L’inspirante légende de l’enfant et de l’étoile de mer

13, septembre 2017 dans Emotions 129 Partagés

Nombreuses sont les études ayant été réalisées dans le but de déterminer quel est le trait commun aux grands hommes et aux femmes qui ont inspiré l’humanité. Tout semble indiquer que la vertu la plus décisive est la persévérance. Nombreuses des grandes réussites sont une inspirante leçon de ténacité et de lutte contre les adversités.

La persévérance est une vertu complexe, presque un don. Lorsqu’elle est authentique, elle alimente la ténacité et la volonté face aux difficultés et aux obstacles. Pour pouvoir maintenir cette volonté solide face aux adversités, il est nécessaire de savoir ce qu’on veut, où on veut aller et pourquoi. Ainsi, c’est le résultat d’un processus de réflexion qui forge le caractère.


« L’art de vaincre les grandes difficultés s’étudie et s’acquière avec l’habitude d’affronter les petites. »

– Cristina Trivulzio di Belgioioso –


Celleux qui pensent que les grandes prouesses prennent forme depuis un début se trompent ; en général, tout commence avec une petite graine que l’on arrose et qui va alors grandir et arriver à un point où elle prend son propre chemin de développement. Précisément, la légende de l’enfant et de l’étoile de mer explique, d’une manière simple, de quoi il s’agit.

Une légende inspirante et réaliste

Il était une fois un homme qui vivait près de la plage. Tous les jours, il se levait et la première chose qu’il faisait était de se promener sur le sable. Un jour, il fut très surpris par ce qu’il trouva lors de son escapade matinale. Il y avait des centaines d’étoiles de mer échouées sur toute la côte. Cela était très étrange. Peut-être le mauvais temps ou les vents de novembre étaient responsables de ce phénomène.

légende de l'enfant et de l'étoile de mer

L’homme déplora la situation. Il savait que les étoiles de mer ne pouvaient pas vivre plus de cinq minutes hors de l’eau. Toutes ces créatures mourraient en peu de temps, si tant est qu’elles n’étaient pas déjà mortes lorsqu’il passa à côté d’elles. « Quelle tristesse ! », pensa-t-il. Cependant, aucune idée inspirante n’apparut dans son esprit.

En avançant un peu, il vit un enfant qui courrait d’un côté à l’autre sur le sable. Il était très agité et transpirait beaucoup. « Que fais-tu ? », lui demanda l’homme. « Je remets les étoiles à la mer », répondit l’enfant, qui était déjà bien fatigué.

L’homme réfléchit un moment. Ce que l’enfant faisait lui semblait absurde. Il ne résista pas à l’envie de dire ce qu’il pensait. « Ce que tu fais est inutile. J’ai fait une longue marche, et il y a des milliers d’étoiles. Ce que tu fais n’a aucun sens », signala-t-il. L’enfant, qui tenait entre ses mains une étoile de mer, lui répondit : « Ah ! Pour celle-là en tout cas, ce que je fais a du sens ! »

Petits actes, grandes prouesses

L’inspirante légende de l’enfant et de l’étoile de mer nous montre la valeur des petits actes. Parfois, on ne parvient pas à voir la valeur des actes modestes, et ce car nous n’orientons pas notre comportement vers les valeurs, mais vers les résultats. C’est comme si on voyait le monde en termes de quantité et de taille, mais pas de sens et d’essence.

légende de l'enfant et de l'étoile de mer

Toute grande prouesse commence par de petits actes, de même que le chemin commence par de grandes enjambées. De fait, les débuts sont généralement durs et difficiles. Ainsi, celleux qui n’apprennent pas à donner du sens à une fleur auront du mal à trouver du sens à la nature.

Ainsi, quiconque passe sous silence la valeur d’un petit sacrifice aura du mal à construire un chemin à l’effort. Le caractère se renforce généralement à partir de petites restrictions, de disciplines discrètes. Le premier grand obstacle vers les grands rêves, ce sont les petits scepticismes de celleux qui vous entourent. Octroyer du sens au petit, c’est une manière inspirante de vivre.

La persévérance est, surtout, une descendante des valeurs. Une grande conviction est nécessaire pour résister aux difficultés et aux obstacles qui sont toujours présents quand vous vous fixez un objectif précieux. Le pire, c’est que souvent, nous nous laissons envahir par une pensée totalitaire, celle qui nous dit que s’il n’y a pas « tout » alors il n’y a « rien ». A son tour, ce schéma mental est un venin pour la motivation.

Si vous liez vos grands rêves et vos grandes aspirations aux valeurs humaines, il vous sera bien plus facile de trouver la force dont vous avez besoin pour aller de l’avant. Au contraire, si vous vous concentrez uniquement sur les résultats immédiats, il est probable que la frustration devienne votre ombre. Les grandes cathédrales se construisent pierre après pierre. L’inspirante légende de l’enfant et de l’étoile de mer nous dit que le petit a bel et bien du sens et ce qui est certain, c’est qu’il vaut la peine d’apprendre à voir les choses de cette manière.

légende de l'enfant et de l'étoile de mer

A découvrir aussi