Thérapie de l'espoir pour les moments sombres : en quoi consiste-t-elle ?

Nous avons tous besoin de nous raccrocher à quelque chose lorsque les vagues de la vie nous frappent et nous emportent. Il existe des modèles thérapeutiques basés sur l'espoir qui cherchent à nous donner des outils pour traverser ces moments difficiles. Passons en revue leurs clés.
Thérapie de l'espoir pour les moments sombres : en quoi consiste-t-elle ?
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par Psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 09 avril, 2023

Le psychiatre et neurologue Viktor Frankl a déclaré que la vie, en fin de compte, n’est rien de plus que de prendre la responsabilité de trouver les bonnes réponses à chaque problème qui se présente à nous. C’est vrai mais, comme nous le savons bien, il n’est pas facile de déterminer quelles seraient les meilleures stratégies face aux défis que nous offre le destin.

C’est là que la thérapie psychologique entre souvent en jeu. Les différents modèles psychothérapeutiques ont pour but de guider la personne afin que, par elle-même, elle prenne les meilleures décisions en fonction de ses propres valeurs et besoins. Pour cela, il existe des approches aussi enrichissantes que vitales qui méritent d’être connues.

La thérapie de l’espoir est un courant inspirant qui cherche à offrir des outils aux patients, afin qu’ils puissent mieux affronter les moments difficiles. Parce que nous traversons tous des circonstances dans lesquelles, tout à coup, le présent se transforme en nœud et le futur devient complètement flou. C’est dans ces situations que l’on apprécie de s’accrocher à quelque chose face à ces vagues qui, presque sans savoir comment, nous entraînent à la dérive.

Découvrons en quoi consiste cette thérapie qui se nourrit de psychologie positive.

Lorsque l’espoir revient à l’esprit, les pensées deviennent plus flexibles et axées sur les objectifs. Notre comportement s’oriente également vers des schémas plus positifs et bénéfiques pour nous.

Patient en thérapie d'espoir
La thérapie de l’espoir nous fait voir que nous pouvons tous remplacer les pensées handicapantes par une perspective plus optimiste.

Thérapie de l’espoir : définition et objectifs

Vivre sans espoir, c’est rester confiné dans un coin mental angoissant où il est très facile de devenir prisonnier d’une dépression. Les êtres humains ne peuvent pas vivre sans cette lumière intérieure qui, comme un phare, guide leurs objectifs et les encourage à se lever chaque jour. Il ne faut donc pas s’étonner qu’il existe un modèle psychothérapeutique basé sur cette dimension.

La thérapie de l’espoir est une forme de traitement bref et semi-structuré qui guide le patient vers la réalisation d’objectifs. C’est une approche qui trouve ses racines dans la théorie cognitive de l’espoir formulée par Charles Snyder.

Dans un ouvrage publié par lui-même en 2002, il en définit les fondements et les finalités. La pensée pleine d’espoir serait ce mécanisme mental qui pousse la personne vers la réalisation d’objectifs et vers le dépassement. Nous avons tous besoin de cette composante motivationnelle pour imaginer de nouvelles voies orientées vers le changement, afin de pouvoir faire face à ce qui fait mal et façonner la vie que nous voulons.

Nous sommes face à un courant thérapeutique qui part de la psychologie positive et qui, en même temps, intègre des interventions cognitivo-comportementales, des outils narratifs et des concepts de thérapie centrée sur les solutions.

Améliorer l’espoir consiste à avoir des pensées plus positives dirigées vers de nouvelles voies qui nous mènent au bien-être.

Stratégies qui définissent la thérapie de l’espoir

L’une des personnalités les plus importantes dans le domaine de la thérapie de l’espoir a été Shane J. Lopez. En plus d’être membre de l’American Psychological Association (APA), il est l’auteur de livres tels que Making Hope Happen : Create the Future You Want for Yourself and Others, 2013.

Dans l’un de ses articles de recherche, López a défini cette approche comme aidant la personne à construire une maison intérieure d’espoir. Il a fait référence à un espace à partir duquel améliorer ses perceptions de soi les plus profondes et établir les bases d’une pensée agent focalisée sur les objectifs. Voyons maintenant quelles sont ces stratégies qui définissent ce modèle intéressant.

