. »

-Pythagore-


Le cerveau n’est pas une boîte vide que l’on doit remplir de façon arbitraire et intensive. Un-e enfant entre en contact avec le monde au travers de l’affection, des émotions et, par-dessus tout, au travers de ce regard qui cherche à découvrir chaque aspect qui l’entoure. Ceci est le véritable canal, c’est la manière dont on doit syntoniser le cœur de nos enfants pour éduquer leur esprit.

Peu à peu, iels donneront le meilleur d’elleux-mêmes en focalisant toutes leurs incroyables énergies, attention et sentiments dans ces compétences avec lesquelles iels grandiront en harmonie. Et dans le bonheur.

nino-cerebro-768x539

Le cerveau de nos enfants ne demande qu’à savourer la vie

On devrait éduquer les enfants pour qu’iels savourent la vie et non pas pour la consommer en deux minutes afin de trouver une gratification rapide. Dans cette société du savoir basée sur les technologies, les jeux vidéos et l’immédiateté, les enfants s’habituent très tôt à cette hyper-stimulation ; un ouragan de stimulations qui rendent difficiles le contrôle de soi et la réflexion.

  • La première chose que nous devrions parvenir à faire avec nos enfants est de se connecter à elleux et qu’elleux se connectent à nous. Une telle chose ne s’atteint qu’à travers une éducation lente, où l’on respecte leurs moments, où l’on s’occupe de leurs besoins et où on les aide à gérer ces émotions qui débordent de leur corps.
  • Le cerveau d’un-e enfant évolue à une vitesse que nous devrions connaître. Il ne s’agit pas d’avancer des apprentissages ou des étapes en forçant pour atteindre des compétences avant l’heure.
  • La clé réside dans le fait de savoir que durant leurs premières années, nos enfants vont avoir un potentiel qui ne va plus réapparaître. Connaître leurs véritables besoin à chaque instant nous permettra d’être de meilleur-e-s guides. Leurs transmetteur-se-s de connaissances.

ninos-estanque-768x431

Ainsi, au moment de développer le potentiel cérébral d’un enfant, il existe des outils adéquats :

  • Développer un lien adéquat avec nos enfants.
  • Motiver leur conduite.
  • Développer leur empathie, leur communication, leur assertivité.
  • Savoir profiter du lieu et de l’instant.
  • Travailler sur leurs peurs.
  • Éduquer leur intelligence émotionnelle.
  • « Semer » dans leur cerveau des graines de bonheur et de sécurité.

Éduquer en créant des connexions de valeur dans le cerveau des enfants

Un apprentissage nouveau est un ensemble précieux de nouvelles connexions cérébrales. Si cet apprentissage surgit d’une émotion positive, cette connaissance perdurera pour toujours.

Cette stratégie simple nous démontre sans doute pourquoi certain-e-s enfants échouent dans le système éducatif, pourquoi iels détestent les mathématiques ou la lecture. Un jeu vidéo, par exemple, leur donnera plus de renforcement positif que ce livre qu’on les oblige à lire.

Parce que ce que l’on impose est rejeté. Ce qui apporte de la stimulation et de la gratification ou ce qui provient de la curiosité naturelle de l’enfant s’intégrera beaucoup mieux.

nina

Par conséquent, il est nécessaire d’être de fin-e-s stratèges au moment de créer ces nouvelles connexions neuronales dans le cerveau de nos enfants.

  • Le pouvoir de renforcer les capacités naturelles de nos enfants se trouve entre nos mains.
  • Nous devons apprendre aux enfants à gérer leurs émotions. Le premier pas sera toujours d’apprendre à gérer les nôtres.
  • Pour favoriser un développement complet des plus petit-e-s, il est nécessaire de connaître les outils et les stratégies à appliquer.
  • L’éducation basée sur l’amour et la connaissance des besoins fait partie du succès, sur ce chemin en compagnie de vos enfants.

N’oubliez pas, éduquer est la plus importante aventure de nos vies et nous devons être préparé-e-s.

A découvrir aussi