7 erreurs qui pénalisent ce que l’on communique sans mots

· 18 octobre 2015

Nous savons qu’à travers les gestes, nous pouvons transmettre un état différent de celui que nous prétendons transmettre avec les mots.

L’un des principes de la communication non verbale réside dans le fait d’être conscient de l’importance des mouvements de notre corps.

Ils peuvent nous aider à donner plus de crédibilité à nos affirmations ou à augmenter leur impact, générant alors plus de confiance.

Les 7 erreurs qui vous empêchent d’obtenir le succès dans votre communication non verbale

Il est évident que le langage non verbal a une grande importance dans notre vie, surtout lorsqu’on est souvent en contact et en relation avec des personnes inconnues, comme cela peut arriver dans notre travail.

Notre langage corporel doit être en adéquation avec ce que nous voulons réellement dire et ce que nous avons besoin d’exprimer aux personnes de notre entourage.

Le fait d’éviter ces 7 erreurs de communication corporelle vous conduira au succès dans vos conversations :

1. Ne pas maintenir de contact visuel. C’est fascinant de savoir que l’on peut ressentir de l’empathie et découvrir l’autre personne seulement en regardant ses yeux. Ce sont les miroirs de l’âme, et il est important de ne pas oublier cette habitude dans le langage verbal.

La réalisation de cette action reflète la confiance, la transparence et le respect pour la personne que nous avons en face de nous.

Le contact oculaire nous permet aussi de pouvoir mesurer la réponse de l’autre personne et de mieux comprendre ses sentiments et ses sensations.

2. Faire beaucoup de mouvements avec les bras. Quand une personne gesticule excessivement en utilisant les bras, elle peut nous transmettre de la nervosité ou de l’insécurité.

Faire de grands mouvements avec nos extrémités supérieures peut être un acte de protection car nous ne percevons pas les choses de manière claire, et les personnes de votre entourage le ressentent.

Cela peut aussi dévier l’attention de ce qui est vraiment important, à savoir le message que l’on veut faire passer.

3. Dessiner peu d’expressions sur notre visage. Le visage, comme les yeux, est le reflet de l’âme. Si notre expression est très rigide et sérieuse au contenu, nous courrons le risque de donner l’impression d’avoir la tête ailleurs et d’être indifférent à ce que l’on partage dans la conversation.

De nombreux conflits de personnes sont générés par cette erreur, car la principale vitrine de nos émotions internes est le visage.

N’oubliez pas non plus que même si vous ne parlez pas, vous pouvez partager inconsciemment en silence avec la personne que vous avez devant vous, une infinité de messages et de sensations, tant négatives que positives.

4. Maintenir de la distance. Nous ne devons pas être trop près de la personne jusqu’à envahir son environnement et son espace, mais il ne faut pas non plus trop s’éloigner.

Si vous restez loin de l’autre, vous donnerez la sensation que l’autre est supérieur à vous et que vous avez peur d’une possible confrontation.

Observez l’environnement et essayez d’ajuster la quantité d’espace physique qu’il y a entre les deux, de manière à ce que cela vous fasse vous sentir à l’aise.

5. Ne pas sourire suffisamment. Le sourire nous permet de maintenir la communication détendue et en confiance avec notre entourage.

Il est évident que le dicton « avec un sourire, vous pouvez conquérir le monde » est vrai ! Les personnes avec qui vous vous sentez le plus à l’aise dans votre vie sont celles qui rient plus souvent que les autres.

conversation-shutterstock_245034640-420x280

Le sourire fait partie des expressions faciales de joie et de bonheur qui ont une signification universelle. Peu importe le pays dans lequel vous allez, souriez à la vie et vous verrez l’impressionnant changement de votre quotidien.

6. Ne pas soigner sa posture corporelle. La posture corporelle générale est l’essence du langage non verbal.

Elle constitue la totalité de l’instrument dont nous avons besoin pour avoir du succès dans notre communication avec les autres, qui est notre corps. 

Essayez de ne pas oublier que votre position représente ce que les autres percevront. C’est votre carte de présentation.

Si nous ne nous préoccupons pas de cette posture, il se peut que le relâchement nous incite à avoir une attitude de désenchantement et de fatigue qui nous défavorisera.

7. Nous balancer en permanence. C’est l’un des traits les plus habituels qui montre que quelque chose ne va pas bien.

L’action de bouger constamment les pieds et les jambes, montre que la personne en question ne se sent pas tranquille et qu’elle est inquiète du sujet qu’elle est en train d’aborder.

Maintenant que vous connaissez les 7 erreurs les plus fréquentes dans le langage non verbal, osez transmettre vos véritables sentiments d’une manière claire et saine.

Ainsi, vous éviterez une infinité de « mauvaises conversations et malentendus » avec les personnes de votre entourage.