Thérapie familiale centrée sur les émotions (TFCE) : objectifs et caractéristiques

Votre famille est-elle résiliente ou a-t-elle un schéma plutôt rigide face au changement ? La manière dont les difficultés, les besoins de chacun et les changements sont abordés marqueront le bien-être et la force familiale ou bien le dysfonctionnement et l'angoisse.
Thérapie familiale centrée sur les émotions (TFCE) : objectifs et caractéristiques
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par Psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 04 novembre, 2022

Avez-vous atteint un point où vous ne savez plus comment parler à vos enfants ? Vous avez depuis un certain temps une relation compliquée avec vos parents ? Les systèmes familiaux sont souvent aussi complexes que chaotiques, devenant l’une des sources de stress les plus courantes. En fait, il y a ceux qui craignent que certains liens, en raison de leur conflit et de leur tension, puissent quasiment disparaître.

Pourtant, il existe des approches thérapeutiques visant à éviter la même chose : l’angoisse, les disputes et ces cycles d’interactions négatives qui rongent et anéantissent l’affection. La thérapie familiale centrée sur les émotions (TFCE) cherche à réparer ces frictions et ces liens problématiques en travaillant sur les sentiments, l’empathie et les styles d’attachement.

Modifier les relations d’un système familial en crise nécessite de naviguer, avant tout, autour de plus d’un blocage affectif. Il y a des ressentiments, des besoins non satisfaits, de la colère, de la solitude et des désaccords qui mènent à la colère et la désaffection. Le travail du thérapeute nécessite d’atteindre ces noyaux douloureux et de fournir des stratégies pour retrouver la sécurité, l’harmonie et l’appartenance.

Toute famille aux prises avec des problèmes avec leurs enfants adolescents en ce moment, par exemple, peut bénéficier de ce type de thérapie.

Les thérapeutes spécialisés dans la thérapie familiale centrée sur les émotions utilisent la théorie de l’attachement comme une carte pour détecter les schémas dérégulés qui causent des problèmes.
Figures découpées de la famille représentant la thérapie centrée sur les émotions (ECFT)
La thérapie familiale centrée sur les émotions examine les problèmes parents-enfants à travers le prisme de l’attachement.

Thérapie familiale centrée sur les émotions (TFCE) : qu’est-ce que c’est ?

La thérapie familiale centrée sur les émotions intègre deux approches thérapeutiques : humaniste et systémique. Ce cadre théorique permet de mieux comprendre comment une famille construit son expérience et, d’autre part, d’analyser ses modes d’interaction. Il faut penser que dans ce type de dynamique entre parents et enfants interviennent de multiples facteurs susceptibles de créer des équilibres mais aussi des dysfonctionnements.

Cela signifie, par exemple, que si les parents demandent de l’aide pour le comportement difficile d’un enfant, le psychologue ne se concentre pas exclusivement sur ce jeune en difficulté. Pour comprendre tout conflit familial, la perspective doit être globale et non réduite. Ce n’est qu’ainsi qu’il est possible d’analyser toutes les interactions dans ce noyau de personnes qui composent ledit microsystème social, souvent chargé de problèmes que les parents eux-mêmes ne voient pas.

Le but de cette approche thérapeutique est d’aider les enfants à se connecter avec leurs parents et vice versa. Pour cela, les cycles négatifs d’interaction doivent être amortis et des liens soutenus par la sécurité, la protection, l’appréciation et la reconnaissance mutuelle de ses membres doivent être créés. 

Comprenons maintenant ces piliers de base qui soutiennent cette thérapie.

Lorsque les enfants ne font pas confiance à la disponibilité émotionnelle de leurs parents, de nombreux problèmes familiaux apparaissent.

Détecter, comprendre et retraiter les émotions sous-jacentes

Une tâche essentielle doit être accomplie par le psychologue spécialisé en thérapie familiale centrée sur les émotions. Les membres de cette structure familiale doivent entrer en contact avec leurs sensations internes, avec leurs sentiments et leurs besoins. Il est très fréquent de traîner en silence des frustrations, des angoisses, des ressentiments, des peurs, des désirs, de la tristesse…

Parents et enfants doivent apprendre à verbaliser leurs émotions. Ce n’est que lorsque nous amenons les gens à accéder à ces états primaires, à les comprendre et à les traiter que l’angoisse s’atténue. Et pas seulement ça. Il est aussi décisif de favoriser l’empathie entre les membres de ce système familial en crise. Comprendre et s’accorder à la réalité de l’autre facilite la compréhension, le dialogue et la proximité.

Découvrir le style d’attachement qui domine cette structure familiale

L’un des objectifs de la thérapie familiale centrée sur les émotions est d’obtenir des informations sur la qualité de l’attachement entre parents et enfants. Lorsqu’un enfant perçoit une réponse déformée dans ses besoins d’affection et de validation, des problèmes apparaissent. Le manque d’attachement sain alimente une mauvaise communication, des sentiments de colère de la part des enfants, un manque d’empathie de la part des parents, etc.

