Beauté cachée: comment faire face à la perte d’un être cher

· 26 mai 2018

Beauté cachée, Collateral Beauty en anglais, est un film nord-américain réalisé en 2016 par David Frankel. Ce film était très attendu et a rassemblé des acteurs tels qu’Edward Norton, Kate Winslet, Hellen Mirren, Will Smith ou Keira Knightley. Cependant, malgré les attentes et la qualité interprétative de ses acteurs, les critiques ont été, en général, négatives.

D’un point de vue cinématographique, le film tombe dans le mélodrame et dans le larmoyant. On y retrouve une surdose de dialogues et de phrases qui cherchent l’émotion mais ne sont que superficiels. Beauté cachée nous parle d’un thème intéressant mais tombe dans un sentimentalisme forcé qui n’est pas crédible. Un sentimentalisme trop hollywoodien. Le fait qu’il se passe à New York à l’époque de Noël n’aide pas non plus: le film devient une sorte de téléfilm de Noël destiné à toute la famille.

Le sujet est intéressant. On note l’influence très claire de Charles Dickens avec son Conte de Noël. L’histoire traite d’un homme qui, après la mort tragique de sa fille de 6 ans, se retrouve plongé dans une profonde dépression. Ses collègues et amis essayent de l’aider et engagent trois acteurs pour représenter trois concepts abstraits : l’Amour, la Mort et le Temps. En somme, il s’agit d’une allégorie de la vie et d’une exposition des principales craintes auxquelles nous faisons face. Le film nous rapproche aussi d’un problème très habituel dans notre société: la dépression.

Si l’on met de côté l’aspect édulcoré du film, le manque de naturel qui se fait remarquer dès le début ainsi que la trame extrêmement prévisible, il faut quand même avouer que Beauté cachée transforme une situation tragique en sorte de fable ou conte. Dans cet article, nous n’allons pas nous centrer sur le côté cinématographique du film. Nous traiterons plutôt du sujet en soi et des enseignements que nous pouvons en tirer. Tout en n’oubliant pas son lien avec la psychologie.

La perte dans Beauté cachée

Le film débute avec un discours motivationnel délivré par le personnage de Will Smith. Howard Inlet est un patron qui connaît un grand succès dans le domaine de la publicité. Dans son discours, il dit que trois choses essentielles connectent tous les êtres humains: l’amour, le temps et la mort. « Nous désirons trouver l’amour, nous voulons avoir plus de temps et nous avons peur de la mort ». Quelques instants après, nous assistons à un présent très différent. Howard a en effet perdu sa petite fille de six ans. Suite à cet événement, il n’éprouve plus de joie pour rien, que ce soit pour son travail, ses amis ou la vie. Howard ne parle plus, n’affiche aucun intérêt pour quoi que ce soit et est toujours au bord de la crise de larmes.

Cette mort, en plus de le plonger dans une dépression qui l’empêche d’aller de l’avant, l’a poussé à se séparer de son épouse. C’est ce qui se produit pour la majorité des couples après la perte d’un enfant. Les motifs qui conduisent un couple à se séparer après un tel événements peuvent être très divers. Il est très fréquent que de nombreux conflits surgissent: l’un des membres peut « mieux » gérer la situation, les deux peuvent se rejeter mutuellement la faute de ce décès, l’un peut ne pas réussir à surmonter cette épreuve…

will smith dans beauté cachée

Le processus de deuil est une étape difficile pour tout le monde. Surtout s’il s’agit de la mort d’un enfant. Chez certaines personnes, ce deuil va se résoudre avec le temps et de façon naturelle. Divers phases seront traversées jusqu’à l’acceptation de la situation. Cependant, d’autres personnes peuvent se retrouver bloquées et ne pas parvenir à avancer. Ce fait finira par déboucher sur un trouble. Howard, par exemple, souffre d’une profonde dépression unie à un état de négation qui l’empêche de parler du sujet et de se lier aux autres.

Ses amis et ses collègues sont préoccupés par sa situation émotionnelle. Accepter qu’une personne que vous aimez et que vous avez toujours vu pleine de vie soit plongée dans la dépression et soit incapable d’aller de l’avant n’est pas facile. Malgré tout, ils décident quand même de l’aider. Ils sont aussi motivés par la situation de l’entreprise qui les affecte directement. Pour cela, ils engagent une détective qui découvre qu’Howard écrit des lettres à l’Amour, la Mort et le Temps. Il s’agit des concepts qu’il traitait sur un ton positif au début du film.

En voyant cela, ils décident d’engager trois acteurs pour incarner ces concepts. De cette façon, ils démontreront que sa santé mentale ne lui permet pas de travailler et Howard pourra se rendre compte de la situation dans laquelle il est plongé.

Le contexte de Noël du film est également important. Il s’agit d’une date où les émotions sont à fleur de peau. C’est aussi un moment propice à la réflexion. Les fantômes du passé apparaissent comme dans l’oeuvre de Dickens et les souvenirs de ceux qui nous ont quittés refont leur apparition.

scène de beauté cachée

Les allégories et le sens de la mort

Les amis d’Howard vivent aussi un deuil particulier et une lutte personnelle. Ils voient leur travail en danger alors qu’il s’agit de la seule chose qui leur reste. Whit vient de divorcer et sa fille le déteste; d’une certaine façon, il a aussi perdu quelqu’un d’important dans sa vie. Claire a dédié sa vie entière au travail; elle n’a jamais fondé de famille et elle a peur de vieillir. Simon découvre qu’il a une maladie qui finira par le tuer; il vient d’être père et ne veut pas révéler ce fait à sa famille.

Les acteurs qui interprètent les personnages allégoriques (l’amour, le temps et la mort) se connecteront profondément à leur rôle. La Mort sera extrêmement liée à Simon et l’aidera à accepter son destin; l’Amour fera la même chose avec Whit, qui essayera de se rapprocher de sa fille; le Temps, quant à lui, aidera Claire à réfléchir. Ces trois histoires se mêleront à la trame d’Howard et à son chemin vers l’acceptation. Ce dernier sera complété par une thérapie de groupe aux côtés de personnes dans la même situation que lui.

scène de beauté cachée

La mort est ce qui attend tous les êtres humains. Peu importe qui vous soyez ou ce que vous fassiez: au final, nous allons tous mourir. Un tableau de Juan de Valdés Leal, Finis gloriae mundi, illustre très bien cette idée. Il s’agit d’une oeuvre dans laquelle le peintre a représenté divers corps en décomposition; le cercueil luxueux de l’évêque contraste avec ceux beaucoup plus pauvres que l’on retrouve au fond de l’oeuvre, tandis qu’une main divine tient une balance, en référence au jugement des âmes.

Ainsi, Beauté cachée nous présente un homme plein de succès qui doit faire face à la mort de sa fille. De cette façon, dès le départ, le film nous rappelle que la mort nous guette tous. Will Smith lui-même a découvert pendant le tournage que son père allait bientôt mourir. Une fois de plus, la mort peut se présenter à chaque instant.

Le protagoniste de Beauté cachée n’arrive pas à accepter que sa fille soit morte avant lui, sans avoir eu le temps de vivre. Or, comme nous le dit le film, le temps n’est rien de plus qu’une perception. Même si nous pouvons le mesurer, nous décidons nous-mêmes de ce que nous allons en faire. Par ailleurs, l’amour représente cette force présente dans tout ce qui nous entoure, même dans la douleur. Voilà la beauté collatérale que le film nous invite à chercher et à découvrir.