La théorie du déficit de soins personnels

La théorie du déficit de soins personnels montre que certaines personnes malades ont des besoins essentiels qu’elles ne peuvent satisfaire de manière autonome. Identifier ces besoins est la première étape pour les aider à y répondre.
La théorie du déficit de soins personnels
Sergio De Dios González

Relu et approuvé par le psychologue Sergio De Dios González.

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 04 mai, 2023

Dorothea Orem était une infirmière théorique, créatrice d’un modèle de soins qui servit de fondement aux soins infirmiers modernes et qui peut également être appliqué par tous ceux qui ont un patient à leur charge. Nous connaissons sa proposition sous le nom de “théorie du déficit de soins personnels”.

Cette théorie repose sur la prémisse que les individus peuvent participer à leurs propres soins lorsqu’ils sont dans une situation de maladie. Elle propose de proposer des directives pour qu’une personne puisse prendre soin d’elle-même ou organiser l’aide dont elle a besoin, lorsque son état l’empêche d’être pleinement autonome.

Ce modèle indique que, dans des conditions normales, une personne doit apprendre à prendre soin de soi , car ce n’est pas un comportement inné. Lorsqu’une personne est malade ou a des limitations, il est important d’identifier dans quelle mesure ces soins personnels peuvent être fournis. De là naissent les principes de la théorie en question.

«… les soins personnels sont une activité apprise par des individus, orientée vers un objectif. C’est un comportement qui existe dans des situations de vie spécifiques, dirigé par des personnes vers elles-mêmes, vers les autres ou vers l’environnement, pour réguler les facteurs qui affectent leur propre développement et fonctionnement au profit de leur vie, de leur santé ou de leur bien-être..

-Ydalsys Naranjo Hernández-

La théorie du déficit de soins personnels

La théorie de Dorothea Orem repose sur l’hypothèse que les soins personnels sont un ensemble d’actions conscientes et délibérées visant à préciser les conditions de santé d’une personne et les actions nécessaires pour les maintenir ou les améliorer.

Certaines circonstances sont nécessaires pour qu’une personne maintienne sa vie et sa santé en bon état. Nous connaissons ces dernières sous le nom d'”exigences de soins personnels”. Elles sont du type que nous verrons ci-après.

théorie du déficit de soins personnels

Universels

Il s’agit des conditions que tout être humain doit avoir pour garantir sa vie et sa santé. La théorie du déficit de soins personnels en considère cinq :

  1. Prévention des dangers.
  2. Possibilité d’enlever les déchets.
  3. Accès au souffle, à l’eau et à la nourriture.
  4. Développement selon le potentiel individuel.
  5. Équilibre entre activité et repos, et entre solitude et vie sociale.

De développement

Il s’agit des conditions nécessaires pour maintenir la vie et la bonne santé à des moments précis du développement vital. Cela inclut la possibilité de fournir un soutien et un accompagnement dans des processus tels que la grossesse, la naissance, l’allaitement, la vieillesse, etc. Cela comprend également le soutien qui doit être fourni dans des conditions telles que :

  • Lacunes éducatives.
  • Problèmes de statut.
  • Inadaptation sociale.
  • Maladie terminale.
  • L’environnement change.
  • Mauvaise qualité de vie.
  • Perte de famille, d’amis, de biens ou de sécurité.

Écarts de santé

Cela fait référence aux conditions nécessaires au maintien de la vie et de la santé lorsqu’une personne est malade ou présente un certain type de limitation, qu’elle soit temporaire ou permanente. Dans ces cas, une aide ou une assistance est requise dans les domaines énumérés ci-dessous :

  • Assistance médicale.
  • Effets de l’état pathologique.
  • Accès aux thérapies et aux traitements.
  • Apprendre à vivre avec la pathologie.
  • Attention aux effets indésirables du traitement ou de la thérapie.
  • Hébergement pour accepter les soins, au besoin.
théorie du déficit de soins personnels

Les systèmes de soins

Celui qui s’occupe d’une personne malade doit identifier les besoins objectifs de cette dernière, sur la base des exigences de soins personnels déjà énoncées. A partir de là, selon la théorie d’Orem, un modèle de prise en charge se choisit, en fonction de la situation du patient.

Dans ce cas, vous devez choisir entre trois alternatives possibles : une indemnisation totale, une indemnisation partielle ou un soutien scolaire. Voyons chacune d’elles :

  • Compensation intégrale. Lorsque l’aidant doit faire des choses pour un autre. Cela signifie qu’une grande partie des soins personnels est entre les mains du soignant et non de la personne malade.
  • Compensation partielle. Dans ce cas, ce qui est fait est de compenser les limitations que la personne malade a à s’occuper de lui-même. C’est une alternative au « faire avec l’autre » et non « à la place de l’autre ».
  • Accompagnement pédagogique. Lorsque la personne malade peut prendre en charge ses propres soins, mais a encore besoin d’un soutien ou d’une aide pour les mener à bien. Il comprend des actions d’éducation et/ou de complémentation des soins personnels.

L’idée centrale de la théorie du déficit de soins personnels est d’identifier avec précision les besoins réels de la personne malade et les actions nécessaires pour les satisfaire. L’objectif, dans tous les cas, est de mettre en place des actions pour que cette personne soit de plus en plus autonome, c’est-à-dire dans le but d’être de plus en plus capable de prendre soin d’elle-même.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Pratiques simples de soins personnels pour les mères occupées
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Pratiques simples de soins personnels pour les mères occupées

Cet article se concentre sur les pratiques de soins personnels pour les mères, en particulier pour les mères occupées. Celles qui ont tendance à s'...


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique



Le contenu de Nos Pensées est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.