1. Améliorer les croyances autoréférentielles de la personne

L’un des buts de cette thérapie est de rendre le dialogue interne plus encourageant et moins fragilisant. En général, de nombreuses personnes commencent un processus thérapeutique parce qu’elles portent en elles des idées et des perceptions de soi négatives et très biaisées. La première étape sera toujours de travailler sur le cognitif, pour ouvrir de nouvelles perspectives et faciliter le changement de comportement.

2. Instiller un sentiment d’espoir axé sur les objectifs

Les pensées pleines d’espoir sont celles qui nous font rêver de nouvelles voies vers le bien-être ; la stratégie est de penser à de nouveaux buts, de nouveaux objectifs. Ces derniers sont comme des ponts qui nous feront sortir de ce moment sombre vers l’avenir que nous méritons.

3. Restructuration cognitive pour faciliter le changement

Comme nous l’avons souligné, la thérapie de l’espoir a ses racines dans la thérapie cognitivo-comportementale. L’un de ses piliers est précisément la restructuration cognitive. Grâce à cela, les croyances et raisonnements plus dysfonctionnels sont moulés, rendus plus flexibles et modifiés pour un regard interne sain et positif.

4. Alliance thérapeutique pour faciliter la participation de la personne

Le professionnel formé à la thérapie en question sait que le changement ne sera pas possible s’il ne parvient pas à une alliance significative avec le patient. Un environnement thérapeutique sûr, stimulant et basé sur la confiance doit être créé, à partir duquel les forces de la personne sont éveillées.

Cette dernière doit percevoir qu’elle a un rôle actif dans son processus de croissance et de guérison. Séance après séance, elle prendra conscience qu’elle peut être un agent actif du changement dont elle a besoin, qu’elle peut appliquer de nouveaux outils pour atteindre le bien-être. Le thérapeute est ce facilitateur qui parvient à impulser le meilleur chez son patient.

5. Améliorer les compétences de planification et de résolution de problèmes

La thérapie de l’espoir ne consiste pas seulement à éveiller la pensée selon laquelle « tout ira bien ». Il s’agit aussi d’insuffler une pensée plus positive et motivante, visant de nouveaux projets et de nouveaux buts à travailler. On doit donc s’assurer que le patient développe une perspective plus résiliente et confiante par rapport à la vie.

Pour atteindre ce sommet, il convient d’améliorer les capacités de planification, de résolution de problèmes et de gestion émotionnelle de la personne. Tous ces piliers contribuent à renforcer l’estime de soi et à une meilleure efficacité personnelle.

La thérapie de l’espoir permet de nous voir sous un jour plus favorable et plus fort. Ceci est utile pour les cas cliniques de dépression, les moments de crise ou les deuils personnels.

Arbre devant la Voie lactée symbolisant l'effet de la thérapie de l'espoir
L’espoir fait bouger le monde et représente ce phare interne qui motive la personne vers de nouveaux objectifs plus positifs.

Note finale sur la thérapie de l’espoir

Instiller un sentiment d’espoir est très bénéfique pour quiconque lutte contre la dépression, et aussi pour ceux qui sont en deuil après une rupture affective ou après avoir perdu un être cher. De même, les personnes qui sont au milieu d’une crise existentielle ou qui font face à un changement verront ce modèle comme un excellent outil.

Il est à noter que cette approche thérapeutique a des bases avalisées par la science et qu’elle s’appuie sur d’autres thérapies bien connues comme la thérapie cognitivo-comportementale. Nous sommes donc face à une ressource aussi intéressante qu’utile pour soulager l’angoisse et nous responsabiliser avec ces outils qui nous transforment en agents actifs du changement dont nous avons besoin. Celui qui aura l’espoir comme carburant principal.


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique



Ce texte est fourni à des fins d'information uniquement et ne remplace pas la consultation d'un professionnel. En cas de doute, consultez votre spécialiste.