Chaque supposition nous éloigne de la vérité

14 février 2016 dans Emotions 241 Partagés

Une jeune fille tenait deux pommes dans sa main. Sa mère se rapprocha d’elle et lui demanda si elle pouvait lui donner une de ses pommes. 

Subrepticement, la jeune fille mordit dans une des pommes, puis dans l’autre. Le sourire de sa mère se décomposa, même si elle essayait de ne pas montrer sa déception.

Un instant s’écoula, puis l’enfant donna l’une de ses deux pommes à sa mère, en lui disant : « Tiens maman, prends celle-ci, c’est la plus sucrée des deux. » 

Cette petite histoire illustre parfaitement les conséquences des suppositions sans fondements que nous émettons tous au quotidien.

Ce réflexe peut nous amener à juger une enfant qui, avec une grande innocence et une indéniable bonne volonté, tente de transmettre ses intentions de la manière la plus adorable qui soit.

Bien souvent, ce que nous percevons n’est pas la réalité. De fait, notre expérience et nos connaissances importent peu.

Nous ne devons pas faire de jugement à l’emporte-pièces, et nous devons toujours offrir aux autres la possibilité de donner une explication de leurs actes.

pommes-croquees

Les conclusions précipitées nous nuisent

Le fait de préjuger les situations qui se présentent à nous et le comportement des personnes qui nous entourent comporte un risque majeur : la déception.

C’est une vérité absolue de l’existence : celui qui attend quelque chose est forcément déçu. Cependant, nous nous alimentons jour après jour d’espérances et nous ne pouvons pas échapper à nos attentes.

Dans ce sens, le fait de tirer des conclusions précipitées peut provoquer quelques erreurs de jugement isolées, mais peut également générer de véritables catastrophes dans nos relations personnelles.

C’est cette vérité que dénonce le proverbe « faire une montagne d’une taupinière« . 

En arriver à de telles extrémités dépend bien sûr de notre degré d’implication dans une situation donnée, mais surtout de notre état émotionnel. Nos sentiments nous empêchent bien souvent de voir les preuves qui se dressent contre notre jugement aveugle.

Comme nous savons que cela peut se produire, il est important de consacrer un moment de temps à autre, pour prendre du recul sur nos problèmes.

Nous devons également apprendre à toujours remettre en question les informations dont nous disposons, ce qui nous permettra d’avoir un point de vue plus affûté sur la situation que nous devons analyser.

La valeur de l’excuse

Lorsque nous nous trompons, nous sommes bien souvent orgueilleux et injustes envers les autres.

Nous avons du mal à reconnaître que notre attitude n’a pas été la bonne, et qu’elle a été provoquée par des préjugés et une perception erronés.

Cela peut provoquer la fin d’une relation personnelle, mais également alimenter notre prédiction jusqu’à ce qu’elle s’auto-réalise.

Dans notre petit conte introductif, si la mère s’était énervée contre la petite fille et l’avait punie, cette dernière aurait sûrement mal réagi et aurait refusé de donner l’une de ses pommes à sa mère.

Bien évidemment, ce comportement pourrait avoir d’innombrables explications : la petite fille aurait pu se mettre en colère, se bloquer ou se sentir attristée par ce jugement erroné de sa mère. La réalité que nous percevons est personnelle, et souvent bien différente de celle des autres.

realite

Lorsque nous jugeons négativement les autres, et que nous l’exprimons, nous pouvons bloquer toute volonté de réponse ou d’explication de la part des personnes touchées.

De toutes les manières, la conséquence directe la plus grave de ce comportement n’est pas que cela l’amène à s’auto-réaliser, mais qu’il nous empêche de nous rendre compte de notre erreur et de nous excuser.

Nous sommes parfois tellement orgueilleux et aigris que nous tombons dans le piège de la rancœur.

A combien de reprises avons-nous songé à nous excuser envers certaines personnes, sans l’avoir fait ? Combien de fois avons-nous attendu un mot d’excuse et une explication de la part d’une personne qui nous avait fait du mal ?

Il est évident que nous avons tous en tête des situations de ce genre. Il apparaît dès lors que nous passons tous à côté de nombreuses choses lorsque nous nous laissons aveugler par nos suppositions.

Le triomphe de notre orgueil est en réalité une grande défaite pour tout notre être.

Si nous le désirons, nous pouvons nous construire un monde totalement parallèle, en marge de la réalité, mais cela n’est vraiment pas souhaitable.

Il est clair que nous ne pouvons pas toujours éviter de juger les autres et d’émettre des suppositions fausses.

Cependant, nous devons essayer d’être justes et de faire le bien, des comportements qui nous procurerons une sensation de bien-être et qui nous enrichiront.

A découvrir aussi