Me mentir est une autre façon de me révéler la vérité

21 avril 2016 dans Psychologie 2 Partagés

Nous crions à qui veut bien l’entendre que nous voulons de l’honnêteté et de la sincérité plus que tout.

Nous le demandons aux personnes qui nous entourent parce que nous nous sentons plus sûrs de nous lorsque nous savons que l’on nous dit la vérité face à n’importe quel sujet qui se présente à nous, même le plus banal. Mentir ne sert à rien…

Parfois, il arrive que nous soyons ceux qui manquent de sincérité, ou du moins c’est ce que nous pensons au premier abord.

En d’autres termes, nous pensons avoir été sincères envers nous-mêmes alors qu’en réalité nous ne l’étions pas. Cela est beaucoup plus difficile que de proférer un petit mensonge.

Je me suis menti, car je pensais que ça serait plus facile

Nous pensons toujours que les gens nous mentent par lâcheté, car nous savons tous qu’il est beaucoup plus compliqué d’être sincère.

Nous savons également qu’au moment de dire ou de taire certaines choses, de nombreux facteurs entrent en jeu que nous pouvons maquiller en mentant.

Cependant, l’expérience nous a enseigné que mentir aux autres peut-être un acte de lâcheté – nous comprenons que nous ne pouvons pas non plus généraliser- ; mais nous mentir à nous-mêmes est un acte qui reflète de la peur.

femme entouree de feuilles

Celui qui se ment souvent à lui-même est bien souvent rongé par un problème d’une autre nature, mais quiconque se ment à lui-même de façon ponctuelle cache très probablement une vérité qui lui fait peur.

Dans ce genre de situations, la personne se ment à elle-même parce qu’elle pense que cela l’aidera à avancer plus facilement.

La vérité vient du cœur ; il est impossible de la contredire

Nous nous sommes trompés : nous ne pouvons pas avancer en nous mentant à nous-mêmes, car dans tous les cas, les mensonges nous conduisent dans des impasses, à des déceptions, des souffrances et à des ruptures – que ce soit avec nous-mêmes ou avec les autres.

En effet, il faut comprendre que nous pouvons enfouir bien des choses dans notre esprit, et que ce dernier continuera d’avancer de lui-même, mais il se heurtera à des limites tôt ou tard.

Toutefois, nous ne pouvons pas tromper notre cœur, car il ne peut pas continuer d’aller de l’avant si nous lui mentons. 

Nous ne pouvons pas le contredire, car en nous mentant nous ne faisons que nier la vérité.

“J’aime les gens qui sont capables de comprendre que la plus grande erreur de l’être humain est d’essayer de se sortir du crâne ce qui ne sort pas du cœur. »
-Mario Benedetti-

Nous nous sommes rendu compte que dans le duel cœur/raison qui nous assaille, c’est toujours le cœur qui gagne : nous mentir à nous-mêmes nous fait voir que nous n’étions pas sincères et que nous devons y remédier.

Nous nous en sommes peut-être rendu compte trop tard, comme cela arrive souvent chaque fois que nous nous sentons perdus, mais en arrêtant de nous mentir, nous nous permettons d’être heureux.

Se regarder et regarder la vérité en face

Pour y parvenir, nous devons oser regarder en notre for intérieur, affronter tous nos monstres et faire face à ce que nous ne voulions pas dire à voix haute. 

Nous devons arrêter de nous mentir lorsque nous tombons amoureux sans le vouloir, lorsque nous pensions avoir dépassé quelque chose, mais que ce n’était pas le cas, etc.

“Vous méritez ce qu’il y a de mieux au monde, parce que vous êtes une de ces personnes qui, en ce monde rempli de misère, continuent d’être honnêtes envers elles-mêmes, et c’est là la seule chose qui compte vraiment. »
-Frida Kahlo-

Au fur et à mesure que nous grandissons, nous apprenons des leçons précieuses que nous devons appliquer et conseiller aux autres.

Dans ce monde où règne la nostalgie et qui est de plus en plus froid, tout faire pour être heureux est une exigence morale.
oiseaux volant autour d'une fleur

Nous devons nous permettre d’être heureux chaque fois que nous en avons l’occasion, car nous aurons toujours des raisons pour ne pas l’être.

Nous devons toujours nous souvenir que si nous avons des doutes concernant quelque chose qui nous apporte du bien-être, nous ne pouvons pas le nier si cela ne fait de mal à personne.

Nous devons nous en donner l’opportunité dès que nous le pouvons : nous mentir est une option qui ne nous conduira nulle part si ce n’est à découvrir une vérité. En outre, des mensonges, on nous en raconte bien assez !

menteur
A découvrir aussi