La méditation, le chemin vers le bien-être personnel

· 17 mars 2015

De nombreuses cultures et religions ont développé diverses techniques de méditation.

De nos jours, la méditation constitue un exercice dont la pratique aide à maintenir un corps et un esprit sains. Atteindre l’équilibre et se retrouver avec soi-même pour échapper au tourbillon du travail, des activités et de la famille.

Cette pratique permet de détendre le corps, d’améliorer la concentration et de réduire le stress.

Les pionniers en la matière furent les indiens et les chinois. Ils avaient recours à cette pratique pour comprendre le sens de leur existence.

Au fil des années la méditation s’est diversifiée pour s’adapter à d’autres fins recherchées et par la suite chaque technique de méditation trouva sa place, et chaque personne pu ainsi choisir le type de méditation qui lui convenait personnellement.
Certaines méthodes se fondent sur la pleine conscience tandis que d’autres reposent sur la concentration.

La méditation bouddhiste

Elle tente de maintenir l’esprit entièrement centré sur le présent : ici et maintenant.  Bouddha trouva dans la méditation sa propre raison d’être et sa place dans le monde en s’appuyant sur la contemplation et le contrôle de soi-même.
Cette méthode nous aide à distinguer ce que nous sommes de ce que pense réellement notre esprit, ce qui a une influence sur nos réactions.

La méditation Zen

Elle signifie “dans un état de concentration”. Le but ultime est de maintenir un certain rythme de respiration jusqu’à pouvoir vider notre esprit de tout élément perturbateur.

La méditation transcendantale

Elle fut rendue célèbre dans les années 60 et 70, de nos jours elle est une des techniques spirituelles les plus connues en Occident. Il est recommandé de la pratiquer deux fois par jours par petites séances.
En se focalisant sur les zones de tranquillité de chaque personne, cette technique permet de trouver en soi une meilleure créativité, une fluidité entre le corps et l’esprit et un pouvoir de raisonnement. Sur le plan médical, elle permet de prévenir l’hypertension et les problèmes cardiovasculaires.

Les Mantras et Mandalas

Il ne s’agit pas de techniques de méditation mais de symboles utilisés dans la méditation. Ils représentent des “labyrinthes répétitifs” aux formes et aux tailles variées qui symbolisent une zone sacrée de la spiritualité.

En revanche, les mantras sont des symboles sonores, et on les nomme par des mots ou des phrases qui, en les répétant et en les gardant à l’esprit, nous connectent et nous relient aux pouvoirs spirituels.

Pour une bonne compréhension énergétique, il est recommandé d’apprendre et d’appliquer les deux types de symboles à chaque méthode de méditation.

Il existe également d’autres techniques de méditation, telles que la vipassana, la méditation taoïste, le Raja Yoga , etc… qui sont reconnues par les médecins pour avoir des bienfaits thérapeutiques.

En effet, elles diminuent le risque de tomber malade en améliorant nos habitudes, et nos muscles sont ainsi décontractés et oxygénés.

C’est là un bon moyen d’inverser les états d’anxiété et de dépression. Chez les personnes adeptes de la méditation, elles augmentent de 10% la mémoire et le processus sensoriel par rapport aux personnes qui ne pratiquent aucune forme de méditation.