Les symptômes de la dépression : lorsque le corps et l’esprit ne peuvent pas vivre avec l’âme

19 décembre 2018
La dépression, comme tout autre maladie soit-elle physique ou mentale, présente son lot de symptômes, qu'il est important de connaître.

Les symptômes de la dépression sont aussi variés que propres à chaque personne. Cependant, tous se rejoignent dans la même sombre réalité : un pessimisme chronique et une incapacité à traverser la vie. Nous sommes face à une maladie aussi complexe qu’invalidante, ne faisant aucune distinction d’âge, de sexe ou de statut social, et qui reste encore entourée de certains stigmates.

Il se dit que mettre des mots sur la douleur est la première étape vers la guérison. En effet, dire où nous avons mal permet de visualiser une blessure, d’être capable de diagnostiquer un traumatisme, un dysfonctionnement interne qui est mis en évidence par une symptomatologie particulière. Cependant, lorsque nous parlons de la dépression, il est extrêmement complexe pour un patient est d’expliquer concrètement où il a mal.

D’autre part, il s’agit peut-être de la raison pour laquelle les diagnostics réalisés sont souvent erronés. Les médecins traitants se limitent en effet souvent à traiter certaines conditions sans pressentir que derrière ce symptôme particulier se cache une dépression. Il est également fréquent que de nombreuses personnes (en particulier les hommes) hésitent à demander de l’aide. Ils se maintiennent dans cette apathie en disant qu’il s’agit d’un simple stress, d’un mauvais moment et rien d’autre.

Une détection précoce de la dépression facilite l’approche thérapeutique. Il est donc essentiel que nous apprenions à reconnaître les symptômes de la dépression, à la fois chez nous et chez nos proches.

symptômes de la dépression chez un homme

Les symptômes de la dépression que nous devrions connaître

La dépression prend plusieurs formes. Il existe de nombreux types de troubles dépressifs, lesquels peuvent en outre être associés à d’autres réalités psychologiques qui sont nécessaires de diagnostiquer. Chaque personne vit cette maladie d’une certaine manière, ce qui implique la nécessité de personnaliser chaque traitement, chaque approche thérapeutique.

Nous sommes par ailleurs confrontés à une maladie qui atteint presque tous les aspects de notre corps : système immunitaire, système digestif, le repos, le métabolisme, les processus cognitifs… Les psychiatres nous rappellent encore une fois que cette maladie, cette situation personnelle, cette condition, n’est pas un symptôme de faiblesse. Il ne s’agit pas de quelque chose que nous choisissons ou provoquons, il ne s’agit aucunement de la fracture soudaine d’un os pouvant être guérie avec un peu de repos et de rééducation.

Il s’agit d’une réalité très complexe et délicate qui se manifeste par la symptomatologie suivante.

Symptômes comportementaux

Parmi les symptômes les plus communs de la dépression, nous trouvons ceux qui sont associés au comportement d’une personne. Voyons ce qu’il en est plus en détail.

  • Les activités qui auparavant nous étaient agréables et nous motivaient, ne nous intéressent plus désormais.
  • Difficulté à s’acquitter des responsabilités professionnelles.
  • Les tâches que nous avions l’habitude de faire en peu de temps nous en prennent davantage aujourd’hui. Même le simple fait de penser à ces dernières nous épuise.
  • Désintérêt pour la socialisation.
  • Hypoactivité ou hyperactivité. Cette information est importante : nous associons souvent la dépression au manque d’énergie et à une faible activité. Néanmoins, la réalité inverse peut également se produire. Il se trouve des personnes qui ne peuvent pas s’arrêter, qui doivent toujours être occupées pour « ne pas penser ».

Symptômes émotionnels

  • Mauvaise humeur
  • Sentiment constant de frustration
  • Manque de confiance
  • Pensées catastrophiques et manque d’espoir dans le futur
  • Rumination constante (une pensée qui ne s’arrête pas, qui analyse les choses en excès, qui devient obsessionnelle…)
  • Sentiments de déception
  • Sensation que personne ne nous comprend
  • Tristesse permanente
  • Irritation, colère constante, etc
femme expérimentant les symptômes de la dépression

Symptômes cognitifs

  • Problèmes de concentration
  • Perte de mémoire
  • Brouillard mental (sentiment de déconnexion avec la réalité)
  • Pensée erratique

Symptômes physiques

Les symptômes de la dépression sont surtout évidents au niveau physique. C’est cette symptomatologie qui fait que le patient se rend chez son médecin traitant afin de trouver un soulagement pour ces troubles ponctuels. C’est alors que le professionnel doit être capable de voir au-delà pour pressentir que derrière ces symptômes peut se cacher un problème de dépression.

  • Maux de tête
  • Douleurs musculaires et crampes
  • Problèmes intestinaux
  • Prise ou perte de poids
  • Chute de cheveux
  • Problèmes pour dormir
  • Épuisement
  • Problèmes dermatologiques
  • Affaiblissement du système immunitaire

Pensées suicidaires

L’un des symptômes les plus pertinents de la dépression et qu’il est nécessaire de souligner, sont sans aucun doute les pensées suicidaires. Il s’agit en premier lieu d’idées sporadiques, mais qui, dans certains cas, peuvent devenir permanentes jusqu’à ce qu’elles se traduisent par une première tentative. Il est donc essentiel que nous soyons attentifs à ce type de verbalisations internes.

  • « Si je venais à disparaître maintenant, cela ne ferait rien »
  • « Ce serait bien si je pouvais aller me coucher et ne plus me réveiller »
  • « Tout le monde irait mieux sans moi »
  • « Personne ne le remarquerait si je venais à disparaître maintenant »

Les symptômes de la dépression chez les enfants, les adolescents et les personnes âgées

Il est important de souligner à nouveau que la symptomatologie de cette maladie est distincte entre une personne et une autre. Les tranches d’âge établissent également certaines caractéristiques qui doivent être détaillées.

 

La dépression chez les enfants

  • Perte d’intérêt pour jouer
  • Cauchemars et troubles du sommeil
  • Manque d’appétit
  • Refus d’aller à l’école
  • Activité psychomotrice est agitée ou inhibée
  • Dessins avec des contenus agressifs ou négatifs
  • Comportements autodestructeurs

La dépression chez les adolescents

  • Irritabilité
  • Changements d’humeur
  • Faible estime de soi
  • Besoin d’être seul
  • Comportement autodestructeurs
  • Fatigue
  • Maladies constantes : grippe, rhume, vertiges, vomissements
  • Faible performance scolaire
  • Refus de socialiser et isolement

La dépression chez les personnes âgées

  • Mauvaise humeur
  • Perte d’appétit
  • Inactivité et fatigue
  • Problèmes digestifs
  • Somnolence
  • Pertes de mémoire

 

Pour conclure, comme nous avons pu le constater, les symptômes de la dépression, bien que variés, partagent de nombreux axes communs. Il s’agit d’une spirale épuisante caractérisée par le pessimisme et le manque d’énergie. Il existe néanmoins un fait que nous ne pouvons pas laisser de côté. Si nous nous concentrons sur ce que la dépression génère en nous et sur ce que la dépression nous enlève, nous intensifierons encore plus le sentiment de manque absolu de contrôle.

Nous devons changer d’approche et aller au-delà. Bien que nous sentions que cette maladie soit presque comme progresser à l’aveuglette,  nous ne devons pas perdre de vue qu’elle peut être traitée et que petit à petit, nous pouvons reprendre le contrôle total pour l’affaiblir et la laisser derrière nous. Nous devons simplement faire un pas, le plus courageux de tous : demander de l’aide et nous engager.