3 manières simples de pratiquer le Mindfulness au quotidien

31 août 2017 dans Psychologie 0 Partagés

Débuter la pratique du Mindfulness, c’est franchir une étape vers une meilleure qualité de vie. Ce n’est pas toujours facile d’y parvenir car nous devons adapter cette philosophie de racines ancestrales à ces temps modernes. Pour y arriver, nous disposons de multiples chemins et stratégies : nous devons seulement faire en sorte qu’elle s’adapte à nos besoins, à notre quotidien.

Admettons-le : la plupart d’entre nous se sent attirée par le Mindfulness et pas uniquement car il est à la mode, pas uniquement car on nous a parlé de ses pratiques, ni car on trouve ce mot dans beaucoup de livres, dans beaucoup de revues ou beaucoup d’articles d’auto-aide. Il nous intéresse et nous séduit car il nous invite à concevoir notre esprit comme un miroir à partir duquel on apprécie le monde de manière plus large, plus proche et vécu dans le moment présent. C’est quelque chose de stimulant et avant tout, utile.

« Les sentiments vont et viennent comme les nuages dans un ciel venteux. La respiration consciente est mon point d’ancrage. »

Thich Nhat Hanh-

Cependant, notre quotidien nous entraîne avec ses obligations, avec ses horaires rigides et notre regard toujours occupé. Nous ne pouvons pas obtenir plus d’heures chaque jour pour aller dans un centre d’apprentissage, nous ne pouvons pas nous dégager de temps et c’est pour cela que nous nous disons à nous-même que la méditation, en fait, ne nous convient pas.

C’est une erreur. Le Mindfulness est aujourd’hui plus que jamais proche de nous et des manières les plus diverses. Il y a des gens qui commencent chez eux, en suivant les orientations d’un livre ou même d’un cours en ligne. Et même, il y a des gens qui ne conçoivent pas de rester immobiles, qui ne parviennent pas à s’intégrer dans une dynamique de cours avec d’autres gens. Pour cela, ils peuvent méditer en faisant du sport, pendant qu’ils marchent par exemple.

Comme nous le voyons, le Mindfulness est toujours là, à la portée de notre esprit…

Le Mindfulness aux temps modernes, les temps du mouvement

Les époques changent mais les racines de notre philosophie, de notre spiritualité et de cet héritage exceptionnel apporté par le Mindfulness ne font pas que perdurer ; ils sont plus nécessaires que jamais. À présent, vu la complexité actuelle de notre train de vie… Comment et de quelle manière peut-on apprendre à développer la pleine conscience ? Comment apprendre à méditer, à respirer et à prendre contact avec le « ici et maintenant » ?

  • Rohan Gunatillaje est un créateur qui est en train de révolutionner le champ de le Mindfulness avec un aspect très concret : il conçoit la méditation de manière dynamique et active, grâce aux nouvelles technologies et même via le sport.
  • Cet auteur nous explique comment nous avons changé. Nos besoins sont maintenant plus intenses, nos mondes, chaotiques mais nos moyens d’apprentissage, plus larges : internet et les nouvelles technologies nous rapprochent plus que jamais du champ de la croissance personnelle et nous initient même au monde de la méditation.
  • Rohan Gunatillake appelle cela « la méditation urbaine ». Car, même si cela va vous surprendre, le milieu urbain et notre culture professionnelle et numérique est ce qui définit aujourd’hui beaucoup d’entre nous. À quoi bon faire une retraite dans la nature pendant 10 jours pour apprendre à méditer ? Si ce n’est pas possible, nous avons notre propre maison, notre travail et ces merveilleuses technologies capables de nous apprendre à nous connecter bien plus à notre réalité…

« Si vous voulez maîtriser l’anxiété de la vie, vivez le moment, vivez dans la respiration. »

-Amit Ray-

Dans ce monde dynamique, nous faisons tou-te-s partie du mouvement. Cependant, ne nous trompons pas : le Mindfulness est aussi une pratique en mouvement. Nous devenons de magnifiques récepteur-trice-s du moment présent, de chacune de ses merveilleuses nuances, de ses oscillations, de ses changements, de ses odeurs, de ses goûts, de ses sensations…

Daniel Goleman l’a dit en son temps. L’attention est un muscle que nous devons travailler au quotidien pour être plus réceptif-ve à ce que nous enveloppe ainsi qu’à ce qui arrive dans notre intérieur. Mais… comment y arriver si nous en avons à peine le temps ? Peut-on apprendre à méditer une fois par semaine en allant dans un cours de 18 à 19 personnes ?