Dans une famille, il y a beaucoup de réalités sous les mots qui ne se communiquent pas.

Quelles compétences peuvent être acquises avec la thérapie familiale centrée sur les émotions (EFFT) ?

Des recherches de la City University de New York indiquent que ce type de thérapie est idéal pour les familles avec des adolescents. Il existe également un grand soutien empirique au niveau de son efficacité dans le traitement des troubles de l’enfance jusqu’aux périodes de grand stress et de turbulences familiales.

Si nous nous demandons maintenant quelles compétences nous pouvons apprendre des thérapeutes dans ce type de thérapie, force est de constater qu’elles sont multiples :

  • Nous apprendrons à communiquer avec nos enfants ou nos parents. Beaucoup d’entre nous peuvent être habiles à dialoguer et à conclure des accords avec des amis ou des collègues. Cependant, au sein d’une famille, tout change. Et cela change parce qu’il y a des sentiments confus et des schémas de réaction négatifs qui sont devenus chroniques avec le temps.
  • En tant que membres d’un système familial, nous cesserons de culpabiliser pour commencer à chercher des solutions.
  • Nous deviendrons plus compétents en gestion émotionnelle pour diluer les conflits et construire des ponts de compréhension.
  • Nous créerons des modèles d’interaction plus positifs.
  • Par ailleurs, nous parviendrons à nous sentir plus connectés, compris et en sécurité. Nous découvrirons comment exprimer des besoins, comment arrêter de s’accuser les uns les autres pour créer des scénarios plus nourrissants dans l’empathie et l’affection.
Homme en thérapie centrée sur les émotions (ECFT)
La thérapie centrée sur les émotions parvient à améliorer la communication émotionnelle entre ses membres.

Les trois étapes de la thérapie familiale centrée sur les émotions

La thérapie familiale centrée sur les émotions est une stratégie psychologique efficace et à courte durée. Généralement, on obtient des résultats positifs avec une moyenne de 4 à 12 séances d’une ou deux heures par semaine. Il est vrai que chaque famille a ses particularités, mais il est courant d’obtenir de bons résultats à travers trois phases bien précises :

1. Diminution de la détresse familiale

  • Le psychologue identifiera les schémas d’interaction négatifs qui dominent cette famille.
  • Vous obtiendrez des informations sur le type d’attachement dominant entre lesdits membres.
  • Les émotions qui causent ces interactions problématiques seront identifiées.
  • Des stratégies seront données à la famille pour débloquer ces émotions non gérées et initier des interactions plus positives.

2. Restructuration de la relation familiale

  • Aidez chaque membre à découvrir ses besoins et à les exposer à ses parents ou à ses enfants.
  • Promouvoir un style d’attachement sain parmi les membres de cette cellule familiale.
  • Restructurer la relation familiale, transmettre des stratégies pour favoriser le soutien, la compréhension, l’attention aux besoins de chacun…

3. Consolidation

Une fois que la relation familiale s’améliorera, de nouveaux problèmes ou défis à résoudre pourront survenir. Cependant, ces petites crises seront déjà abordées à partir d’une position plus sûre. Les parents et les enfants auront appris à exposer et à parler de leurs émotions et de leurs besoins : il ne restera donc plus qu’à consolider un peu plus les schémas positifs.

Pour conclure, de nombreuses familles risquent de s’éloigner. Il y a des parents qui abandonnent leurs enfants et des enfants qui se coupent de leurs parents. Ce sont des réalités aussi banales que tristes. Il est intéressant de savoir qu’il existe des stratégies très valables et enrichissantes pour éviter que cela ne se produise.

La thérapie centrée sur les émotions, plutôt que d’examiner les problèmes, permet aux membres de la famille d’être en mesure de résoudre ces défis. C’est une démarche qui valide, accompagne et permet de s’épanouir sous de nombreux aspects.

Cela pourrait vous intéresser ...
Salvador Minuchin, biographie du créateur de la thérapie familiale structurale
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Salvador Minuchin, biographie du créateur de la thérapie familiale structurale

Salvador Minuchin est une référence dans le modèle structural de la thérapie familiale. Ce psychiatre et pédiatre argentin est connu pour son dévou...



    • Furrow, J. L., & Palmer, G. (2019). Emotionally Focused Family Therapy (pp. 879-884). Springer International Publishing.
    • Johnson SM, Bradley B, Furrow J, et al. Becoming an Emotionally Focused Couple Therapist; the Workbook. New York: Brunner-Routledge; 2005
    • Palmer, G., & Efron, D. (2007). Emotionally focused family therapy: Developing the model. Journal of Systemic Therapies, 26(4), 17-24.
    • Stavrianopoulos, K., Faller, G., & Furrow, J. L. (2014). Emotionally focused family therapy: Facilitating change within a family system. Journal of Couple & Relationship Therapy, 13(1), 25-43.