Qu’est-ce qu’est l’intelligence multifocale ?

5 novembre 2019
La théorie de l'intelligence multifocale évoque la manière dont se construisent les pensées, à partir de quelques procédés qui ont lieu dans l'esprit. Elle vise fondamentalement à ce que nous apprenions à gérer le raisonnement pour que cela soit constructif.

L’intelligence multifocale est une théorie créée par le psychiatre et psychothérapeute brésilien Augusto Cury. Il évoque la manière dont nous construisons les pensées et les effets que cela a sur notre bien-être émotionnel. Il s’agit d’une approche existentielle, dont l’objectif est principalement d’apprendre à gérer l’esprit de manière constructive.

La manière de penser, en incluant la manière dont nous traitons les informations auxquelles nous avons accès, aurait une influence décisive sur notre manière de nous positionner dans le monde. À partir de cela, nous développerions des attitudes et des comportements.

Ainsi, si nous employons correctement l’intelligence multifocale, nous parviendrons à gérer correctement la production de pensées. Cela se verra reflété dans des attitudes et des comportements plus constructifs dirigés vers des objectifs plus positifs pour nous-mêmes.

Une femme qui est en train de réfléchir à l'intelligence multifocale

 

L’intelligence multifocale

L’intelligence multifocale se définit comme le résultat entre les structures psychodynamiques qui se trouvent dans l’esprit. Autrement dit, il existe une série de processus qui ont lieu dans notre cerveau. La manière d’établir des relations génère ce que l’on appelle l’intelligence, du point de vue de la théorie multifocale.

Les processus qui ont lieu dans le cadre de l’intelligence multifocale sont au nombre de quatre :

  • Construction de la pensée
  • Transformation de l’énergie psychique
  • Autoformation
  • Organisation de la mémoire, à partir de l’histoire consciente et inconsciente

L’être, ou le Moi, est l’entité qui dirige et administre tous ces processus. Autrement dit, ils peuvent tous se diriger de forme consciente. La théorie propose qu’on parvienne à cela lorsqu’on réalise une analyse critique. Cela permet de voir les faits sous différents points de vue. En outre, cela permet de donner un nouveau sens à tout ce qui nous impacte négativement.

Les fondements de la théorie

La théorie de l’intelligence multifocale est basée sur la philosophie et la psychologie existentielle, tout comme la psychanalyse archétype. C’est une perspective qui d’une certaine manière cherche à porter secours à la pensée logique. À partir de là, il est possible d’analyser comment certaines pensées apparaissent en réaction à d’autres, comme une chaîne. Selon cette conception, ce qui est positif, c’est que nous pourrions intervenir sur un maillon de cette chaîne, pour ensuite générer une inertie.

Ce que la théorie propose, c’est de remettre en question, de contester et de critiquer tous les pensées perturbatrices qui parviennent à notre esprit. Celles-ci sont le fruit d’une histoire émotionnelle, consciente et inconsciente. Selon cette approche, les pensées angoissantes et les souffrances anticipatoires n’ont besoin que de 5 secondes pour laisser une trace dans notre cerveau.

Ladite marque demeure dans le cortex cérébral et ouvre une « fenêtre », ou, autrement dit, une perspective destructrice. Prenons l’exemple d’une présentation en public. Si nous pensons qu’elle va mal se passer. il suffira de 5 secondes pour que naisse une perspective dans laquelle nous prévoirons une série de situations négatives. Cela générera ainsi des émotions destructrices en parallèle.

Si nous mettons en place la pensée rationnelle face à ce scénario, la théorie affirme que nous parviendrons à éviter l’ouverture de cette « fenêtre ». Elle anticipe également, qu’avec le temps et la pratique, nous parviendrons à être suffisamment entraînés pour empêcher la pensée négative en soi, qui serait à l’origine du reste. C’est précisément l’objectif de l’intelligence multifocale.

Un esprit plein de mécanismes qui représente l'intelligence multifocale

Le travail de l’intelligence multifocale

Augusto Cury propose différentes actions pour faire travailler l’intelligence multifocale. Celles-ci sont liées au fait de s’arrêter quelques instants et de prendre conscience des pensées qui motivent nos actions. C’est ce qu’on appelle « gestion » ou « administration » de la pensée. On recommande les actions suivantes :

  • Relaxation de courte durée : il est nécessaire de prendre quelques minutes pour détendre l’esprit, plusieurs fois par jour. Ainsi, il faut prendre quelques minutes pour respirer et penser au sens constructif de ce que nous sommes en train de faire
  • Mettre l’emphase sur les stimuli positifs : cela signifie de travailler l’attention pour qu’elle se concentre principalement sur les choses positives que nous recevons de notre environnement, au quotidien
  • Bien se reposer : le sommeil ne doit pas jamais être amputé, sous aucun prétexte. En outre, il est important d’établir une division claire entre le temps de travail et le temps de repos. Ce dernier est sacré
  • Contrôler le raisonnement anticipatoire : être attentifs aux idées qui anticipent l’avenir d’une manière imaginaire. L’avenir est là pour nous proposer des objectifs ou des projets, non pas pour imaginer des situations. Dans ce cas, l’idéal est de bloquer l’imagination
  • S’intéresser à la qualité du raisonnement. Être attentifs à l’irruption des pensées perturbatrices et les analyser d’une manière critique

Tout cela est une manière d’éduquer le raisonnement, et par la même occasion, de transformer les émotions destructrices. Avec le temps, selon cette théorie, tout cela doit mener à une vie plus intelligente, plus tranquille, paisible et constructive.

 

Suárez, C. S., & Barrios, L. (2012). El cerebro triuno y la inteligencia ética: matriz fundamental de la inteligencia multifocal. Praxis, 8(1), 147-165.