La thérapie métaphorique et le langage de l’intuition

· 26 octobre 2018
La thérapie métaphorique n'est pas un processus indépendant en soi. Il s'agit plutôt d'une ressource employée lors de différentes thérapies. Elle consiste à utiliser des métaphores pour comprendre et surmonter des situations problématiques. Elle se base sur un langage poétique et littéraire ainsi que des histoires et des fables pour ouvrir la conscience.

Certaines cultures ancestrales se sont servies, d’une façon ou d’une autre, de la thérapie métaphorique pour favoriser les processus d’éducation émotionnelle dans leur communauté. Les personnes âgées et les chamans narrent des histoires millénaires. Celles-ci ne se réfèrent pas à des faits qui ont réellement existé mais à des épisodes symboliques. Pour ceux qui les écoutent, l’effet est cathartique. La conscience s’ouvre plus facilement.

« L’art est un mensonge qui nous rapproche de la vérité. »

-Pablo Picasso-

En Occident, la thérapie métaphorique est aussi utilisée couramment ou lors d’interventions psychologiques formelles. Les contes, les fables et le langage poétique créent un langage qui touche directement l’inconscient. Ils nous emmènent sur un terrain qui se trouve bien au-delà de la raison et nous aident à extérioriser des sentiments, des pensées et des désirs qui peuvent être réprimés ou cachés.

La métaphore et la thérapie métaphorique

La métaphore est une construction symbolique. Elle consiste à déplacer le sens d’une chose vers une autre. Par conséquent, deux réalités qui ont une relation entre elles s’associent. Cela permet de substituer l’une par l’autre tout en gardant le même sens. Comme lorsque quelqu’un dit: « Le ciel pleure ». Les larmes sont associées à la pluie. Cela veut dire qu’il s’agit d’un moment triste.

thérapie métaphorique

Les contes, les légendes, les fables, les poèmes, etc., sont des métaphores. Le Petit Chaperon Rouge n’existe pas mais constitue la représentation métaphorique de toutes les petites filles désobéissantes. Les fées n’existent pas non plus mais sont des figures qui servent à représenter la bonne fortune ou l’aide providentielle.

Toutes ces histoires exercent une grande fascination sur nous. Pourquoi ? Car ceux qui créent ces histoires laissent leur inconscient s’y exprimer. Même si cette création se fait consciemment, le contenu émerge de l’inconscient du créateur. Par conséquent, il s’agit d’histoires qui capturent l’inconscient de ceux qui les écoutent ou les lisent. Le plus intéressant est que toutes ces métaphores ont la capacité de nous changer intérieurement.

Les métaphores et la pensée flexible

Dans le champ de la psychologie, on a découvert que les métaphores nous aidaient à capter et assimiler la réalité à partir de points de vue qui différent de ceux que nous avons habituellement. En d’autres termes, elles nous aident à rendre notre vision du monde plus flexible. Elles contribuent aussi à considérer différemment nos expériences personnelles et à trouver de nouvelles solutions à de vieux problèmes. Voici la base de la thérapie métaphorique.

Lorsque nous construisons ou ouvrons notre esprit à une métaphore, l’hémisphère droit de notre cerveau se met en marche. Cet hémisphère est créatif et intuitif, au contraire de l’hémisphère gauche qui est logique et rationnel. Il faut savoir que nous utilisons presque toujours le gauche. Avec l’activation de ces fonctions intuitives, un nouveau point de vue se met en place, que ce soit pour voir le monde en général ou pour percevoir notre situation en particulier.

Les métaphores nous aident à trouver des solutions que nous ne voyions pas auparavant. Cette possibilité de tout voir depuis différents angles nous permet de nous débloquer. Cela facilite l’émergence de nouvelles réponses et la visualisation de nouveaux horizons. Enfin, cela aide également à développer un esprit de résilience.

Un outil à portée de main

Les psychothérapeutes, humanistes ou psychanalystes, utilisent fréquemment les métaphores. Ils s’en servent pour communiquer car elles ont une portée très puissante. Elles sèment et suggèrent des idées au lieu d’en définir et d’en imposer. Leur impact est plus profond et elles sont donc idéales pour nous aider à changer.

thérapie métaphorique

Les histoires ont été utilisées depuis la nuit des temps comme des outils de guérison. Elles sont un peu comme des nutriments pour le cœur car elles réveillent des émotions endormies sans les violenter. Elles nous invitent aussi à voir nos blessures émotionnelles avec un regard plus humain, pacifique et bienfaisant. La métaphore nous aide à considérer la réalité avec espoir, nous console et nous aide à faire face à la solitude.

Nous laisser séduire par la lecture sera donc toujours une bonne idée, surtout lorsque nous traverserons une étape difficile ou serons envahis par les doutes. La bonne littérature et le bon art offrent des réponses au mal-être et à la souffrance. Ce sont des endroits où nous pouvons nous réfugier, un monde qui sera toujours prêt à nous accueillir.