Quand l’intelligence et l’intuition ne font qu’un

26 février 2020
Albert Einstein nous a déjà fait remarquer en son temps que l'intelligence et l'intuition doivent toujours aller de pair. De plus, le psychologue Gerd Gigerenzer, directeur de l'Institut Max Planck, souligne que la personne intuitive fera toujours la différence dans notre société.

Lorsque l’intelligence et l’intuition fonctionnent en harmonie, nous sommes capables de donner le meilleur de nous-mêmes. En fait, en combinant ces 2 réalités, nous sommes en mesure de résoudre les problèmes plus efficacement. De plus, c’est sous cette combinaison que les gens prennent de meilleures décisions parce qu’ils parviennent à utiliser la raison et les sentiments avec un équilibre adéquat.

Cependant, il est assez courant de concevoir des concepts tels que notre Quotient Intellectuel (QI) et notre intuition comme des concepts opposées. De plus, il est commun de considérer l’intelligence comme un mode de fonctionnement hautement rationnel, logique et même analytique. En revanche, l’intuition est souvent liée à une dimension non scientifique et presque magique.

En fait, la vérité est toute autre. Des livres aussi connus que La force de l’Intuition de Malcolm Gladwell ou encore Penser, rapidement et lentement de Daniel Kahneman nous encouragent à en savoir un peu plus sur le fonctionnement de ces processus. Nous devons commencer à mieux réfléchir, et pour ce faire, il n’est pas nécessaire de passer des heures ou même des jours à délibérer sur nos décisions. Il s’agirait plutôt de nous connecter un peu plus avec notre voix intérieure.

Albert Einstein a dit que l’esprit intuitif est un don sacré, tandis que l’esprit rationnel est son fidèle serviteur. Cependant, notre société accorde une plus grande valeur au serviteur, oubliant l’importance que représente pour nous l’esprit intuitif.

Il est donc temps de prendre conscience du fait que les 2 sphères doivent toujours fonctionner en harmonie. Ce n’est qu’alors que nous passerons du monde de l’intelligence au royaume de la sagesse.

L'intuition d'une femme

Intelligence et intuition : de vraies connaissances à portée de main

Pour vous aider à mieux comprendre le lien entre l’intelligence et l’intuition, nous allons vous donner un exemple illustratif. Pensons au cas d’un médecin, un bon professionnel, qui reçoit soudainement un patient présentant des symptômes inhabituels. Il décide, pendant un instant, d’appliquer le sens logique et d’essayer de déduire objectivement de quelle maladie la personne souffre.

Mais le médecin choisit aussi de faire appel à son intuition, à ce sens issu de l’expérience, de son parcours et de son regard clinique. Il sait que grâce à cette voix intérieure, il peut réagir plus rapidement. Cependant, il est toujours préférable d’utiliser les 2 sphères : la raison et l’intuition. C’est grâce à l’intelligence et à ces intuitions qui nous donnent des pressentiments que l’on exécute au mieux notre travail.

Nous devrions tous maîtriser les 2 schémas de pensée. L’esprit rationnel et l’esprit intuitif se rendent mutuellement service. En effet, lorsqu’ils travaillent en harmonie, nous sommes toujours gagnants. Toutefois, si nous nous limitons à utiliser un seul d’entre eux, nous limiterons notre véritable potentiel. Car celui qui se laisse guider par sa seule intuition sera dans une impasse.

D’autre part, ceux qui choisissent de faire taire ce que nous appelons « l’instinct » ou même le « sixième sens » détruisent la base qui soutient l’intelligence. Dans la suite de l’article, nous allons voir pourquoi cela se produit.

L’intuition est un guide, pas un oracle

Nous avons presque tendance à concevoir le terme d’intuition comme d’un oracle. Il s’agirait un peu d’une voix prophétique émergeant de nous, capable de nous révéler à chaque instant ce qu’il faut faire et ne pas faire. Cependant, la dimension intuitive ne fonctionne pas de cette manière. Par exemple, des études aussi intéressantes que celle menée à l’université d’Elizabethtown, aux États-Unis, par le Dr Jean Preatz, indiquent quelque chose de pertinent.

L’intuition guiderait près de 90 % des infirmières lorsqu’il s’agit de prendre des décisions au quotidien dans leur travail. Elles le font parce qu’elles savent que l’intuition  leur sert de cadre d’action. C’est-à-dire que c’est l’instinct qui nous dit ce qui mérite notre attention. Il nous dit aussi ce qui ne la mérite pas. Mais aussi ce qui pourrait être un peu plus pertinent et ce qui ne l’est pas.

L’intelligence et l’intuition, un acte de courage et de confiance en soi

Gerd Gigerenzer, directeur de l’Institut Max Planck pour le développement humain, est l’un des principaux psychologues spécialisés dans l’étude de la prise de décisions. Pour lui, l’intelligence et l’intuition constituent cet exercice quotidien capable de nous donner l’avantage dans de nombreuses situations de la vie de tous les jours.

Ainsi, comme il l’explique dans son livre Gut Feelings : The Intelligence of the Unconscious, les gens intelligents sont ceux qui écoutent leur intuition, leurs émotions et leurs pressentiments. De plus, s’il y a une chose qu’il a appris tout au long de sa vie de chercheur, c’est que les intuitions méritent au moins un peu de notre attention. Lorsqu’elles apparaissent, elles ne doivent donc pas être immédiatement rejetées ou invalidées.

Ecouter son intuition est un acte de courage et de confiance en soi. Car lorsque la voix de l’intuition se fait entendre, elle nous interpelle toujours d’une manière ou d’une autre. Elle nous chuchote certaines directions, orientations et chemins. Toutes ces informations doivent être valorisées et passer par le filtre de la raison. Ce n’est qu’alors que nous découvrons des options plus suggestives et plus appropriées pour nous.

Une femme qui met en oeuvre son intelligence et son intuition

Conclusion

Comme Albert Einstein l’a fait remarquer à juste titre, dans notre société moderne et actuelle, c’est l’intellect qui est valorisé avant tout. Dans ce cadre, on considère donc que ce sont des processus tels que le raisonnement logique, la déduction, l’analyse sont les plus importants. De plus, nous élaborons même des tests standardisés pour évaluer le quotient intellectuel (QI) et savoir dans quelle mesure nous pouvons être compétents.

Cependant, nous négligeons une dimension presque essentielle que, en réalité, nous utilisons tous les jours : l’intuition. Elle nous aide à décider rapidement, elle nous guide et nous permet de réagir aux défis quotidiens. Il est important de savoir l’utiliser, l’écouter et la placer toujours au bon endroit avec intelligence. En effet, cela nous permettra de décider beaucoup mieux et de réagir efficacement.

Osons utiliser notre intelligence et notre intuition ensemble et nous pénétrerons dans le royaume de la sagesse.

 

  • Gigerenzer, Gerd (2008) Gut Feelings: Short Cuts to Better Decision Making. Penguin
  • Pretz, J. E., & Folse, V. N. (2011). Nursing experience and preference for intuition in decision making. Journal of Clinical Nursing20(19–20), 2878–2889. https://doi.org/10.1111/j.1365-2702.2011.03705.x