L'importance des parents dans le développement de l'estime de soi

Apprendre aux enfants à se valoriser et à s'aimer est fondamental pour le développement de l'estime de soi. Comment y parvenir ?
L'importance des parents dans le développement de l'estime de soi

Dernière mise à jour : 12 novembre, 2021

L’estime de soi est l’un des piliers fondamentaux de l’intelligence émotionnelle. Une bonne estime de soi implique de s’aimer de façon saine et permet d’établir des relations sociales satisfaisantes.

Par ailleurs, une mauvaise estime de soi peut affecter non seulement la sphère émotionnelle et personnelle, mais également sur le plan social et scolaire. Mais comment, en tant que parents, pouvons-nous contribuer au développement de l’estime de soi de nos enfants ?

Qu’est-ce que l’estime de soi ?

L’estime de soi est l’évaluation que nous avons de nous-même. Autrement dit, une auto-évaluation ou un jugement personnel de notre propre valeur. Elle est le résultat de la relation entre le caractère de l’enfant et l’environnement dans lequel il se développe.

Cette interaction se construit jour après jour par la confiance et l’acceptation. En effet, dès la naissance, les enfants recherchent la sécurité et l’amour auprès des personnes avec lesquelles ils interagissent le plus fréquemment. C’est là qu’entre en jeu l’importance du rôle des parents.

Le développement de l’estime de soi se construit jour après jour. A cet égard, la confiance et l’acceptation sont les clés de la construction d’une estime de soi positive.

Une jeune fille qui saute dans l'herbe.

Tout d’abord, pendant la grossesse, l’enfant passe neuf mois à vivre 24h/24h dans le ventre de sa mère. De nombreuses recherches confirment que le lien entre une mère et son enfant se forme déjà pendant la gestationPar la suite, lorsque l’enfant naît, il a besoin de sa mère pour se nourrir et satisfaire ses soins et ses besoins. Elle est donc à nouveau la personne avec qui il passe le plus de temps. Même si évidemment, le père est également présent.

L’impact émotionnel de la relation avec les figures d’attachement sur le développement de l’estime de soi est d’une importance vitale.

Phénomène de la prophétie autoréalisatrice

L’effet Pygmalion ou la prophétie autoréalisatrice explique comment les attentes des parents à l’égard de leurs enfants peuvent devenir une réalité.

Il existe deux types d’effet Pygmalion: positif et négatif. L’effet négatif soutient que si nous répétons constamment à l’enfant qu’il est mauvais, qu’il se conduit mal ou qu’il est paresseux, il finira par avoir un mauvais comportement, de mauvaises notes et une faible estime de soi. Inconsciemment, il va se comporter selon ce que les adultes attendent de lui.

En revanche, l’effet positif est tout le contraire. Si nous répétons à l’enfant qu’il est intelligent, gentil et généreux, par exemple, il se sentira plus confiant et aura une meilleure image de lui. De même, il agira en conséquence. Nous devons donc apprendre à utiliser la prophétie autoréalisatrice en faveur de nos enfants.

Comment favoriser une estime de soi positive chez les enfants ?

  • Censurer l’erreur, et non la personne. Lors d’une mauvaise conduite, il est important de la corriger, mais sans émettre de jugements de valeur sur l’enfant.
  • Valoriser l’effort et oublier le résultat. Même si une activité n’a pas été menée à bien, il est essentiel de valoriser l’effort que l’enfant a fourni. De cette façon, vous lui apprenez à se surpasser.
  • Corriger les croyances limitantes. Par exemple, les commentaires désobligeants des autres enfants sont très courants. Ces adjectifs peuvent finir par être intériorisés et baisser l’estime de soi de l’enfant. Comme leur pensée rationnelle n’est pas entièrement développée, il est fondamental de les aider à se regarder avec objectivité afin qu’ils puissent créer une image d’eux-mêmes réaliste et positive.
  • Les encourager à prendre certains risques. La surprotection est l’une des plus grandes sources de faible estime de soi. Dès leur plus jeune âge, nous devons encourager les enfants à relever certains défis, même s’ils comportent un petit risque.
  • Ne pas résoudre les problèmes à leur place. Leur permettre de résoudre leurs propres conflits avec leurs amis ou leurs frères et soeurs. Favoriser la communication, proposer des solutions possibles et rester “proche”, mais sans intervenir activement.
Deux parents qui font un câlin à leur fille.

Enfin, il y a une partie de l’estime de soi qui est caractérielle (génétique). Mais une autre partie dépend également de nous. Aider notre enfant à jouir d’une bonne estime de soi est un cadeau pour la vie entière. Nous ne devons pas l’oublier.

Cela pourrait vous intéresser ...
Améliorez votre estime de soi avec le Mindfulness
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Améliorez votre estime de soi avec le Mindfulness

Définir l'estime de soi n'est pas une tâche facile. Nous pourrions dire qu’il s’agit de la partie émotionnelle qui découle du concept de soi.