Améliorez votre qualité de vie en vous synchronisant à votre horloge biologique

· 2 juin 2017

Il est fréquent d’entendre que chaque personne a sa propre horloge biologique : alors que certain-e-s fonctionnent mieux pendant la journée, d’autres sont plus actif-ve-s et dynamiques la nuit. Même si dans la pratique, cela est vrai, plusieurs recherches menées dernièrement indiquent que ces formes d’organisation des horaires correspondent à des facteurs socio-émotionnels et non pas à des déterminations biologiques.

Selon les expert-e-s, les êtres humains sont conçus pour fonctionner plus activement pendant les heures du jour et pour se reposer pendant les heurs de la nuit. S’il y a des personnes qui font exactement le contraire (elles sont réveillées la nuit et dorment le jour), et qui semblent vivre parfaitement bien, elles souffrent en réalité d’altérations qui réduisent leur qualité de vie.

« Notre fonctionnement biologique est similaire à celui d’une horloge automatique : elle recharge et stocke de l’énergie avec le mouvement, et est retardée ou s’arrête si l’activité cesse pendant un temps prolongé. »

-José Luis Rodríguez Jiménez-

Quand l’horloge biologique se modifie, la principale conséquence est que les cycles du sommeil sont altérés. Les personnes qui dorment le jour le font généralement pendant moins d’heures. Elles sont également moins exposées au soleil, et peuvent donc avoir des problèmes de fixation du calcium et de vitalité en général.

Le Center for Sleep and Circadian Biology des États-Unis a aussi découvert que les femmes qui dorment la journée sont moins fertiles. Et les hommes comme les femmes souffrent d’une altération de la « mélatonine », une hormone qui définit le nombre d’heures que l’on doit dormir pour atteindre un repos complet. Ces études ont défini les heures optimales pour réaliser telle ou telle activité. Nous allons vous expliquez quelle est la meilleure horloge biologique pour améliorer votre qualité de vie.

L’horloge biologique aux premières heures de la journée

Selon les conclusions des experts du sujet, l’idéal est de commencer la journée par une relation sexuelle. Entre 6 heures et 9 heures du matin, les hommes atteignent leur plus fort niveau de testostérone et les femmes ont un niveau de relaxation plus élevé. Le sexe est donc plus agréable à ce moment-là.

Le fameux sexe matinal est le plus sain et le plus intense. Il aide aussi à libérer les tensions et le stress, pour commencer la journée avec une meilleure attitude. De même, il a été démontré qu’il renforce le système immunitaire et améliore le moral.

Le pic du rendement intellectuel

Dans une horloge idéale, les activités les plus complexes devraient être réalisées entre 10 heures du matin et midi. Les études indiquent que c’est le moment de la journée où le cerveau atteint son point de plus grand rendement intellectuel.

Ce laps de temps serait optimal pour prendre des décisions, avoir des réunions de travail qui impliquent une forte pression, résoudre des problèmes difficiles ou trouver des solutions. À cette heure, le « cortisol », l’hormone du stress, atteint sa production maximale. Cela a des répercussions positives sur la concentration, l’acuité et la mémoire à court terme.

L’après-midi est idéale pour l’activité physique

Selon Michael Smolensky, expert en rendement physique et auteur du livre The Body Clock Guide to Better Health, le meilleur moment pour faire des exercices physiques efficaces est entre 16 heures et 19 heures.

Selon les recherches, à ces heures, la récupération physique est beaucoup plus élevée et il existe un plus petit risque de souffrir de lésions. Cela indique que la résistance cardiovasculaire, ainsi que la flexibilité musculaire et la force, augmentent à ces heures-là.

L’heure de l’horloge biologique pour arrêter de manger

Dîner trop tard peut être particulièrement nocif. Cela influe non seulement sur la capacité à trouver le sommeil, mais c’est également un facteur de risque de développement de l’obésité et/ou du diabète.

Les chercheur-se-s indiquent que le dernier repas de la journée doit être léger et qu’il doit être pris entre 19 heures et 20 heures. Cela aide l’organisme à assimiler le glucose de manière plus efficace et réguler la production d’insuline. Après 20 heures, plus personne ne doit consommer d’aliments.

Le moment de dormir

Les études ont démontré qu’entre 21 heures et 23 heures, la glande pinéale du cerveau libère l’hormone « mélatonine », dont nous parlions précédemment. Cette substance a été appelée « hormone du sommeil » car elle régule le repos.

Quand cette hormone est libérée, la température du corps baisse et c’est le signe que le corps a besoin de se reposer. L’heure idéale pour aller dormir est entre 21 heures et 23 heures.

Michael Howell, neurologue de l’Université du Minnesota aux États-Unis, a dit que synchroniser les activités avec l’horloge biologique naturelle du corps est une excellente idée pour augmenter la qualité de vie. Cela vaut la peine d’en tenir compte, non ?

Lisez aussi : Un corps sain nous aidera à avoir un esprit sain

Images de “Three Sisters Art Surreal”