Il y a des gens qui y parviendront facilement mais beaucoup vont dans ces cours par curiosité et abandonnent en quelques jours car cela ne fonctionne pas, car ils n’arrivent pas à contrôler leur esprit erratique et à atteindre ce point d’équilibre parfait avec soi-même, là où tout le reste est relégué au second plan.

Si cette pratique d’origine bouddhiste de plus 2500 ans est arrivée en Occident, ce n’est pas par hasard. C’est parce que des scientifiques tels que le docteur Kabat-Zin, entre autres, savent et comprennent que notre société exigeante est construite sur la précipitation, et que nous avons donc besoin de l’aide et des bienfaits du Mindfulness. Pour débuter cette pratique, nous avons plusieurs options, manières et chemins.

« La vie est une danse. La Mindfulness, c’est le fait d’être témoin de cette danse. »

-Amit Ray-

La Mindfulness au travail

Des entreprises telles que Apple, Google, Nike ou eBay appliquent déjà le Mindfulness dans le quotidien. Il est clair, cependant, que pour que cette technique soit efficace, nous aurions sans doute besoin d’un environnement et d’une politique professionnelle qui facilite son intégration. Mais en réalité, ce n’est pas si compliqué à mettre en œuvre. En voici les règles :

  • Arrivez au travail sans hâte (peut-être que vous n’y arriverez pas la première semaine, mais petit à petit cela viendra).
  • Consacrez 5 minutes pour vous situer, pour structurer votre journée, pour prendre conscience de ce que vous allez faire, pour savoir comment vous vous sentez.
  • Respirez profondément et prenez conscience du moment présent, de votre corps, de vos postures et des possibles tensions.
  • Prenez un repos de 5 minutes toutes les 40 minutes pour méditer, pour respirer, pour vous connecter à nouveau avec votre propre être.

Méditer en marchant

L’idéal est que chaque jour, vous vous offriez une « demi-heure » de promenade, une demi-heure de marche à pas rapides et avec des vêtements confortables. Nous entraînez ainsi votre corps, mais également votre esprit aux bases du Mindfulness. Voici les règles à suivre :

  • Commencez par marcher à pas normaux. Petit à petit, vous devez trouver le rythme qui soit le plus relaxant, le plus cathartique et le plus libérateur pour vous. Il y a celleux qui marchent lentement et celleux qui marchent vite.
  • Il est temps de concentrer votre attention sur un aspect. Visualisez votre esprit comme si c’était une lanterne qui oriente sa lumière sur un aspect concret et ensuite sur un autre : d’abord votre respiration, puis la sensation de vos pieds quand ils touchent le sol, plus tard le vent qui caresse votre peau… Focalisez votre attention sur ces aspects de manière cyclique, d’abord un aspect, puis un autre.
  • Petit à petit, vous vous rendrez compte que vous n’avez plus besoin de concentrer votre attention sur chacun de ces aspects de votre corps. Au bout de quelques jours, le foyer de votre lanterne sera si large que vous percevrez tout d’une autre manière.

Le Mindulness à la maison

Si vous êtes de ces personnes qui ne se sentent pas à l’aise dans une salle de cours ou avec les règles d’un-e professeur-e, ou même que vous manquez de temps pour vous rendre quelque part, n’oubliez pas que vous avez la possibilité de le faire avec des livres et des cours en ligne. Grâce à cela, vous pouvez apprendre les bases du Mindfulness chez vous.

Suivez ces conseils :

  • Choisissez un espace, un lieu et un moment de journée qui s’ajustent le plus à vos besoins pour pratiquer la méditation. Souvenez-vous que vous devez vous engager avec fermeté et volonté, car cela doit être un travail continu.
  • Commencez avec 10 ou 15 minutes. Petit à petit, à mesure que vous acquérez de l’aisance, vous pouvez y consacrer plus de temps.
  • Choisissez la technique qui s’ajuste le plus à vos besoins.
  • Soyez patient-e et n’attendez pas de résultats immédiats. Le Mindfulness demande du temps et des compromis.

Les temps changent et malgré nos vies dynamiques et exigeantes, nous aurons toujours à notre disposition cette pratique intéressante et bienfaisante. Nous n’avons qu’à trouver le chemin qui s’ajuste le mieux à nous, le plus confortable et le plus proche. Élargissons nos expériences et sautons le pas vers le Mindfulness !

Lisez aussi : La méditation mindfulness, le coeur de la méditation bouddhiste

A découvrir aussi