5 raisons pour lesquelles une psychothérapie peut échouer

24 mars 2018 dans Thérapies 0 Partagés
psychothérapie

Une psychothérapie peut échouer pour différentes raisons, mais cet échec reste toujours relatif. Le simple fait d’avoir initié le processus constitue déjà un pas en avant. La disposition même à s’améliorer et l’intérêt à le faire dénotent l’amour propre et la volonté d’être mieux.

Il n’est pas facile de prendre la décision d’exposer tout notre monde intérieur à une personne que nous ne connaissons pas. Nous savons qu’il s’agit d’un professionnel, mais cela ne supprime pas le fait que tous, ou la plupart d’entre nous, avons besoin d’un minimum de confiance ou d’affinité pour partager nos sentiments. Si nous cherchons un psychothérapeute, nous le faisons parce que nous sentons que nous avons besoin d’aide. Mais il se passe parfois juste « quelque chose » et nous ne parvenons pas à faire que ce processus soit une réussite.

Indépendamment de la raison pour laquelle la psychothérapie échoue, il convient toujours d’essayer nouvellement. Le monde de l’humain ne fonctionne jamais avec une perfection totale. La chose la plus importante, en tout état de cause, est notre décision d’être mieux. Et il est toujours bon de garder à l’esprit quelles sont les principales raisons pour lesquelles une psychothérapie échoue. Cela peut nous aider à l’éviter. Voici cinq d’entre elles.

« La grande découverte de ma génération est que les êtres humains peuvent changer leur vie en modifiant leurs attitudes mentales . »
Partager

Le protagoniste principal dans une thérapie psychologique est celui qui dans certaines approches est appelé « patient » et dans d’autres « analysant » ou « client ». Quel que soit le type d’école impliqué, en tout état de cause, la personne qui recoure à la psychothérapie doit avoir un engagement de base. Cet engagement est, avant tout, avec soi-même.

psychothérapie

Ceci se reflète à travers une présence assidue aux sessions et par le fait de réaliser tout son possible pour surmonter les problèmes. Vouloir, honnêtement, trouver les raisons et les moyens qui amènent à surmonter les difficultés. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas.

2. Trop attendre du psychothérapeute

Trop attendre du thérapeute constitue l’une des raisons les plus fréquentes pour lesquelles une psychothérapie échoue. Certaines personnes attendent de lui toutes les réponses à leurs difficultés. Il n’existe rien de plus faux que cela.

Le psychothérapeute n’est ni un magicien, ni un sage, ni un médium. Il ne s’agit pas non plus d’un guide à proprement parler. Son rôle est d’accompagner et d’encadrer le processus permettant à une personne de mieux se connaître. Il est formé pour aider ceux qui le consultent, l’objectif étant qu’il interprète de manière plus objective ou plus intelligente ce qui lui arrive. Au sens strict, il ne dispose du pouvoir de changer la vie de quiconque.

3. Les résistances sont très fortes

Il est habituel que nous ayons tendance à nous accrocher à nos problèmes ainsi qu’à nos manières erronées de les résoudre. Tous problème, aussi grave soit-il, offre des avantages secondaires. Par exemple, la victimisation contribue à justifier l’inaction ou l’absence de décision de changer de vie. C’est pourquoi il nous est toujours difficile d’abandonner nos problèmes.

Il s’agit de ce que nous appelons « résistance ». Il s’agit, dans la plupart des cas, d’une réalité inconsciente ou pré-consciente. Les résistances conduisent, par exemple, à abandonner les sessions lorsque nous atteignons les points cruciaux. La psychothérapie échoue souvent parce que ceux qui y recourent ne parviennent pas à surmonter cette résistance au changement.

psychothérapie

4. S’il existe de mauvaises motivations, la psychothérapie échoue

L’espace thérapeutique nous permet de revoir la façon dont nous pensons, ressentons ou agissons. L’objectif est d’identifier les facteurs qui génèrent le mal-être qui nous amène à consulter. Également, identifier d’autres façons d’aborder notre réalité personnelle afin de construire une vie plus complète et plus satisfaisante.

Cependant, les personnes ne présentent pas toujours de telles motivations lorsque elles recourent à la thérapie. Elles le font parfois parce qu’elles veulent résoudre un problème spécifique. Elles ne veulent pas explorer en elles-mêmes mais plutôt trouver la formule pour sortir d’une impasse. Elles veulent, par exemple, que leur conjoint change et consulte pour savoir comment y parvenir. Une psychothérapie échoue si elle est initiée sur la base d’une motivation de ce type.

5. Mauvaise relation avec le psychothérapeute

La relation établie en psychothérapie est de type professionnelle. Cela n’élimine toutefois pas le fait qu’il s’agit d’un lien entre deux êtres humains. En tant que tel, il n’existe aucune garantie qu’apparaisse ce que nous appelons « chimie » ou bien « feeling ». La psychothérapie échoue parfois à cause de ce facteur.

psychothérapie

Une bonne psychothérapie est un cadeau que toute personne devrait s’offrir au moins une fois. Il ne s’agit pas de quelque chose qui résoudra l’ensemble de nos problèmes ou garantira notre bonheur. Personne ne dispose de cette garantie. Il s’agit néanmoins d’un espace qui nous permet de repenser et de nous renouveler. Faire un nettoyage dans notre monde intérieur et mettre les choses en ordre. Même si elle échoue, elle laisse toujours une contribution.


A découvrir aussi