5 preuves de maturité dont l’amour a besoin

14, février 2017 dans Psychologie 356 Partagés

Dans le domaine de l’amour, comme dans tous les autres, nous grandissons. Nous prenons note de nos expériences personnelles et de celles des autres. En fait, si nous regardons en arrière, nous serons capables d’identifier différents aspects que nous avons changés dans notre façon d’aimer, indépendamment du fait que nous vivions actuellement une relation depuis un long ou un court moment, ou même que nous n’en ayons pas.

Dans cet article, nous allons vous parler de cinq aspects qui sont plutôt communs dans cet apprentissage. Il y a des adolescent-e-s qui ont déjà tout appris et, au contraire, il y a des personnes qui frisent les soixante ans et qui n’ont pas franchi ce cap. D’une manière ou d’une autre, la réflexion que nous vous proposons dans cet article parle de certaines erreurs dont certaines personnes en couple font l’expérience et qui se transforment à la longue en véritables saboteurs de leur relation.

sheldons_brain-2

La nécessité de contrôle est un poison pour l’amour

Une personne immature dans une relation ressent le besoin impérieux de contrôler l’autre. Elle pense que la personne avec qui elle partage une relation lui appartient d’une certaine façon et la surveille avec la même logique que lorsqu’on surveille une bicyclette qu’on a laissée dans la rue. Ce besoin de contrôle est lié au temps puisque cette personne essaye d’occuper tout le temps que l’autre personne a de libre : c’est une autre manière de contrôler.

La personne mûre sait que ce contrôle est une source d’anxiété qui n’est absolument pas productive. Si l’autre doit finir par s’en aller, iel le fera quand même, et s’iel doit rester, il faudra être sûr-e que c’est par amour et non pas par peur de franchir la barrière que l’autre surveille.


La personne mûre a besoin de son espace et comprend que l’autre a besoin de la même chose. En plus de le comprendre et d’en avoir besoin, elle est convaincue que son existence enrichira la relation.


La communication est l’oxygène de l’amour

Une personne immature n’a pas encore compris à quel point la communication est importante dans sa relation. C’est pour cela qu’elle n’y prête pas attention et exprime ses idées avec des mots au fur et à mesure qu’elles apparaissent dans sa tête. Le contraire peut également se produire ; au lieu de l’utiliser sans filtre, elle peut lui en mettre un si grand qu’aucun mot ne passe.

Au contraire, la personne mûre comprend que la communication nécessite de la patience et une grande dose d’intelligence. Elle sait, par exemple, que la proposition est bien meilleure que la critique ou que la négation a moins tendance à générer un conflit si elle est accompagnée d’un panel d’alternatives.


La communication nécessite de la patience et une grande dose d’intelligence


Pardon, vengeance et ressentiment

Les personnes immatures pardonnent mais n’oublient pas. Elles ont une liste de torts à portée de main au cas où une dispute aurait lieu et où elles auraient à sortir les griffes. D’autre part, cette liste de torts est normalement interminable puisqu’elles sont très sensibles au comportement de l’autre, de sorte que le plus petit heurt peut leur provoquer un douleur émotionnelle immense.

La personne qui a atteint la maturité sait résoudre les conflits. Elle comprend que les blessures ont besoin de temps mais que ce temps ne sert à rien si elle ne s’en sert pas pour essayer de résoudre le conflit. Elle ne fait aucune liste de torts puisqu’elle sait que cela ne mènera qu’à la douleur et à la destruction, aussi bien de sa propre personne que de son couple.

mujer-ante-el-tiempo

Le temps et la tendresse ne peuvent pas manquer en amour

Les personnes immatures offrent des cadeaux pour pouvoir en recevoir ensuite. D’autre part, elles sont rarement satisfaites par un détail. Elles ont en outre constamment besoin de l’attention de l’autre et nourrissent au fond d’elles l’espoir que ce dernier soit capable de lire dans leur esprit. Une chose qui est humainement impossible. Elles préfèrent un geste matériel à une étreinte, parce qu’elles mesurent la valeur de ces gestes à leur coût économique. Un câlin, pour elles, ne vaut pas grand-chose.

Les personnes mûres font des cadeaux pour voir le visage de l’autre. Pour elles, le meilleur moment est celui où elles remettent le cadeau qu’elles ont fait ou acheté, pour voir le visage de l’autre. Par ailleurs, elles montrent une joie immense devant n’importe quel geste venant de l’autre, parce qu’elles ne pensent qu’à ce qui est présent et non pas à ce qu’il peut manquer. Finalement, ce sont les gestes de tendresse qu’elles valorisent le plus parce qu’à travers eux, elles profitent de l’amour comme des enfants innocents.

L’intimité, en amour, est bien plus que du désir

La personne immature se sent juste attirée par le physique de l’autre. Elle pense que le sexe est la base et la fin de tout. Ainsi, si le couple ne fonctionne pas à ce niveau, elles considèrent que la crise est profonde, du moins beaucoup plus que si les conjoints avaient passé une semaine sans se parler plus de deux minutes d’affilée.

Les personnes mûres comprennent que le désir est une partie de plus de la relation et qu’il communique avec d’autres facettes. Cela veut dire que toutes se complètent et que toutes peuvent s’améliorer les unes les autres. Pour ces personnes, tout commence et tout finit dans l’intimité, là où habite le sexe mais aussi la confiance ou la vulnérabilité (comprise dans un sens positif).

Finalement, pour les personnes immatures, l’objectif avec leur conjoint est de ne pas souffrir, d’être bien. Pour les personnes mûres, l’objectif avec leur conjoint est de grandir et de profiter. Continuer à miser sur le projet commun qu’iels ont débuté ensemble de la manière dont nous l’avons décrit. Dans lequel de ces deux pôles se situe votre conjoint ?