Savez-vous en quoi consiste le bocal à bonheur ?

14 septembre 2017 dans Curiosités 344 Partagés
bocal à bonheur

Curieusement, l’une des phrases les plus belles et récurrentes de l’incroyable reine du suspens Agatha Christie n’a rien à voir avec le mystère. L’autrice considérait que « l’une des plus grandes chances que nous puissions avoir au cours de notre vie est celle de profiter d’une enfance heureuse ». Pour cela, nous allons aujourd’hui voir en quoi consiste la technique du bocal à bonheur qui peut aider petit-e-s et grand-e-s à atteindre un tel objectif.

Il n’est pas toujours facile de penser positivement, surtout pour les adultes qui y prêtent peu d’attention. En ce sens, il semblerait que les enfants accordent du temps à des pensées positives de manière plus naturelle, toujours innocents, avec cette envie de jouer, de rire et de se divertir. Ainsi, toute technique permettant à chacun-e de profiter davantage, le tout en facilitant la période de pleine croissance, a son importance.

La technique du bocal à bonheur

Les études démontrent à plusieurs reprises qu’une attitude positive est une arme puissante permettant de surmonter tout type d’obstacle. C’est pour cela qu’il est important que les enfants développent une attitude tournée vers la positivité. Il s’agit d’un point essentiel vis-à-vis de leur présent, et prometteur pour leur futur.


« Les enfants sont la ressource la plus importante du monde et le meilleur espoir pour le futur. »

-John Fitzgerald Kennedy-


les enfants sont la base du futur

Nous pouvons ainsi décrire la technique du bocal à bonheur comme un « jeu » qui permet d’aider les tuteur-trice-s à renforcer cette attitude positive que de nombreux enfants développent de manière naturelle ou alors à la mettre en place chez les enfants chez qui ce n’est pas le cas. En effet, contrairement au stéréotype que nous avons tou-te-s en tête, tous les enfants ne sont pas si désinhibés, ce qui les empêche parfois de se confronter aux conflits ou aux problèmes avec une disposition positive.

Ainsi donc, cette technique vise à montrer comment faire face aux problèmes en conservant un point de vue optimiste. C’est à partir de cette idée que la philosophe Elsa Punset a imaginé ce petit jeu :

  • Un jeu à réaliser en famille ou en groupe. Avec tous les membres du groupe, on choisit un bocal en cristal assez gros, qui représentera le bocal des pensées positives. Pour qu’il soit identifiable par tou-te-s, on lui collera une étiquette sur laquelle sera inscrit lisiblement « bocal à bonheur », et on laissera ensuite le bocal dans un lieu spécifique du foyer.
  • Chaque jour, parents, enfants, éducateur-trice-s, moniteur-trice-s, c’est-à-dire, tou-te-s les participant-e-s, doivent écrire sur un papier la meilleure chose qui leur soit arrivée au cours des dernières 24h. Nous parlons de choses simples, comme une bonne note à un examen, un bon petit plat, quelque chose dont le résultat a été plus concluant que prévu, la rencontre d’une personne sympathique… Ensuite, ce papier doit être plié et introduit dans le bocal. Bien que cela paraisse surprenant, ces petites phrases se gravent dans le cerveau de manière quasiment inconsciente.
  • Tous les 6 mois, on ouvre le bocal, qui sera en théorie assez plein, et on prend connaissance de tous les messages positifs écrits et vécus par les membres du groupe ou de la famille au cours des derniers mois.

L’objectif de la technique du bocal à bonheur

Mais, à quoi sert la technique du bocal à bonheur ? En réalité, ce n’est ni une remarque spirituelle, ni au fond, une lubie. Il a été démontré que le cerveau humain apprend beaucoup par la simple méthode de répétition et d’erreur. Cette dernière est peut-être une technique très basique, mais elle nous accompagne tout au long de notre vie, à partir du moment où l’on nous assoit dans la poussette lorsque nous sommes petit-e-s, et lorsque nous commençons à faire tomber des objets au sol.

Il est également bien connu qu’une attitude positive permet de rendre favorable une situation qui, à première vue, ne l’était pas. Cela ne veut pas dire que c’est simple, mais cela offre la possibilité de convertir des problèmes en opportunités. Ainsi, cette technique :

  • Permet aux enfants d’apprendre à réfléchir sur toutes les bonnes choses qui leur arrivent chaque jour. Parfois, ils peuvent être impulsifs et impatients, ils croient que tout est horrible, cette technique permet dans ce cas de leur démontrer que cette sensation ne correspond pas à la réalité.
  • Apprend aux enfants à apprécier chaque petit détail. Un bisou, une caresse, un commentaire agréable… chacun-e vit des moments agréables à tout moment, mais nous n’avons pas toujours l’attitude et la prédisposition permettant d’identifier ces moments, de les ressentir et d’en profiter. Une fois écrites, les phrases se fixent dans notre cerveau et notre attitude changera sans que nous n’ayons le temps de nous en rendre compte.
  • Apprend à tou-te-s les membres de l’expérience à différencier les gros problèmes des détails, et surtout aux enfants.
  • Est très utile pour que tou-te-s les membres du groupe, surtout les plus petit-e-s, apprennent à être reconnaissant-e-s.
  • Est aussi un modèle fantastique pour améliorer la communication familiale ou celle du groupe.

pensées positives

Ne vous posez donc pas la question, mettez en pratique la technique du bocal à bonheur avec les groupes auxquels vous appartenez. Ce sont de petits pas pour chacun-e, mais un grand pas pour tou-te-s, puisqu’en mettant en œuvre cette technique, vous créerez un monde plus positif.


« Le meilleur moyen de faire de bons enfants est de les rendre joyeux. »

-Oscar Wilde-


A découvrir aussi