Fermé pour cause de vacances ! Votre esprit aussi a besoin de se reposer

25 avril 2017 dans Psychologie 276 Partagés
Il est impossible de vivre constamment en étant stressé-e ou en ayant à se dépêcher de tout faire car ni notre corps, ni notre esprit ne sont préparés pour subir un niveau d’activation élevé pendant longtemps. Cela nous use et fait chuter notre rendement au fur et à mesure que les heures et les jours passent. Cependant, le monde dans lequel nous vivons est tellement empli de compétition que, même si nous en avons besoin, nous ne savons ni ne nous permettons de prendre réellement du repos. Quand cela nous arrive, nous sommes juste à un pas du trouble de l’anxiété.
Il est inutile de mettre en pratique différentes techniques de relaxation ou d’assister à trois cours de yoga par semaine si vous n’êtes pas capable d’inclure d’autres pauses pleines de tranquillité au milieu de votre agitation quotidienne. Parfois, il est difficile de freiner les pensées pleines de préoccupation qui se glissent dans notre esprit, surtout parce que personne ne nous a appris à le faire. Malgré tout, vous rappelez-vous avoir passé une journée sans faire attention à votre téléphone ? Quand avez-vous réalisé cette activité que vous aimez tant pour la dernière fois ?

Déconnecter des problèmes quotidiens n’est pas un luxe mais un besoin.


Votre esprit a besoin de repos

Vous n’avez pas besoin de vacances pour vous relaxer, un simple week-end, une journée ou quelques heures peuvent suffire pour mettre en pause cette agitation qui vous enveloppe ou, dit d’une autre façon, dont vous vous sentez enveloppé-e. Le problème réside dans la façon dont vous profitez de ces moments. Êtes-vous réellement capable de déconnecter ?
Il est certain que des futurs projets fourmillent dans votre esprit, que vous pensez à ce que vous aurez à faire quand vous rentrerez lundi, qui vous devrez appeler et autres responsabilités qui vous empêchent de profiter de ces deux jours libres que vous avez. C’est comme si laisser de côté ce qui vous étouffe pendant un moment vous faisait vous sentir irresponsable, alors que vous ne pourrez rien y faire avant d’arriver au bureau le lundi. Ainsi, le week-end se transforme en une constante anticipation de ce moment, tout ceci étant bien sûr associé à du stress.
Le fait de pouvoir bien se reposer et de profiter du temps de “non-travail” que nous avons est dû à un changement d’activités et à des façons de penser différentes de celles des jours de travail où nous avons vraiment cette responsabilité. C’est-à-dire que vous n’avez pas à vous lever à une heure fixe ou à déjeuner à toute vitesse parce que vous devez aller au travail. Cependant, vu que nous sommes habitué-e-s à cette routine, il nous est très difficile d’en sortir. C’est pour cela que, lors de nos moments de repos, nous commettons quelques erreurs.
Pour commencer, nous essayons de tout planifier, sans laisser de place à l’improvisation : cela fait que chaque chose qui arrive à l’improviste se termine en conflit. Nous continuons à être dépendant-e-s du téléphone portable et sommes incapables de l’éteindre ou de le mettre en mode avion. Enfin, nous n’osons pas faire de nouvelles choses, commettre de nouvelles folies, et la grande question est : pourquoi ?
Un bon exemple de tout cela peut se retrouver lors des vacances de Noël, où nous avons tou-te-s normalement quelques jours de libres. Malgré tout, ce qui devrait être un bon moment finit souvent en supplice. Des réunions familiales, des voyages pour être avec nos proches, choisir des endroits que nous voulons visiter pour profiter de ces “mini-vacances”… Ça suffit !

Le simple fait d’avoir des vacances n’est pas en soi quelque chose de réparateur.


Souvenez-vous que vous êtes dans votre période de repos. Si vous ne vous libérez pas du stress quand vous n’avez pas à travailler, quand le ferez-vous ? Vous saturez votre temps parce que vous avez peur de ne pas savoir comment agir si vous n’avez rien à faire. Laissez-vous aller ! Vous avez peut-être envie de passer une journée à lire à la maison, à regarder la télévision ou à faire quelque chose de totalement improductif. Ça ne fait rien. Vous n’avez pas à vous sentir mal. Vous le méritez.

Les bénéfices du repos

Vous croyez peut-être que vous reposer est une perte de temps et que ne pas le faire aboutit à une plus grande productivité et à un travail bien fait. Vous vous trompez complètement. Être constamment “en activité” ne donnera pas de meilleurs résultats mais fera arriver plus rapidement le moment où les problèmes mentionnés au début arriveront (stress, anxiété, dépression). Voulez-vous découvrir les bénéfices d’un vrai repos ?
  • La créativité augmente considérablement : si votre travail nécessite de l’inventivité et de l’imagination, vous devez savoir que, parfois, ne pas être inspiré-e peut rendre complètement fou/folle. Vous obstiner n’y changera rien. Il faut que vous vous détendiez, que vous fassiez quelque chose que vous aimez et que vous déconnectiez. Vous ne perdez pas de temps en faisant cela car quand vous retournerez à votre travail, cette barrière qui existait aura disparu. Tout se fera naturellement et plus rapidement.
  • Le repos améliore la capacité de jugement et de décision : la prise de décisions est très importante dans notre vie car celles-ci nous rapprocheront ou nous éloigneront de ce que nous cherchons. Quand notre esprit est saturé, il est impossible que nous voyions les choses clairement pour pouvoir analyser toutes les options possibles et nous sentir satisfait-e-s du fruit de notre décision.
  • Il réduit le stress et l’anxiété : un bon repos fait descendre le niveau d’activation. Songez au fait que quand vous souffrez de stress, le cortisol augmente et cela a des conséquences sur votre organisme, surtout si ces hauts niveaux deviennent chroniques. Maux de tête, diminution des défenses, problèmes digestifs et fatigue permanente ne sont que des exemples.
  • Il nous rend plus heureux-se : quand les schémas de pensées négatives disparaissent de notre esprit, celui-ci commence à libérer des endorphines, que l’on connaît sous le nom d’hormone du bonheur. Grâce à cela, nous pouvons profiter de ce qu’il se passe autour de nous et nous sentir équilibré-e-s, dans un état de paix et de tranquillité.

Le fait de se reposer conduit à une augmentation de la productivité et de la concentration, en même temps qu’il diminue le blocage intellectuel.


Si vous savez vous reposer, votre rendement au travail sera également meilleur et grandira. Vous serez plein d’énergie et d’optimisme pour commencer les choses en étant motivé-e. Cependant, vous souvenez-vous du moment où vous retourniez à votre routine et aviez la sensation d’être épuisé-e ? Cela se produit quand vous ne vous êtes pas véritablement reposé-e. Être obsédé-e par les vacances et vouloir faire beaucoup de choses fait que nous ne savons pas en tirer profit. Ne planifiez pas tout, laissez les choses se faire par elles-mêmes et, surtout, profitez.
Si vous ne gâchez pas votre temps quand vous avez des choses à faire, pourquoi le faites-vous quand vous méritez de vous reposer ? Vous ne profitez pas de ce week-end ou de ces vacances que vous attendiez tant. Vos attentes étaient peut-être trop hautes. Cependant, votre temps libre a un début et également une fin.
A découvrir aussi