Le syndrome d’épuisement chez les professeurs

· 7 juillet 2018

Le stress est l’un des problèmes les plus graves de la société actuelle. Presque toutes les personnes se sentent stressées de manière plus ou moins habituelle et, même si nous en sommes arrivés à l’accepter comme une chose normale (normalisée), il faut avouer qu’il peut parvenir à causer de nombreux problèmes à long terme. L’un des plus habituels est le syndrome d’épuisement chez les professeurs, aussi connu sous le nom de burnout des enseignants.

Ce problème est particulièrement grave en raison de son incidence dans le monde de l’enseignement. Ses conséquences sont importantes pour l’éducation de nos enfants. Nous allons donc vous détailler un peu plus ce syndrome, ses caractéristiques et ses causes. Nous vous expliquerons aussi comment faire pour l’éviter, que vous soyez un professeur ou le parent d’un enfant scolarisé.

Qu’est-ce que le syndrome d’épuisement chez les professeurs ?

Le burnout est un syndrome lié à une usure produite dans le domaine professionnel. Les personnes qui en souffrent présentent des niveaux élevés de stress pendant une période prolongée. Ils accumulent donc de plus en plus d’épuisement mental, émotionnel et même physique. À cause de cela, leur efficacité au travail est de plus en plus faible. La personne qui souffre de burnout peut réellement plonger dans une situation cauchemardesque.

burnout chez un professeur : syndrome d'épuisement

Le syndrome d’épuisement chez les professeurs n’est qu’une variante spécifique du burnout et se produit chez les professionnels de l’éducation. En raison des nouveaux défis présents dans ce domaine, comme la perte d’autorité des enseignants ou la rébellion des élèves, beaucoup de professeurs se sentent mécontents de leur travail et peuvent présenter une grande quantité de symptômes liés au stress.

La majorité des cas se produisent à cause d’une différence entre les attentes par rapport à ce travail et la réalité. La personne n’imaginait pas cette profession de la sorte. Cela peut déboucher sur une dissonance cognitive qui favorise l’apparition du burnout. Mais quels sont ses principaux symptômes ?

Les symptômes les plus communs

Nous allons voir quelques-uns des symptômes les plus communs du burnout chez les enseignants.

1. Épuisement émotionnel

L’un des principaux indicateurs du problème existant est cette sensation intense et prolongée dans le temps de « ne plus en pouvoir ». Comme pour la majorité des symptômes produits par le stress, les émotions deviennent incontrôlables. La personne a tendance à se sentir triste, fatiguée et démotivée.

Cela peut même pousser certains professeurs à développer des problèmes physiologiques comme de l’insomnie, des maux de tête ou des problèmes intestinaux. Cependant, la cause n’est pas physique mais émotionnelle.

2. Faible réalisation personnelle

L’une des principales causes du syndrome d’épuisement chez les professeurs est l’impossibilité de réaliser son travail de façon satisfaisante. Les enseignants sont donc extrêmement insatisfaits du travail qu’ils sont en train de mener. Cette insatisfaction se traduit par une sensation d’échec ou de défaite. Les personnes se sentent impuissantes face aux situations qui ont lieu dans la salle de classe.

Cette sensation d’échec pourrait même s’étendre dans d’autres domaines de la vie, provoquant des problèmes dans les relations personnelles du professeur et dans d’autres champs de sa vie quotidienne.

3. Dépersonnalisation

Etant donné que les professeurs qui souffrent de ce syndrome se sentent impuissants et inutiles, on les voit souvent se renfermer sur eux-mêmes et perdre tout intérêt pour leur travail. Leur passion disparaît et ils commencent à effectuer leurs tâches de manière mécanique. Cela peut les faire plonger dans un cercle vicieux qui les mènera à se sentir encore pire.

professeur fatigué souffrant du syndrome d'épuisement

Comment traiter ce problème ?

Le syndrome du burnout chez les enseignants est un problème sérieux qui peut aussi bien affecter la qualité de l’éducation des enfants que la vie personnelle des professeurs. Que pouvez-vous faire pour le solutionner ?

  • Si vous êtes enseignant et êtes en train de développer certains des symptômes décrits précédemment, la meilleure chose à faire est d’apprendre une technique de gestion du stress. Certaines, comme le mindfulness ou la relaxation musculaire progressive, sont très efficaces. Cependant, si vous remarquez que ce problème devient incontrôlable, songez à aller consulter un psychologue.
  • Si vous êtes parent, vous pouvez aussi apporter votre grain de sable pour éviter que les professeurs de vos enfants souffrent de ce problème. Apprenez à vos enfants à se mettre à la place de l’enseignant et essayez de faciliter autant que possible le travail de ce dernier. En fin de compte, l’éducation de vos enfants est aussi l’une de vos tâches.

Même si le travail avec les enseignants qui sont plongés dans ce cercle de stress est essentiel, le travail préventif l’est peut-être encore plus. C’est là qu’intervient notre responsabilité en tant que société, que nous soyons ou non liés au monde de l’enseignement.