Comment comprendre un adolescent ?

14 juillet 2016 dans Psychologie 4 Partagés

“Tu ne dois pas souffrir pour être poète. L’adolescence, c’est déjà assez douloureux comme cela”.

C’est de cette façon dramatique que le poète John Ciardi parle de l’adolescence. Même s’il est évident qu’un adolescent peut se sentir profondément incompris, cette phase de croissance de l’enfant ne doit pas être tragique pour autant.

De fait, les études réalisées dans d’autres cultures montrent que les conflits qui se produisent à l’adolescence sont le produit d’un ensemble de facteurs culturels. 

Le psychologue et pédagogue G. Stanley Hall estimait que “l’adolescence est une nouvelle naissance car avec elle, naissent des traits humains plus complets et plus élevés”.

Une assertion assez radicale, car c’est une étape de l’enfance qui s’ouvre sur un monde inconnu, comme si tout était nouveau.

Aussi bien dans la rue que dans les cercles d’intellectuels reconnus, on comprend l’adolescence comme une période de temps où la personne souffre de nombreux changements, dont certains radicaux, en plus d’être soumise à de grandes pressions de la part de ses semblables ou de sa famille.

Alors, au moins dans notre culture, la question est simple : que pouvons-nous faire pour les aider à ce moment ?

Qu’est-ce qui est en notre pouvoir pour que les adolescents intègrent ces changements d’une manière qui soit la moins traumatisante possible?

Comprendre un adolescent

Comprendre un adolescent n’est pas tâche facile, car cela demande un grand exercice et un effort de la part des adultes, qui observent comment ce jeune autrefois compréhensible et proche devient maintenant bourru et distant.

Cependant, il existe une série de clés qui peuvent aider les parents à comprendre les véritables besoins de l’adolescent et les changements brusques qui surviennent dans sa psyché.

L’empathie

L’empathie est nécessaire dans toutes les facettes de la vie, mais tout particulièrement lorsqu’on parle à un adolescent.

La capacité à se mettre à la place de l’autre personne et de comprendre ses sentiments et ses processus mentaux est basique.

Nous avons tous été des adolescents. Puisque chacun d’entre nous sommes passés par cette phase, il est important de se connecter avec ce moi antérieur et d’analyser quels étaient nos sentiments, nos pensées, notre nostalgie et nos poids.

Mais attention ! Le passé peut nous aider mais si nous voulons les comprendre, nous devons voir la situation depuis les circonstances actuelles, et non pas de celles du passé.

Mere-parlant-a-sa-fille-adolescente

Ne pensons pas, par exemple, que puisque nous n’avons pas eu de téléphone portable durant notre adolescence, notre enfant ne doit pas en avoir non plus.

Nous ne pouvons pas faire cela, car les normes de la société, pendant notre adolescence et celle de notre enfant, ne sont pas les mêmes.

Donc, pour comprendre l’adolescent actuel, nous devons faire un effort qui va au-delà des souvenirs.

Le besoin d’ajustement social

Un adolescent commence à vivre une étape de sa vie qui a besoin d’une plus grande indépendance.

La manière dont il est habillé ou la façon dont il se situe dans son monde social est d’une importance vitale pour lui.

Nier ou négliger cette importance est une grosse erreur qu’un adulte ne doit pas commettre, car le cerveau du jeune et sa propre expérience de vie ne sont pas arrivés au point de comprendre que ce n’est pas si important.

Adolescents-en-groupe

Vous devez comprendre qu’un problème qui, pour vous, est insignifiant, est d’une importance capitale pour eux.

Agissez en conséquences, utilisez l’empathie et reconnaissez leur souffrance, et leur besoin d’indépendance et de résolution de problèmes selon leur capacité.

Donnez-leur l’importance qu’ils y accordent, ou ils s’éloigneront de vous.

“À quatorze ans, tu n’as pas besoin de maladie ou de mort pour la tragédie”
-Jessamyn West-

La révolte

Beaucoup de personnes pensent que la période d’adolescence est synonyme de la révolte. Mais ce n’est pas vrai.

Les adolescents arrivent seulement à une phase où ils ont besoin d’indépendance, de nouveaux horizons et un certain éloignement de leurs progéniteurs pour trouver leur propre chemin.

Si on ne leur accorde pas, il se soulèvent contre eux.

Il ne faut pas oublier que le jeune commence à penser de manière rationnelle et abstraite.

Son corps change et avec lui son cerveau et sa manière de voir le monde. Ils ont besoin de s’affirmer, de sortir du confort du contrôle paternel et de trouver leur code éthique propre.

Il faut comprendre que c’est une mauvaise période pour essayer d’imposer des choses à la personne.

Il est normal qu’il s’énerve, qu’il parle de ses points de vue, qu’il se trompe ou non, et qu’il s’inscrive à l’opposé de vous.

Si vous n’acceptez pas cela comme quelque chose de naturel et de logique, et que vous ne dialoguez pas, vous ne pourrez jamais comprendre les enfants de cet âge.

Fille-ado-depression-assise-sur-le-sol-1

Je veux comprendre un adolescent

Si vous voulez comprendre un adolescent, vous êtes face à une tâche ardue !

Il est conseillé de beaucoup dialoguer, de lui laisser son espace privé, de comprendre que ce n’est plus votre “bébé” ni la “prunelle de vos yeux”, d’être réaliste dans vos objectifs, de lui donner de nombreuses informations sur de possibles problèmes comme le manque de sommeil, les changements drastiques dans le modèle éducatif et dans le changement radical d’amis.

“L’adolescence est la conjugaison de l’enfance et de l’âge adulte”
-Louise J. Kaplan-

Comprendre un adolescent est complexe si on arrive trop tard.

Mais avec l’information adaptée et l’attitude empathique et compréhensive, cela ne doit pas être une tâche trop difficile ou pleine de frustration.

Il ne faut pas oublier de se mettre à la place de cet enfant que nous avons éduqué, et qui vit une période difficile.

A découvrir aussi