Comment vivre avec une personne anxieuse ?

22 septembre 2015 dans Psychologie 97 Partagés
“L’anxiété, c’est quand l’esprit va plus vite que la vie”
Partager
(Claudio María Domínguez)
Partager

L’anxiété est un problème difficile, non seulement pour la personne qui en souffre, mais également pour celles qui l’entourent.

On ne peut pas toujours classer une personne anxieuse comme si elle avait une maladie, mais il est important de savoir comment cohabiter avec elle. 

Cela peut être quelque chose d’épuisant, qui demande trop d’énergie et nous ne sommes pas tous disposés à passer notre vie avec quelqu’un d’exigeant, qui s’énerve ou qui se frustre facilement, qui parle mal quand les choses ne se passent pas comme il aimerait, et qui peut nous faire culpabiliser de tout.

Les personnes anxieuses ont tendance à être très impulsives, à parler sans réfléchir, à ne pas planifier les choses et à avoir des problèmes dans leurs relations intimes (de couple, d’amitié et de famille).

papillons

Si vous habitez avec quelqu’un dont l’anxiété dépasse les limites normales, ne faites pas l’erreur de partir et de le laisser seul avec son problème.

Si cette personne est importante pour vous, vous pourrez rester à ses côtés, en utilisant certaines des idées que nous allons vous donner dans cet article.

Cela ne signifie pas que vous devez dire oui à toutes ses requêtes, mais peut-être que vous devez comprendre qu’une personne anxieuse a un déséquilibre et que la plupart de ses réactions ne sont pas rationnelles. Le fait de vous mettre à sa place va vous aider à la calmer.

Comment améliorer la cohabitation avec une personne anxieuse ?

Comme dans chaque relation, la clé se trouve dans le sens de la compréhension. Prêtez attention à ces conseils qui peuvent vous aider à cohabiter avec cette personne anxieuse :

Tenez compte du fait que derrière l’anxiété, il y a quelque chose de caché.

Votre conjoint, votre ami ou votre enfant a sûrement plein de bonnes choses dans sa personnalité qui peuvent contrecarrer les mauvais effets de l’anxiété.

Nous avons tous des moments dans notre vie où nous nous sentons plus nerveux,et d’autres où nous sommes plus tranquilles et amoureux.

Alors, il est important que vous regardiez derrière l’anxiété ce qui peut être valorisé et que vous mettiez en avant les qualités positives de la personne.

Cherchez la tranquillité en permanence

Quand nous sommes anxieux, notre cerveau est incapable de se reposer ou de se déconnecter. Nous sommes dans l’attente de ce qu’il se passe dans l’entourage, et nous ne pouvons pas rester tranquilles.

Cet état est très accablant. Si en plus de ça, on vit dans une ambiance hostile ou “cassante”, les choses ne s’améliorent pas. Que pensez-vous d’inviter votre conjoint ou votre ami à la campagne ou à la plage ce week-end ?

anxiete2-420x191

Faites qu’il se sente compris

Il ne suffit pas de lui dire “je te comprends”. Il est important de l’accompagner d’une manière plus active. Cela veut dire que quand il traverse un épisode d’anxiété, il faut l’aider à penser de manière plus rationnelle.

Ensemble, il est possible de tirer de meilleures conclusions et de résoudre de nombreux problèmes, et l’anxiété disparaîtra !

Ne lui mettez pas la pression

Il a assez à faire avec ses propres exigences. Si en plus de se sentir accablé par la situation, par sa nervosité et son anxiété, la personne avec qui il vit lui rajoute des responsabilités ou exige qu’il se calme, les choses ne fonctionneront pas.

Ne lui dites pas en permanence “oublie”, “détend-toi” ou “dors” car plus vous lui donnerez des ordres, pire il se sentira.

Célébrez les petits changements

Si vous appréciez que l’autre se force à réduire ses niveaux d’anxiété et que les résultats sont là, félicitez-le. Dites-lui qu’il s’en sort bien, faites qu’il se sente soutenu et reconnu pour ses efforts.

Soyez patient, surtout quand les améliorations sont infimes et lentes. N’oubliez pas que tout changement est bon et bienvenu, aussi minime soit-il.

Parlez du sujet avec la personne impliquée 

Il n’y a rien de plus libérateur pour quelqu’un d’anxieux que de parler de ses émotions. Peut-être que le simple fait d’avoir une conversation sur le sujet, permettra à l’anxiété de céder et de diminuer.

S’il vous demande de parler, ne lui refusez pas, car cela peut être l’oasis dont il a besoin en plein désert.

Vous pouvez aussi lui demander parfois s’il souhaite discuter afin de renforcer votre relation. S’il préfère le faire à un autre moment, laissez-le décider. N’oubliez pas que l’écoute active peut être excellente dans de nombreux cas. 

A découvrir aussi