Qu’est-ce que la psychologie expérimentale ?

· 8 avril 2019
La psychologie expérimentale examine les relations entre le comportement humain et l'esprit, se centrant sur la recherche et l'expérimentation scientifique basée sur les faits.

Pour en arriver à une conclusion précise et sûre, les chercheurs emploient souvent différentes méthodes scientifiques. Il s’agit là du principal domaine d’étude de la psychologie expérimentale, qui explore des concepts basiques, tels que la mémoire et la motivation, dans des domaines tels que la psychologie infantile, sociale et éducative.

Presque tout le travail de psychologie expérimentale a lieu dans des environnements contrôlés, comme par exemple des laboratoires de recherche. Les psychologues expérimentaux manipulent les variables de recherche pour découvrir les relations entre la cognition et le comportement.

Alors que chaque branche de la psychologie s’efforce de comprendre le comportement et la pensée humaine, la psychologie expérimentale se centre, elle, sur la réalisation d’expériences contrôlées à partir de variables désignées, de sujets de tests et de résultats statistiques.

Origine de la psychologie expérimentale

Pour certains, c’est Charles Darwin, avec L’Origine des espèces, qui a initié le champ de la psychologie expérimentale. Il ne fait certes aucun doute que la théorie révolutionnaire de Darwin a éveillé l’intérêt pour la relation entre la biologie et la psychologie. Au début des années 1900, les psychologues ont commencé à avoir recours aux sciences naturelles pour analyser et expliquer l’esprit humain.

Cependant, cette compréhension inexacte de l’esprit humain comme une machine a fait place à des théories fonctionnalistes. Par exemple, William James, le père de la psychologie américaine, a été fortement influencé par la biologie évolutive. Il a promu l’idée que l’esprit est naturellement adaptatif, sensible et intelligent.

Finalement, ce sont les comportementalisme et les autres branches de la psychologie moderne qui ont contribué à l’élaboration de ce que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de psychologie expérimentale.

psychologie expérimentale

Que font les psychologues expérimentaux ?

Les psychologues expérimentaux cherchent à étudier les comportements ainsi que les différents processus et fonctions que soutiennent ces comportements. Différents tests ont été réalisés pour comprendre et apprendre davantage de choses à propos de divers sujets tels que la perception, la mémoire, la sensation, l’apprentissage, la motivation et les émotions.

Pour mieux comprendre l’approche de la psychologie expérimentale, il existe 4 principes fondamentaux d’une étude considérée comme réussie sur lesquels s’accordent généralement les chercheurs. Il s’agit de :

  • Déterminisme : les psychologues expérimentaux, comme la majorité des scientifiques, acceptent la notion de déterminisme. En effet, pour eux, chaque état d’un objet ou d’un événement est déterminé par des états antérieurs. En d’autres termes, les phénomènes comportementaux ou mentaux s’expriment typiquement en des termes de cause à effet. Si un phénomène est suffisamment général et largement confirmé, on peut parler de « loi ». Et les théories psychologiques servent justement à organiser et intégrer ces lois.
  • Empirisme : la connaissance dérive principalement d’expériences liées aux sens. Ainsi, on ne peut étudier que les choses qui sont observables. La notion d’empirisme requiert que l’hypothèse et les théories entrent en contraste avec les observations du monde naturel et pas avec un raisonnement, une intuition ou une révélation a priori.
  • Parcimonie : ce principe consiste en la recherche de la simplicité. On doit réaliser les recherches à partir de la plus simple des théories. En effet, on optera toujours pour la théorie la plus basique.
  • Probabilité : selon ce principe, les hypothèses et les théories devraient être vérifiables avec le temps. Si une théorie ne peut pas être prouvée, alors de nombreux scientifiques considèrent qu’elle n’a pas de sens. La probabilité implique la « fausseté », correspondant à l’idée qu’un ensemble d’observations pourrait prouver que la théorie est incorrecte.

A ces principes, on peut ajouter celui de la définition opérationnelle, ou opérationnisme. La définition opérative implique qu’un concept se définisse en termes de procédures concrètes et observables. Les psychologues expérimentaux tentent de définir des phénomènes alors non observables, comme les évènements mentaux. Ils les connectent aux observations par des chaînes de raisonnement.

psychologie expérimentale

Fiabilité et validité

La fiabilité mesure la consistance ou la vérifiabilité d’une étude. Si une recherche peut se répéter et produire les mêmes résultats (auprès d’un public différent et sur une autre période de temps), alors on la considère comme fiable.

Pour sa part, la validité mesure la précision relative ou l’exactitude des conclusions extraites d’une étude. C’est l’exactitude et l’exactitude relative des études psychologiques. Pour déterminer la validité d’une mesure en termes quantitatifs, il faut comparer selon un critère.

Il existe différents types de validité :

  • Interne : l’étude fournit une forte preuve de causalité entre deux facteurs. Une étude caractérisée par une forte validité interne en arrive à la conclusion que, de fait, c’est la manipulation de la variable indépendante qui est responsable des changements de la variable dépendante.
  • Externe : l’étude peut être répliquée auprès de différentes populations et ainsi produire les mêmes résultats.
  • Constructive : les variables indépendantes et dépendantes sont des représentations précises des concepts abstraits étudiés.
  • Conceptuelle : l’hypothèse vérifiée soutient la théorie la plus large, également étudiée.

Commentaires finaux

Même si on considère parfois la psychologie expérimentale comme une branche de la psychologie, on largement recours à ses méthodes dans toutes les domaines de la psychologie.

Par exemple, les psychologues du développement utilisent des méthodes expérimentales afin d’étudier l’évolution au fil de l’âge et des périodes de la vie.

Les psychologues sociaux, pour leur part, utilisent des techniques expérimentales pour étudier de quelle manière s’opère l’influence des groupes. Les psychologues de la santé utilisent aussi l’expérimentation pour mieux comprendre les facteurs qui contribuent au bien-être et à la maladie.

 

  • Boring, Edwin G. (1950). A History of Experimental Psychology Prentice-Hall.
  • García Vega, L. (1985). Lecciones de historia de la psicología. Madrid: Editorial de la Universidad Complutense.
  • Leahey, T. (1998). Historia de la psicología. Madrid: Prenti Hall.
  • Solso, Robert L. & MacLin, M. Kimberly (2001). Experimental Psychology: A Case Approach. Boston: Allyn & Bacon.