Comment la thérapie centrée sur les solutions peut-elle vous aider ?

· 10 juillet 2018

La thérapie centrée sur les solutions est une intervention au sein de laquelle l’attention est portée sur les solutions envisageables au-delà des problèmes en eux-mêmes. En fait, elle est basée sur l’étude des solutions employées jusqu’à un moment donné pour faire face à une problématique déterminée. Cette thérapie prétend explorer les alternatives jusqu’alors non considérées afin d’obtenir de nouveaux résultats.

Nous pouvons définir la thérapie centrée sur les solutions comme l’art de trouver des solutions aux problèmes insolvables en ayant recours à une logique ordinaire / routinière / plus accessible. Pour cela, on a souvent recours à des moyens qui pourraient à première vue paraître contraires au sens commun. Ces moyens et ressources donnent accès à des possibilités qui étaient auparavant inaccessibles car elles étaient cachées derrières des schémas rigides.

La thérapie centrée sur les solutions affirme qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une grande connaissance de la nature des problèmes pour être en mesure de les résoudre. Les patients de cette thérapie souhaitent réellement changer et disposent de leurs propres ressources pour y parvenir.

Quels sont les objectifs de la thérapie centrée sur les solutions ?

L’objectif de cette thérapie est de chercher une nouvelle solution à un problème rencontré et/ou qui se répète. L’idée est de faire usage d’un raisonnement rationnel, logique et analytique dans la résolution des problèmes.

Comment l’obtient-on ? Cela s’obtient en définissant des objectifs thérapeutiques explicites, en étudiant les tentatives de résolution antérieures, en cherchant des informations sur les exceptions (les moments au cours desquels les problèmes devraient apparaître mais n’apparaissent pas), en cherchant des solutions alternatives et en appliquant des solutions nouvelles.

« En tant que thérapeutes, nous avons un devoir très clair. Premièrement, nous devons parvenir à atteindre la clarté en nous. Ensuite, il faudra chercher un quelconque signe de clarté chez les autres et les soutenir en renforçant chez eux tout ce qu’il y a de sain. »

-Gregory Bateson-

objectifs de la thérapie centrée sur les solutions

Les principes de la thérapie centrée sur les solutions

Tous les problèmes ont une solution : ceci est le premier principe de cette approche. Nous sommes souvent concentrés à résoudre un problème en appliquent la même solution. C’est d’ailleurs ce qu’évoque cette phrase connue « L’Homme est l’unique animal qui trébuche deux fois sur la même pierre ».

Cognitivement, le fait d’aller au-delà, en cherchant des solutions différentes de celles auxquelles nous avons initialement pensé ou des solutions qui impliquent les processus nous faisant évoluer le plus, a un coût élevé. De cette manière, nous insistons sur l’application de stratégies déterminées en obtenant des résultats semblables.

D’autre part, si l’on demande à un groupe de personnes de trouver une solution à un problème déterminé, nous trouverons certainement autant de solutions que de personnes. Cela prouve la variabilité qui existe en matière de réponse.

Parfois, il se peut que les solutions soient peu orthodoxes, peu formelles ou encore qu’elles n’aient pas de relation directe avec le problème. Ainsi, des personnes ayant un problème similaire peuvent imaginer des solutions différentes. L’intérêt n’est donc pas le problème, mais bel et bien la solution.

Ce qui importe est de trouver ce qui fonctionne

L’accent est mis sur l’identification de ce qui fonctionne dans le but d’identifier et d’amplifier ces séquences de solution. Ainsi, l’axe de recherche de cette thérapie repose sur les tentatives de résolutions et sur les exceptions (les moments au cours desquels les problèmes devraient apparaître mais n’apparaissent pas).

La thérapie centrée sur les solutions est centrée sur les problèmes actuels, non pas sur ceux du passé ou du futur. L’analyse se réalise à partir des problèmes que nous expérimentons à l’instant même. Analyser l’origine de ces problèmes peut inspirer notre manière d’agir en focalisant toujours notre attention sur les alternatives.

Ainsi, on considère que chaque personne dispose des éléments et des capacités nécessaires pour résoudre ses problèmes. On ne demande rien à la personne qu’elle ne possède pas déjà. Chaque tentative de résolution qui ait échoué n’est pas considérée comme une erreur, mais comme une possibilité d’apprentissage et d’amélioration.

« L’attention n’est pas centrée sur le problème, mais sur sa résolution ».

-Nardone-

trouver des solutions à nos problèmes dans le cadre de la thérapie centrée sur les solutions

La personne est responsable du changement

Les solutions sont appliquées par la personne qui a le problème et sa responsabilité est donc d’effectuer les tentatives nécessaires pour atteindre la solution optimale. Le psychologue ne changera pas la réalité de la personne. En vérité, elle seule proposera, interviendra et changera sa propre situation.

De plus, il est important d’analyser la situation dans un contexte d’interactions déterminé. De cette manière, un changement chez une personne mobilisera le reste des membres du système. Le contact avec les différents membres impliqués dans la problématique sera donc nécessaire.

La relation thérapeutique sera basée sur le respect et l’égalité. Les thérapeutes adoptent une posture d’attente ou « sont derrière ». Le respect repose sur l’observation et l’analyse des solutions au problème tandis que l’égalité repose sur la considération de l’importance de l’accompagnent et de l’usage d’un langage commun au sein d’une relation basée sur le dialogue.

Il est important de remarquer que le thérapeute ne maintient pas la position de l’expert qui doit donner une solution. Il exerce un rôle d’accompagnateur dans le processus. Dans ce contexte, la thérapie s’établit comme un processus communicatif ou jeu de langage. Cela signifie qu’elle est basée sur le dialogue dans lequel le client et le thérapeute explorent les solutions possibles à un problème donnée. Elle est également basée sur un jeu de construction de sens car les deux protagonistes font continuellement partie d’un processus de construction de sens.

La thérapie centrée sur les solutions a été appliquée dans des domaines différents. Elle est surtout efficace dans les domaines où des schémas de conduites répétitifs supposant un problème pour la personne sont adoptés ; sans oublier ceux les problèmes ponctuels et spécifiques qui résistent aux interventions traditionnelles ou aux protocoles.