Libérez-vous et soyez heureux

· 2 avril 2016

Libérez-vous de tout ce qui vous bloque, libérez-vous des personnes toxiques, libérez-vous des mauvaises influences, libérez-vous de tout ce qui aujourd’hui vous rend malheureux.

Vous avez le droit de vous libérer de tout cela et, surtout, vous avez le droit d’être une personne complètement heureuse.

On se sent, parfois, dépassé par les événements. Le rejet nous blesse, la dépendance nous fait mal…

Parfois même, on en arrive à se sentir esclave des autres. Votre estime de vous-même ne se trouve pas à son paroxysme, mais tout cela peut se résoudre.

 


Libérez-vous et soyez heureux. Il n’y a rien de plus beau dans la vie que de se fixer des buts et de croire en ses rêves. Ne regardez pas en arrière, ne vous arrêtez pas, ne perdez pas de temps. Libérez-vous de la douleur, des émotions toxiques. Ensuite, pardonnez-vous et pardonnez les autres, et une fois que ce sera fait, rappelez-vous que pour ceux qui y croient, tout est possible. »

-Bernardo Stamateas-


Coincés dans des prisons invisibles

femmes dans un couloir

Nous avons tous déjà été coincés dans une prison invisible. Nous pensons que ces prisons nous protègent de ce que peuvent nous faire les autres.

Par exemple, si on a des problèmes dans notre relation de couple, on essaiera de se protéger et on baissera nos exigences, de telle manière que l’on évaluera de nombreuses situations comme menaçantes alors qu’avant, on les aurait considérées différemment.

Ces prisons nous limitent nous rendent vulnérables, même si on croit le contraire. En effet, nous ne sommes pas libres !

Nous sommes coincés, ironiquement, dans notre propre corps. Comment peut-on donc se libérer ? Comment sortir de cette prison que l’on a nous-mêmes créée ?

Nombreux sont ceux qui se protègent dans ce type de prison, mais tôt ou tard, ils sont fatigués et décident de se risquer de nouveau à s’exposer aux blessures, à commettre des erreurs, à se tromper

C’est un risque qui effraie, mais qui à un moment donné nous oblige à courir.

 


J’ai voulu me protéger de tout et de tous, car ils m’ont fait du mal, ils m’ont fait souffrir. Je n’avais pas conscience du fait que le temps passant, je me suis retrouvé coincé dans mon propre corps, sans aucune issue possible


N’ayez pas peur d’oser. Il est normal d’être blessé, il est normal de se tromper.

Mais tout cela est un apprentissage qui nous aidera à aller de l’avant, à nous connaître un peu mieux, et à connaître un peu mieux les autres.

Si vous voulez vous protégez alors faites-le, mais pas trop longtemps ! Ensuite, libérez-vous.

Le chemin vers la libération

femme sous l'eau

C’est maintenant le moment de commencer à se libérer de tout ce qui nous arrête quand on veut atteindre nos buts, de tout ce qui nous limite pour retrouver l’amour.

Nombreuses sont les situations qui nous bloquent. De quoi a-t-on vraiment besoin de nous libérer ?

  • Libérez-vous des sentiments qui vous font vous sentir peu valorisé.
  • Libérez-vous de la dépression qui vous étouffe et ne vous permet pas d’exprimer ce que vous ressentez.
  • Libérez-vous du perfectionnisme et des peurs qui vous bloquent.
  • Libérez-vous des choses matérielles, des souvenirs tristes et des fausses croyances.
  • Libérez-vous de toutes les personnes dont vous êtes devenu dépendant.
  • Libérez-vous de la peur de perdre, de la rancune et de la jalousie.
  • Libérez-vous même des moments de succès, car les meilleurs restent encore à venir.

« Pardonner aux autres pour se libérer soi-même. »

-Bouddha-


 

Il y a de nombreux sentiments et émotions dont on doit se libérer, et même des personnes !

Se libérer de cet ex qui nous a fait du mal, se libérer des amis, des patrons qui ne se sont pas bien comportés avec nous ; cela nous rendra libre.

Etes-vous prêt à être heureux ?

velo coucher de soleil

Si vous parvenez à vous libérer de tout ce qui a pu se passer, vous pourrez être heureux et vivre une vie épanouie, pleine de paix et d’harmonie.

La libération implique un processus assez lent qui peut en arriver à nous frustrer.

Ne vous inquiétez pas. Quand vous vous serez complètement libéré, vous verrez que, en fait, ce n’était pas si difficile.

Le problème lorsqu’on se libère de toutes les choses qui nous bloquent et qui nous paralysent, c’est que l’on souffre d’une espèce de dépendance envers elles.

Si quelque chose nous fait peur, plutôt que de l’affronter, on l’ignore ou essaie de s’en éloigner. Au lieu de faire face à cette chose pour la surmonter, on la laisse évoluer avec nous.

On a des fausses croyances dans notre esprit sur ce qui est vraiment bon ou mauvais pour nous.

Par exemple, commettre des erreurs ; on doit aussi se libérer de cela, car on est plein de fausses croyances qui ne font rien d’autre que nous pourrir la vie.

 


Arrêtez de chercher mille et une raisons pour être malheureux. Observez les choses que vous avez autour de vous, appréciez-les et pensez aux raisons pour lesquelles vous devriez être vraiment heureux !


 

Si vous vous êtes déjà libéré ou si vous avez l’intention de le faire, le bonheur se trouve là, tout près, à côté de vous.

Parfois, on ne parvient pas à faire la différence entre ce dont on a besoin de s’éloigner et ce qu’on doit protéger.

Libérez-vous pour pouvoir être heureux. Libérez-vous afin de pouvoir vivre votre vie comme vous le voulez vraiment, et pas comme les autres le veulent.