Si tu peux changer les choses, fais-le. Sinon, laisse faire…

· 17 septembre 2016

En chinois, le terme Wu Wei se réfère à un aspect de la philosophie taoïste.

Selon cette philosophie, la meilleure façon d’agir ce n’est pas de forcer, mais d’avoir conscience du fait que ne pas forcer ne signifie pas ne rien faire.

Wu Wei signifie également « sans effort », comme la rivière qui s’écoule.

Selon la philosophie Wu Wei, on part du principe que les plantes ne font aucun effort pour grandir, elles grandissent, tout simplement.

Ainsi, il s’agit de faire les choses de façon naturelle, sans les forcer et sans dénaturer leur harmonie. En d’autres termes : si vous pouvez changer les choses, faîtes-le. Sinon, laissez couler…

Bien souvent, nous souhaitons que les choses se déroulent d’une façon ou d’une autre et nous forçons les situations au lieu de laisser les choses se faire, suivre leur rythme avec harmonie, en nous laissant porter sans opposer aucune résistance.

Tenter de s’opposer à quelque chose qui nous dérange ou qui ne nous plaît pas est humain, cependant, la sagesse de l’expérience doit nous guider vers cette état de « lâcher-prise ».

“Le conflit, dans toutes ses formes, indique une résistance. Dans une rivière qui coule, il n’y a pas de résistance, l’eau coule le long des pierres, à travers les villages et les villes. L’homme la contrôle à ses propres fins. Après tout, la liberté ne serait-ce pas une absence de cette résistance que notre pensée a construite autour de nous ?”
-Krishnamurti-

La bonheur, un état dans lequel on se laisse porter

Le « flow » est un état mental dans lequel une personne est entièrement plongée dans l’activité qu’elle est en train d’exécuter.

La personne concentre toute son énergie sur la tâche en question et s’implique totalement.

Le concept de « flow » a été proposé par le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi en 1975 et a depuis été développé dans de nombreux domaines.

mains-jetant-des-petales-de-fleurs

Mihaly Csikszentmihalyi est le directeur du Quality of Life Research Center de l’Université de Claremont Graduate, en Californie.

Il étudie la base et les applications des aspects positifs de la pensée, tels que l’optimiste, la créativité, la motivation intrinsèque et la responsabilité.

Ses théories ont connu un succès si grand qu’elles ont été utilisées par plusieurs leaders mondiaux.

Son livre “Flow: The Psychology Of Optimal Experience” a même eu un très grand succès.

“Accepte. Ce n’est pas de la résignation, mais rien ne te fera perdre plus d’énergie que de résister et de te battre contre une situation que tu ne peux pas changer.”
-Dalai Lama-

Selon Csikszentmihalyi, les composants d’une expérience de « flow » sont les suivants :

  • Concentration et approche. Un haut niveau de concentration sur un champ d’attention limité.
    Une personne qui réalise une activité unique aura plus de chance de l’aborder et de l’approfondir.
  • Objectifs clairs. Les objectifs doivent être réalisables, pour que la personne s’efforce de les atteindre.
  • Rétro alimentation directe et immédiate. Les réussites et les échecs sont évidents. La personne doit recevoir un feedback qui lui permettra de savoir lorsqu’elle réalise l’activité correctement ou non.
  • Équilibre entre le niveau de capacité et le défi. L’activité ne doit pas être trop compliquée car la personne baissera rapidement les bras, ni trop facile car elle se fatiguera et la laissera de côté. Il est important de trouver un équilibre.
  • L’activité est intrinsèquement gratifiante. Ainsi, on ne remarque même pas l’effort lorsqu’il est exécuté. Il doit s’agir de quelque chose qui fasse sentir la personne bien, pour qu’elle se rende à peine compte de l’effort qu’elle réalise.
Mujer pintando un cuadro feliz

Agis pour changer les choses sinon continue d’avancer

L’être humain traverse des situations compliquées tout au long de sa vie, qu’il ne peut parfois pas changer.

Cependant, il peut agir sur sa façon de faire face à cette situation.

Il s’agit de voir les difficultés comme une opportunité d’apprentissage et de surpassement personnel, de penser que tout se produit pour une raison, pour nous enseigner une leçon importante.

Chaque personne réagit de façon différente face à une même situation et il est important que toutes les fois où nous nous sentons désorientés nous trouvions le soutien d’autres personnes vers qui nous pourrons nous tourner.

Il ne s’agit pas de se faire passer pour la victime, mais de demander de l’aide lorsque vous en avez besoin, de parler avec d’autres personne, et d’évacuer tout ce qui vous préoccupe.

Et lorsque vous verrez que vous ne pourrez pas changer certaines choses, continuez d’avancer, ne résistez pas.

“Il n’y a ni passé, ni futur. Tout ce qui découle est un présent éternel.”
-James Joyce-