Test du besoin de clôture : tolérez-vous l'incertitude ?

15 mars, 2020
Le besoin de clôture cognitive fait référence à l'urgence d'obtenir des réponses et de la clarté immédiatement et de les maintenir dans le temps. Une précipitation que nous pourrions identifier comme un trait stable chez chaque personne.

Tout au long de la vie, nous devons tous faire face à l’incertitude. Des événements imprévisibles ou des circonstances dans lesquelles l’expérience nous aide peu. Cependant, nous ne réagissons pas tous de la même façon au brouillard. Certaines personnes sont plus à l’aise dans ces limbes cognitives, tandis que d’autres ont besoin de revoir l’horizon le plus vite possible. Ce sont précisément ces différences que le test du besoin de clôture mesure.

Si nous analysons les personnes qui nous entourent, nous pouvons trouver celles qui ont du mal à prendre des décisions fermes, à prévoir ou à s’engager dans une opinion. D’autre part, nous trouverons des individus ayant une préférence pour l’ordre et la routine et ayant des idées qui semblent fermes.

Si vous voulez savoir à quel groupe vous appartenez, vous pouvez vous faire une idée avec le test ci-dessous.

Un homme se posant des questions sur le test du besoin de clôture

Quel est le besoin de clôture cognitive ?

Ce concept fait référence au souci de rechercher et de maintenir une réponse définitive à un problème ou à un événement. C’est une aversion pour la confusion, l’incertitude ou l’ambiguïté.

Bien que des circonstances extérieures puissent influencer notre réponse, nous avons tous une prédisposition à nous placer à un moment donné sur ce continuum de manière relativement stable.

Le besoin de clôture s’établit autour de deux tendances différentes :

  • Tendance à l’urgence : elle fait référence à la nécessité d’obtenir une réponse immédiate à une situation incertaine. Quand nous dira-t-on si nous avons réussi l’entretien d’embauche ? Ainsi, ceux qui ont une tendance marquée à l’urgence sont généralement prompts à prendre des décisions. En revanche, ils peuvent éprouver une grande détresse face au manque de concret
  • Tendance à la permanence : définit le fort désir de maintenir et de perpétuer la clôture cognitive qui a été atteinte. La nécessité que ces connaissances acquises restent stables et fermes, en évitant même toute nouvelle information qui pourrait faire éclater cette stabilité

Le test de besoin de clôture

Le test de besoin de clôture est un instrument qui nous permet de mesurer où se situe chaque individu dans le continuum. Bien que le test initial comportait 42 items, nous présentons aujourd’hui la version réduite.

Il se compose de 14 énoncés, auxquels il faut répondre en attribuant une note comprise entre 1 (totalement en désaccord) et 6 (totalement d’accord) en fonction de ce qui nous représente le plus.

Items du test de besoin de clôture

  • En cas d’incertitude, je préfère prendre une décision immédiate, quelle qu’elle soit
  • Lorsque je suis confronté à plusieurs alternatives potentiellement valables, je me décide rapidement et sans hésitation en faveur d’une seule
  • Je préfère décider en fonction de la première solution disponible, plutôt que d’examiner en détail quelle décision je dois prendre
  • Je me sens très mal à l’aise quand les choses autour de moi ne sont pas en place
  • J’évite généralement de participer à des discussions sur des questions ambiguës et controversées
  • Quand je dois faire face à un problème, je n’y pense pas trop et je décide sans hésiter
  • Lorsque je dois résoudre un problème, je ne perds généralement pas de temps à considérer les différents points de vue à son sujet
  • Je préfère être avec des gens qui ont les mêmes idées et les mêmes goûts que moi
  • Je ne cherche généralement pas de solutions alternatives à des problèmes pour lesquels j’ai déjà une solution disponible
  • Aussi, je me sens mal à l’aise quand je ne peux pas donner une réponse rapide à un problème auquel je suis confronté
  • Il vaut mieux trouver une solution à un problème que de rester dans l’incertitude
  • Je préfère les activités où ce qui doit être fait et comment il faut le faire est bien établi
  • Après avoir trouvé la solution à un problème, je considère que c’est une perte de temps d’envisager d’autres solutions possibles
  • Je préfère les choses auxquelles je suis habitué à celles que je ne connais pas et que je ne peux pas prévoir
Une femme qui doute du test du besoin de clôture

Interprétation

Pour obtenir le résultat final, il suffit d’additionner le score (entre 1 et 6) de chacun des éléments. Ainsi, le résultat final serait compris entre 0 et 84, plus le score est élevé, plus le besoin de clôture cognitive est important.

Ce concept nous influence lorsqu’il s’agit de générer des hypothèses et des alternatives aux situations qui nous sont présentées. Il nous amène également à être plus ou moins empathiques, tolérants et flexibles lorsqu’il s’agit d’évaluer les résultats.

 

  • Horcajo, J., Díaz, D., Gandarillas, B., & Briñol, P. (2011). Adaptación al castellano del Test de Necesidad de Cierre Cognitivo. Psicothema23(4), 864-870.
  • Luis, J., Cervone, N., Biglieri, J., & Quattrocchi, P. Propiedades psicométricas del Test revisado de Necesidad de cierre cognitivo (TR-NCC) en una muestra de estudiantes de la Universidad de Buenos Aires.