Il est facile de vivre une belle relation de couple, si tant est que l’on sache comment faire

5 octobre 2016 dans Psychologie 0 Partagés

Une relation de couple se fonde sur l’amour, le respect, la confiance et la réciprocité. Jusque là, rien de surprenant. Mais alors, pourquoi nous coûte-t-il tant de maintenir une relation de couple stable ou encore d’être heureux ensemble ?

La réponse à cette question, c’est fondamentalement que l’on ne sait pas vivre ensemble. Autrefois, les couples duraient toute la vie, et même s’il est vrai que l’indépendance financière dont la femme jouit aujourd’hui a causé une augmentation du nombre de séparations et de divorces, à l’époque, la tolérance – dans le bon sens du terme, sans faire référence à aucun type de maltraitance – était plus importante.


En couple, vous devez garder un peu d’ego et accepter l’autre tel qu’il est, car c’est pour la personne qu’il est que vous l’avez choisi comme votre compagnon de vie.


Le problème, aujourd’hui, c’est que l’on est devenu si exigent qu’on essaie même de changer l’autre, son essence, sa façon d’être, et ce n’est pas une bonne chose.

Si vous n’aimez pas la personne avec qui vous êtes, le mieux, c’est de ne pas lui faire perdre plus de temps, de la quitter, et de prendre chacun un chemin différent plutôt que d’essayer d’interférer dans la vie de l’autre ou dans ses choix.

Tout d’abord, parce que vous aurez du mal à y arriver étant donné que les gens ne changent pas du jour au lendemain, et encore moins sous prétexte que leur compagnon/compagne en a envie ; puis également parce vous ne serez alors pas uni à une personne authentique et spontanée, mais à quelqu’un qui agit dans le but de vous plaire, ce qui peut entraîner une multitude de mensonges, de malentendus, etc. Ce n’est donc pas quelque chose qui fera que le couple fonctionnera mieux.

A quoi ressemble une relation malheureuse ?

Les relations malheureuses regroupent généralement une série de caractéristiques qui sont faciles à détecter :

Votre compagnon/compagne est exigeant.e

Comme c’est souvent le cas, l’exigence est la mère du mal-être émotionnel, et en amour, c’est tout aussi vrai. Au sein d’un couple qui ne fonctionne pas, il y a bien souvent un des deux membres qui manifeste une certaine exigence ; il/elle essaie de faire en sorte que l’autre agisse en fonction de ses propres critères, qui pour lui/elle sont les seuls valables. Or, la seule chose qu’un tel comportement engendre, ce sont des disputes visant à mener l’autre à se comporter différemment, ainsi que des querelles afin de voir qui a raison.


Finalement, le couple n’arrive à aucune conclusion cohérente, mais à l’épuisement de chacun des membres ainsi qu’à la colère.


pareja-dandose-la-espalda

Votre compagnon/compagne ne tolère rien, ou à l’inverse, trop de choses

Dans une relation, le manque de tolérance va avec l’exigence, puisqu’on n’est pas capable de passer sous silence ni d’accepter certaines erreurs – ou en tout cas, des choses que l’on considère comme des erreurs – dans le couple. Parfois, on préfère créer des guerres pour un rien plutôt que de tolérer, voire même d’apprécier les imperfections de la personne que l’on est censé aimer.


A l’autre extrême, il y a les compagnons/compagnes qui tolèrent trop de choses. Un tel comportement n’est pas non plus très judicieux, et encore moins quand l’autre nous fait clairement du mal.


C’est une chose que d’accepter que l’autre ne soit pas parfait et que parfois il n’agisse pas comme on le voudrait, et c’en est une autre que de tolérer les insultes, le manque de respect, ou les attitudes égoïstes et manipulatrices. Si vous tolérez tout cela, c’est alors vous qui serez confronté à un problème, puisque du fait de votre personnalité dépendante, vous vous direz que l’autre finira par changer, ou bien vous resterez par peur de la solitude ou de ne pas trouver une autre personne qui puisse vous aimer.

Votre compagnon/compagne vous fait des reproches sur votre humeur et vous mène à culpabiliser

Les membres d’un couple doivent comprendre que leur état émotionnel ne dépend que d’eux-mêmes. Personne d’autre que vous ne peut aussi bien vous contrôler.

C’est pourquoi faire culpabiliser l’autre pour la façon dont il se sent, c’est créer un conflit dans le couple sans fondement, puisque la seule personne qui puisse solutionner votre mal-être, c’est vous-même. 

mujer-echando-la-culpa-a-su-novio

Vous et votre compagnon/compagne ne formez pas une équipe

Les membres d’un couple malheureux ne sont pas amis. Ils ne portent pas le même regard sur leur présent et leur futur, ils sont indépendants dans des domaines où ils devraient fonctionner à deux,  et à l’inverse, dans d’autres domaines, ils sont exagérément dépendants.

Des propos tels que « aujourd’hui c’est toi qui fais le ménage, moi je l’ai déjà fait hier », ou « c’est à toi de payer cette fois » montrent que les membres du couple ne sont pas unis, et que finalement, au fil du temps, ils ne font que s’éloigner davantage.


Etre une équipe, cela implique un « tape m’en cinq » mental, un « je suis là si tu as besoin de moi ».


Etre une équipe, c’est lutter ensemble contre les adversités, et croquer la vie à pleines dents. Se ressembler et avoir des intérêts communs est également quelque chose d’essentiel, puisque c’est ce qui pousse deux personnes à passer du temps ensemble.

Vous et votre compagnon/compagne vous disputez sans pour autant trouver de solutions à vos problèmes

Les couples malheureux se disputent toujours pour savoir qui a raison ; c’est à celui qui parviendra à crier plus fort que l’autre. Evidemment, un tel comportement n’est pas constructif. La meilleure des choses à faire, c’est de jouer cartes sur table et de voir ensemble de quelle façon régler le problème, ainsi que ce que cette solution peut apporter à chacun des membres du couple.

pareja-discutiendo-de-pie

Se disputer, s’énerver ou manquer de respect ne réglera pas le problème, mais en créera un nouveau, qui malheureusement finit par être pire que le premier.

A découvrir aussi