L’importance de savoir se déconnecter

2 avril 2017 dans Emotions 0 Partagés

Dans l’ère de la mondialisation, se déconnecter de la routine et surtout du travail nous semble être une tâche impossible. Trouver l’équilibre entre le temps que nous consacrons au travail et le temps libre dont nous disposons nous semble accessoire.

 

Accessoire dans le sens où nous ne voulons pas consacrer beaucoup de temps à y penser de manière explicite. Mais il est évident que ne pas le faire peut nous apporter une accumulation de stress qui, à long terme, se traduit en anxiété, avec des effets préoccupants sur la santé.

Paradoxalement, quand nous nous accrochons au travail, nous sabotons notre vie à cause de cette même obsession. Si l’esprit est fatigué, il est moins efficace et a un rendement moindre. Ainsi, plus nous travaillons, moins nous avons de résultats. La frustration augmente et les décisions importantes sont repoussées ou deviennent moins prioritaires.

Mais il n’est pas uniquement important de se déconnecter du travail ; il est tout aussi important de le faire du bombardement technologique que nous vivons chaque jour. Aujourd’hui, nous avons une perception différente des relations sociales, qui génère le besoin artificiel de rester toujours connecté-e-s. Ce besoin d’être toujours disponible réveille de l’insécurité chez les gens, lorsqu’ils se voient obligés de se séparer de leurs appareils. Et ce comportement peut finir par affecter notre bien-être émotionnel.

regard-lumiere

Se déconnecter des nouvelles technologies

Peu de personnes sont réellement conscientes de l’importance du temps libre. À moins que nous soyons spécialisé-e-s dans l’art de la relaxation, notre travail est réalisé avec un niveau de tension plus ou moins élevé. C’est pour cela qu’il est important de mieux organiser son temps de travail et de s’aménager un espace pour le repos. Sinon, le travail peut devenir une addiction et engendrer des conséquences négatives. Il est donc essentiel de savoir déconnecter.

Les nouvelles technologies ont accéléré et amélioré notre communication et le flux des informations, mais elles ont aussi contribué à détériorer notre qualité de vie et notre santé. C’est la conclusion de nombreuses études réalisées dans les secteurs comme la médecine et la psychologie.

Évidemment, la communication instantanée constitue un gros avantage, mais également un esclavage. Les nouvelles technologies et en particulier les réseaux sociaux virtuels, sont absorbants et rendent difficiles l’établissement de limites entre le personnel et le professionnel. 

Notre santé et le travail

Du point de vue de notre santé, la symptomatologie caractéristique d’un besoin urgent de se déconnecter inclut : la fatigue chronique, le manque d’énergie et l’épuisement. Notre concentration diminue et tout se reflète en une déficience des activités que nous réalisons. On a tendance à somatiser son état psychologique, ce qui génère des maladies de type dermatologique, gastro-intestinale ou des maux de tête persistants.

Dans ce cas, la seule formule efficace pour résoudre les problèmes est le repos. Le temps libre est l’environnement parfait pour se déconnecter du travail et faire des activités qui détendent et qui sont stimulantes pour le cerveau. Pour savoir si c’est le moment de vous déconnecter, vous devez commencer par évaluer vos habitudes de sommeil, c’est-à-dire, savoir si vous avez une qualité et une quantité d’heures de sommeil suffisantes.

fille-dans-une-voiture

Si vous améliorez cet aspect de votre vie, vous aurez un autre rythme et la récupération sera bien plus rapide. Aussi bien d’un point de vue biologique que psychologique, les bienfaits sont énormes car il y aura moins d’accumulation de stress et un fort risque d’épuisement qui détériorera votre santé. Vous pourrez également restaurer vos énergies et vos ressources, de manière à améliorer votre rendement vis à vis des obligations professionnelles et sociales.

Il est essentiel, dans nos vies, de disposer de temps libre pour se reposer, se divertir et réaliser des activités qui nous plaisent. Alimenter uniquement les tâches du quotidien va à l’encontre de notre créativité et nous prédispose à des actions négatives face à n’importe quel effort nécessaire.

Astuces pour déconnecter

Pour vous déconnecter, vous pouvez tenir compte des conseils suivants :

  • Le rire et le fait de s’amuser au maximum doivent se trouver en tête sur la liste des choses à réaliser. Ce sont les ingrédients fondamentaux pour ressortir le meilleur de nous-même. Travailler pendant le temps de repos peut nous donner une fausse sensation de productivité, alors qu’en réalité, nous épuisons notre créativité, notre motivation et notre énergie.
  • Le travail et le temps libre sont aussi importants l’un que l’autre. La crise économique de nombreux pays nous fait craindre pour notre emploi et nous conduit à plus travailler. Cependant, il faut mettre des limites au temps que nous consacrons au travail. Plus nous travaillons, plus nous devons le compenser avec du temps libre les week-ends.

trace-dans-le-sable

  • Nous devons apprendre à déléguer des tâches, et à prioriser les activités. Surtout lorsque nous avons un rôle directif et que nous avons une équipe à notre charge. Sinon, nous avons un charge de travail bien trop difficile à réaliser sur le long terme. Il est également important de planifier son temps de repos, surtout si c’est hors de la maison.
  • Pour pouvoir mieux profiter du temps libre, mieux vaut ne pas emporter avec soi des dispositifs mobiles comme le téléphone portable et l’ordinateur, qui ruinent tout. Quand l’esprit se libère de la pression et de l’excès de travail, il peut créer librement. De plus, c’est lors de ces moments que les bonnes idées claires viennent et que nous sommes tranquilles pour résoudre n’importe quel problème.
A découvrir aussi