Comment jouir d’un meilleur sommeil ?

· 1 juin 2017

Il y a des nuits où nous ne parvenons pas à dormir autant que nous le souhaiterions. Nous sommes épuisé-e-s, le sommeil vient à nous mais malgré tout, nous ne nous endormons pas. De plus, nous commençons à tourner et retourner tout plein d’idées dans notre tête car à chaque fois que nous regardons le réveil, nous voyons le moment de se lever s’approcher de plus en plus. Et cette nuit-là, pour une raison X, nous devons nous reposer.

Et nous sommes de plus en plus nerveux-se. « Je ne vais pas dormir », « Demain, je ne vais pas être efficace au travail ». « En plus, j’ai des milliers de choses à faire ». « La journée va être horrible ». Toutes ces pensées entrent dans une boucle d’inquiétudes de laquelle il est très compliqué de sortir… Comment allons-nous trouver le sommeil dans ces conditions ? Lisez cet article !

« Je me suis couché, mais je n’ai pas pu dormir : deux passions, l’amour et la haine, me maintenaient éveillé. »

-Jan Potocki-

Quels sont les facteurs extérieurs qui entraînent les problèmes de sommeil ?

La première chose à faire pour trouver le sommeil consiste à prendre conscience des facteurs extérieurs qui en sont à l’origine. Par exemple, s’il y a beaucoup de bruit dans la rue, si la température de la chambre n’est pas idéale, s’il y a trop de lumière etc. Et si un problème est détecté, il faut y remédier.

Comment pouvons-nous favoriser le repos ? D’un côté, pour réduire le bruit, nous pouvons davantage meubler la chambre, capitonner la porte et mettre des rideaux en tissu, ainsi que du liège sur le sol. D’autre part, mieux vaut que la chambre soit de couleur chaude et qu’elle soit aérée tous les jours. La température idéale est comprise entre 20°C et 22°C, et si elle est trop faible, il est important -sauf si d’autres circonstances le déconseillent- de dormir la porte entr’ouverte pour que l’air circule.

Il est également préférable de ne pas dormir avec des plantes dans la chambre, car elles consomment l’oxygène qui s’y trouve. De plus, le lit ne doit pas être trop petit pour avoir une marge de mouvement pendant la nuit. Le matelas doit aussi être de bonne qualité. De fait, il y a un dicton anglais qui dit que s’il y a bien quelque chose dans lequel nous devons investir, c’est un bon matelas et de bonnes chaussures puisque nous passons plus de deux tiers de notre vie en leur compagnie.

Au lieu d’utiliser plein de couvertures, mieux vaut opter pour une couette en plumes car elles sont plus légères et respirent mieux. Concernant les oreillers, mieux vaut qu’ils ne soient pas trop gros pour que le cou ne soit pas « cassé ».

Quelles sont les habitudes qui favorisent le sommeil ?

Tout comme il y a des facteurs environnementaux qui nuisent à notre sommeil, notre style de vie influe aussi notablement dessus. Ce que nous mangeons, le fait que nous fassions ou pas des exercices, la consommation de substances stimulantes comme la caféine vont jouer un rôle déterminant. C’est ce que l’on appelle les habitudes de sommeil.

Que pouvons-nous faire pour cela ? Pratiquer des exercices physiques pendant la journée, mais attention ! Si on le fait avant de se coucher, c’est contre-productif. Concernant l’alimentation, mieux vaut un dîner léger et tôt pour que la digestion soit terminée quand on se rend au lit. De plus, il faut privilégier les aliments riches en calcium et en vitamine B, car ils ont des propriétés sédatives.

Il faut également éviter le chocolat et le sucre, ainsi que les stimulants comme le café, le thé et les sodas. Mieux vaut ne pas boire d’alcool, ni fumer durant les heures qui précèdent le sommeil. Bien sûr, il ne faut pas non plus manger au milieu de la nuit.

Utiliser la chambre pour d’autres activités que le sommeil n’est pas bon

Parfois, nous mettons tous ces conseils en pratique mais nous avons toujours des difficultés à dormir. Cela peut être dû au fait que nous réalisons, dans la chambre, d’autres activités du quotidien, qui sont incompatibles avec le sommeil. Si tel est le cas, nous nous activons physiquement et mentalement quand nous nous rendons dans la chambre.

Si c’est votre cas, suivez ces conseils. Tout d’abord, couchez-vous uniquement quand vous avez sommeil et éteignez les lumières. Ne mangez pas, n’étudiez pas et ne regardez pas la télé dans la chambre. N’utilisez pas votre chambre pour autre chose qui ne soit pas dormir ou avoir des relations sexuelles.

« Il faut travailler huit heures et dormir huit heures, mais ce ne sont pas les mêmes. »

-Woody Allen-

Il est également conseillé d’établir une série d’habitudes à faire tous les soirs et qui nous indiquent que le moment de dormir approche. Par exemple, tous les soirs, enfiler son pyjama, se laver les dents, fermer la porte, éteindre la lumière et se mettre dans le lit, toujours dans le même ordre. Si au bout de 10 ou 15 minutes, nous ne dormons pas, mieux vaut aller dans une autre pièce et faire une activité tranquille jusqu’à ce que nous nous endormions à nouveau.

Alors, nous pouvons retourner dans le lit pour dormir et ainsi recharger notre cerveau. Si nous ne parvenons toujours pas à trouver le sommeil, il faudra répéter cela autant de fois que nécessaires. Pour finir, il est recommandé de ne pas faire de sieste et de toujours se lever à la même heure quel que soit le temps pendant lequel nous avons dormi.

Tous ces comportements vous demanderont des efforts au début mais si vous vous efforcez à les faire chaque jour, ils deviendront des habitudes qui vous aideront à surmonter vos problèmes de sommeil et à mieux dormir. Bien se reposer est la base d’un bon fonctionnement physique, psychologique et émotionnel. C’est pour cela que nous vous invitons à mettre tout cela en pratique, pour que vous puissiez trouver le sommeil plus facilement.

Lisez aussi : L’insomnie, le monstre nocturne de nos vies

Images de Nomao Saeki, Krista Mangulsone y Lacie Slezak.